Critiques

Frightened Rabbit

Pedestrian Verse

  • Atlantic Records
  • 2013
  • 42 minutes
7

frightened-rabbit-pedestrian-verse-cover-300La semaine dernière, la formation originaire de Selkirk en Écosse, Frightened Rabbit, sortait de sa tanière, afin de mettre sur le marché leur quatrième album studio (le premier avec Atlantic Records), intitulé Pedestrian Verse. Mobilisé autour de Scott Hutchison (chanteur, guitariste rythmique, parolier), la formation est complétée par Billy Kennedy (guitariste, bassiste), Andy Monaghan (guitariste), Grant Hutchison (batteur) et Gordon Skene (guitariste, claviériste). Frightened Rabbit crée un pop-rock qui pourrait jouer dans les plates-bandes des désormais boursouflés Coldplay… mais en plus percutant et authentique.

Aux premières écoutes, nous avons remarqué que la co-réalisation de Leo Abrahams et Frightened Rabbit prenait beaucoup d’envergure sur cette création. Pedestrian Verse est un effort qui mise beaucoup plus sur la qualité des arrangements plutôt que sur l’efficacité de l’écriture chansonnière… et pour une rare fois, ce choix artistique fonctionne drôlement bien! Les ritournelles composées pour cette offrande ont été exécutées lors de la dernière tournée du groupe, ce qui confère à ce Pedestrian Verse une certaine urgence, qui elle, vient rehausser le penchant dramatique et émotif préconisé par Frightened Rabbit. Si on ajoute à cela une réalisation juste assez majestueuse, vous obtenez un excellent disque de pop-rock!

Clairement, les écossais empruntent un chemin qui mène vers une accessibilité améliorée, et ce, sans perdre une seule once de pertinence et de véridicité. Un disque cohérent, à la direction artistique assumée, qui ne possède pas le charme émotionnel de The Midnight Organ Fight (paru en 2008), mais qui devrait permettre à Frightened Rabbit de rejoindre un nouveau public. Un opus légèrement lustré, un peu moins ardent, mais absolument consistant et fédérateur! Bref, du pop-rock fort respectable!

Ce Pedestrian Verse regorge de morceaux rock de grande qualité. Nous faisons référence à l’accrocheuse Backyard Skulls, l’explosif refrain animant The Woodpile, la rassembleuse titrée Late March, Death March, la touchante Dead Now, la frémissante State Hospital et la prenante Nitrous Gas. Seul bémol au programme : la récurrence des mélodies concoctées par Scott Hutchison qui pourraient lasser le mélomane plus exigeant; mais ce n’est rien de bien sérieux!

Ceux qui se prosternent devant la bande à Chris Martin devraient se tourner énergiquement vers le quintet. Voilà de sérieux prétendants à la couronne « pop-rock d’aréna » détenu depuis trop longtemps par Coldplay. Certains pourraient qualifier les écossais d’opportunistes, mais en ce qui nous concerne, Pedestrian Verse constitue un virage pop bien amorcé. Ce disque pourrait forcer les compétiteurs à faire preuve d’un peu plus de créativité, qui sait? Une heureuse tournure!

Ma note : 7/10

Frightened Rabbit
Pedestrian Verse
Atlantic Records
42 minutes

frightenedrabbit.com/

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=KY4j8Ow-CTs[/youtube]