Critiques

Dogwav

Dogwav

  • Indépendant
  • 2014
  • 34 minutes
6

a3151041211_10Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est une région riche en surprise musicale de toutes sortes. Cette fois-ci, c’est Dogwav qui émerge pour nous présenter un premier album homonyme. Dogwav, c’est avant tout le projet solo de Dominique Potvin qui y conçoit absolument tout. Inspiré par le stoner rock, l’industriel et l’électro, Potvin mélange les styles pour façonner ses propres sonorités.

Pour être précis, Dogwav se niche quelque part entre l’électro-trash européen et le rock industriel. La pièce-titre est sans doute l’exemple le plus probant, mais on y retrouve quand même de nombreux canons tels que Bettrave, Chlaga ou encore Sharapova.

Potvin passe sa voix à travers de nombreux filtres avant qu’elle n’atteigne l’oreille de l’auditeur; ce qui n’est pas inintéressant, mais parfois ça semble un peu trop trituré. Clutch constitue un excellent modèle, car plutôt que d’y aller d’une voix aux intonations approximatives, une attaque franche aurait sans doute servi mieux la cause.

Le côté plus stoner rock est éparpillé avec parcimonie sur Dogwav. La pièce qui ouvre l’album, Crow Croc est un exemple concret, non seulement de l’utilisation du stoner rock, mais de ce que Potvin peut créer de mieux: un riff accrocheur, une voix qui se perd parfois dans le mix et une batterie syncopée. Lorsqu’il se fait plus lourd, Potvin prend plus le temps de faire les choses et cela donne de bons résultats: Mouse House en est un bon représentant.

Dans l’ensemble Dogwav est appréciable, mais rapidement, le mélomane va se rendre compte que ça manque légèrement de variété. On sent que Potvin a trouvé le son qu’il cherchait, mais celui-ci manque de spectre et de grandeur. Parfois, c’est tellement similaire d’une pièce à l’autre, qu’on ne sait plus vraiment où on en est rendu. La basse et la batterie sont parfois intéressantes, mais ça manque souvent de variations et de subtilités.

Ceci dit, c’est un travail colossal pour un seul homme et dans le contexte, le musicien se débrouille très bien. Pour les amoureux d’électro-pop trash à l’européenne, vous serez sans doute titillé par le son de Dogwav.

Ma note: 6/10

Dogwav
Dogwav
Dogwav
34 minutes

www.dogwav.com/

[vimeo]http://vimeo.com/89194086[/vimeo]