Critiques

Danielle Fricke

Moon

  • Indépendant
  • 2016
  • 40 minutes
6

Danielle FrickeDanielle Fricke est une auteure-compositrice-interprète originaire de London en Ontario. Elle fait ce qu’on pourrait appeler de la chanson indie expérimentale et ambiante. Sur son nouvel album (qui est d’ailleurs son premier vrai LP), Moon, un heureux mélange de tous ces éléments en tout cas.

Moon est l’endroit où se rencontrent «la vibe» de la chanson et la densité de la musique électronique. On garde le sentiment d’être présent dans la chanson tout en vivant la plénitude que permet la post-sitedemo.cauction électronique ambiante. Ça donne quelque chose d’un peu mystérieux et passif, mais à l’échelle d’un album, la variété manque un peu. Cela dit, Fricke se permet d’exploiter activement les caractéristiques antithétiques des différents styles qu’elle exploite, ce qui garde l’intérêt au long de l’album.

La plasticité de la chose est souvent très intéressante, mais parfois négligée. Les synthétiseurs utilisés sont souvent assez génériques, là en quoi j’hésite à proclamer son style réellement expérimental. La réverbération constamment appliquée sur sa voix est un peu trop traditionnelle et monotone à mon goût aussi. La post-sitedemo.cauction de l’album est souvent assez bien exécutée, sauf petites exceptions (parfois le mix est un peu trop «inorganique»). Étant donné que Fricke fait tout elle même sauf pour le matriçage, c’est quand même très bien.

La composition est un peu mièvre par moments, on sent bien les influences que la chanson un peu plus traditionnelle a eues sur son style, mais ça contribue un peu au style plus folklorique de la chose. Elle pousse trop, selon moi, sur la pop dans son écriture et dans l’exécution, comme sur Moon ou sur The Well. Mes moments préférés restent les bouts les plus expérimentaux, comme la batterie lo-fi et chambranlante dans Yours Till The Ocean. Je serais curieux d’entendre quelque chose de semblable, mais sans tomber dans le paradigme 1-2-4-5-1 pour les accords. Peut-être dans son prochain album, qui sait…

Quand l’album finit, je reste sur ma faim d’en entendre plus, parce qu’on n’entend qu’un style assez précis tout au long de l’oeuvre, et ce, même si l’album comporte 11 titres… Le manque de variété est assez flagrant, ce qui rend l’opus relativement long à l’écoute. Je soupçonne un manque d’expérience, mais les belles choses qu’on entend pourraient lui servir de tremplin pour un excellent prochain album.

Ma notre: 6/10

Danielle Fricke
Moon
Indépendante
40min

http://danielle-fricke.com

https://daniellefricke.bandcamp.com/album/moon