Critiques

Django Django

Django Django

  • Because Music
  • 2013
  • 49 minutes
8
Le meilleur de lca

django1-300x300Dans les albums que nous avons malencontreusement oublié de couvrir l’année dernière, celui-ci fait figure de proue. La formation écossaise Django Django a lancé sa première galette en janvier 2012, il y a près d’un an (bien qu’elle n’ait été disponible en Amérique du Nord qu’en septembre). Fort d’une reconnaissance maintenant internationale et d’une nomination au prestigieux prix Mercury, il était temps d’en parler! C’est dans les salles de cours du Collège d’art d’Édimbourg que le quatuor constitué de David Maclean (batterie et sitedemo.cauction), Vincent Neff (guitare et voix), Jimmy Dixon (basse) et Tommy Grace (synthétiseur) se sont rencontrés. Maintenant basé à Londres, Django Django nous arrivait avec un premier album éponyme.

Avec cette galette vous trouverez un travail vocal poussé, des guitares efficaces et psychédéliques, un travail de rythme absolument fabuleux et un art-rock rafraîchissant. Le quatuor détient ici un opus tout aussi audacieux qu’accrocheur. Et voilà leur grande qualité, la possibilité de faire fondre bizarrerie et mélodie opérante ensemble. Avec Django Django, on tape du pied, on balance la tête et surtout on fredonne très rapidement les treize pièces.

Dès Hail Bop (première pièce) et après une Introduction toute en subtilité, on perçoit l’importance du travail des voix chez la formation. C’est un Vincent Neff « décuplé » qui nous susurre les premières paroles. Default, guidée par la déconstruction du mot et une guitare répétitive et présente, confirme que l’univers des écossais ne ressemble à rien d’autre. Alors qu’elle peut être captivante et chargée en sonorités riches avec Firewater, Waveforms ou Wor, la formation prouve qu’elle peut évoluer dans un univers plus sobre et mélancolique avec la très belle Hand Of Man. Notons aussi Love’s Dart qui risque de se loger dans votre cerveau et vous revenir sans cesse, sans crier gare!

Bref, dans les oublis, celui-ci est de taille. Et si comme nous, vous n’avez pas encore prêté une oreille attentive à la formation écossaise, je vous enjoins de le faire prestement car un plaisir auditif de haut niveau vous attend. Pour l’instant Django Django prévoit une tournée au mois de mars aux États-Unis et au Canada mais sans arrêt à Montréal pour l’instant. Mais sait-on jamais, une date ça se rajoute si facilement…

Ma note : 8/10

Django Django
Django Django
Because Music
49 minutes

www.djangodjango.co.uk

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=JQGTORbJgB4[/youtube]