Critiques

Essaie Pas

Demain est une autre nuit

  • DFA Records
  • 2016
  • 37 minutes
8
Le meilleur de lca

Essaie PasC’est une traversée d’une nuit festive et intoxiquée que propose Demain est une autre nuit. Les huit pièces dévoilent un univers sombre et torturé, à la lisière de la psychose et de l’orgasme.

Les mari et femme, Marie Davidson et Pierre Guerineau, forme le duo de dark synth-wave Essaie pas. Ils signent ensemble une septième parution, mais surtout un premier album sur la prestigieuse étiquette de disque new-yorkaise DFA Records (Holy Ghost!, Guerilla Toss, Shit Robot) de James Murphy (LCD Soundsystem). Saluons d’ailleurs l’effort louable de sitedemo.cauire un album en français sur un label états-unien.

Demain est une autre nuit s’ouvre sur le dramatique titre homonyme. La voix de Davidson y est hachurée, charcutée, comme un rapport de police sur des ondes impossibles à décoder. Se dégage de l’album une certaine agressivité par la répétition rythmique frénétique de la boîte à rythmes, les basses fortes. On se sent opprimé (au point où je n’arrive pas à écouter l’album d’un bout à l’autre d’un seul coup), on se sent hypnotisé, presque en bad trip. Et pourtant, on y revient, on en redemande. Pas pour rien que l’album aborde le thème de la dépendance à la drogue, notamment sur la pièce Retox.

Même si le groupe est maintenant signé à New York, on sent encore l’influence de Montréal, alors que sur Retox, Guerineau raconte «Je recommence à composer le 514 376-9230», un numéro qui sert aussi de titre de chanson sur l’EP Nuit de noce [sic]. Les paroles forment une poésie sombre à la Bukowski, que Guerineau cite comme son auteur préféré.

La voix de Marie Davidson sert surtout en soutien sur Demain est une autre nuit. Il faut dire qu’elle a une riche carrière solo de son côté, où on peut bien entendre sa voix mélodieuse. Pierre Guerineau, lui, ne chante pas, il parle, il déclame.

Certaines critiques comparent Demain est une autre nuit à un film de David Lynch et ils n’ont pas tort. Plus près d’ici, Lights Out rappelle un peu la bande sonore de Série Noire.

Carcajou 3 (parce que d’autres pièces Carcajou ont parues sur des EP) est certainement la plus joyeuse et la plus pop du lot.

La chute nous ramène à l’aube naissante, dans cette balade très années quatre-vingt. Essaie pas offre une musique de nuit, décalée et décadente, sombre et inquiétante, mais dansante. La réalisation est impeccable, les enchaînements, dynamiques. Un bel album.

Ma note: 8/10

Essaie pas
Demain est une autre nuit
DFA Records
37 minutes

http://essaiepas.bandcamp.com/

1 commentaire

  1. jertrude battue, le 2016-03-01 à 08:59

    superbe critique vraiment! bravo! Non seulement c’est parfaitement juste au point où tu a l’air de faire partie du duo mais ca donne le goût à n’importe qui d’écouter ce disque.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.