Critiques

Fred Woods

Documenta

  • Indépendant
  • 2013
  • 35 minutes
7

FREDAujourd’hui, nous vous offrons une présentation/rattrapage. En janvier dernier, le songwriter montréalais nommé Fred Woods mettait sur le marché Documenta. L’ancien chanteur de la formation Château, y allait de sa première offrande solo. L’univers musical de Woods est franchement folk, amalgamé à des cuivres, des claviers de même qu’à certains sédiments de musique électronique; une mixture fort intéressante.

Documenta se caractérise par des atmosphères sonores sobres, dépouillées, juste assez éthérées, nimbées de cette voix douce et chancelante, exprimant à la perfection le sentiment de solitude et d’isolement qui nous envahit lors de l’écoute de ce premier effort… et c’est loin d’être nuisible.

Enregistré en grande partie dans l’appartement de Woods, ce Documenta respire la délicatesse et la vulnérabilité. Une création bercée par une magnifique mélancolie et par un minimalisme musical qui enrichit grandement les ritournelles composées par l’artiste. Des guitares acoustiques arpégées en mode « fingerpicking », des claviers ambiants qui accentuent la tension, des percussions discrètes habilement disposées dans le spectre sonore, quelques salves de cuivres, des textes habités de même que cette voix détenant une exquise inconstance. Bref, le musicien a du talent!

Bien sûr, voilà une conception sonore à éviter lors d’une soirée festive arrosée. Vous pourriez faire fuir les invités. Par contre, si l’envie vous prend d’enfiler votre casque d’écoute et de plonger dans une ambiance inspirant le calme, la solitude et l’isolement, cet opus est tout à fait approprié.

Cette sitedemo.cauction s’écoute d’un seul élan, du début à la fin. Quelques morceaux ont attiré notre attention : l’instrumental épuré Bygone, la ballade ténébreuse, mais touchante titrée The Pond, la tristesse éloquente de la voix de Woods dans Schools, la lente et minimaliste Come Out, l’émouvant « Darkstar, you’ll be found someday… » proféré par Woods dans Darkstar ainsi que la quasi fringante Into Your Style.

Fred Woods est particulièrement doué pour la mélancolie, mais certains mélomanes pourraient être anéantis par tant de tristesse exprimée sur un seul album. Qu’à cela ne tienne, la démarche est courageuse, sincère et authentique et c’est ce qui octroie à ce Documenta une crédibilité absolument méritée. Un premier périple réussi pour Fred Woods. À mettre dans vos oreilles les jours de pluie!

Ma note : 7/10

Fred Woods
Documenta
Indépendant
35 minutes

fredwoods.bandcamp.com/album/documenta

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=hvrdABuLQbI[/youtube]