Critiques

Connaisseur Ticaso

Normal de l’Est

  • Joy Ride Records
  • 2021
  • 51 minutes
8,5
Le meilleur de lca

Pour les non-initiés, Connaisseur Ticaso peut paraître comme étant un nouveau visage dans le paysage du rap québécois, mais c’est tout le contraire. Ce dernier rappe depuis les années 90 et a même connu un certain succès avec les chansons Sur le corner (1999) et À Montréal (2007). Le seul hic : Steve Casimir, de son vrai nom, n’avait jamais lancé son premier album officiel. Si 2020 fut une année à oublier, le légendaire rappeur veut nous faire débuter 2021 du bon pied en nous offrant finalement son premier album : Normal de l’Est.

Une question nous vient rapidement en tête avant d’écouter l’album. Est-il trop tard? Est-ce que le temps aura réussi à rattraper Connaisseur Ticaso? La réponse arrive rapidement : non. Lorsque t’as une telle plume, une cadence inimitable et une aura forte, le temps n’est qu’une illusion.

Quand tu rajoutes à tout cela Ruffsound, le plus expérimenté, versatile et talentueux producteur de musique rap au Québec, le succès n’est qu’une formalité. Les deux, qui se connaissent depuis longtemps (Ruffsound avait produit À Montréal en 2007, entre autres), se complètent à merveille. Le producteur sait que son allié n’est pas né hier…

« Tu peux pas rap comme moi, à dix ans j’écoutais du Rakim,

Mon grand frère c’est un OG, m’a transmis Slick Rick, Big Daddy Kane,

Puff mon premier spliff sur du Biggie, jump du monde sur M-O-B-B,

Freeze sur Wu Tang, Nas, Beanie, vu l’bateau couler sur du Jay Z,

Regardait les filles jouer à la marelle sur du LL »

– Trauma

Sauf que Ruffsound connaît le goût du jour comme si la recette lui appartenait. Il offre donc un catalogue de productions intemporel : en écoutant attentivement l’album, on ne sait pas si celui-ci a été lancé en 1994, en 2006 ou en 2021. Par contre, celui-ci n’a pas tout fait seul. Il a fait souvent appel à ses collaborateurs habituels en Ajust, Realmind et Kable Beatz, mais il travaille aussi avec d’autres producteurs. Mes collaborations préférées? Celle avec Jo Milz et Cédric Métayer sur Quand la rue parle (un gros beat de gangsta rap très épeurant) et celle Nicholas Craven sur Gentlemen’s (une atmosphère très old school, voir jazz rap).

Parlant de collaborations, on en retrouve quelques-unes derrière le microphone aussi. De bons vieux potes, Ty Diezle et Kasheem (décédé il y a de cela un mois) reviennent deux fois plutôt qu’une. Sinon, on y retrouve aussi des vétérans comme OG Cyrus, Kci Nizzo, Dunnï et Baxter Dexter.

Si plusieurs considèrent Connaisseur Ticaso comme étant le meilleur rappeur québécois de tous les temps, c’est sûrement grâce à son écriture. Malgré son inactivité aux cours des dernières années, la mine du crayon du MC est toujours bien aiguisée. Ce qu’il fait de mieux, c’est parler de son ancienne vie : celle de la rue. Le Ticaso qu’on connaît et qu’on aime, c’est Ticaso le gangster :

« Que Dieu me pardonne d’avoir fantasmé sur le platinum et le gold rosé,

La rue une belle plateforme quand t’as pas froid aux yeux et que t’oses oser

Il prend des poses depuis qu’il vend ses O-Z yo reste posé

L’but de s’mettre à table c’est se métamorphoser »

– Hustle

Ce n’est pas le seul Ticaso auquel on a droit. Par exemple, sur la pièce Pour la vie, le rappeur s’ouvre et lance des paroles plutôt personnelles. On a même droit à Ticaso l’amoureux :

« Ça pris des années m’avouer que tes plaintes étaient valides

Tu r’venais toujours, jusqu’à tant qu’une maîtresse de trop te fasse faire tes valises

[…]

C’est mon amour qu’j’étouffais, pour avoir l’air froid j’ai tout fait

Toutes des poses de thug pendant ce temps-là c’est toi qui souffrais »

– Pour la vie

Ce ne sont que deux facettes de la personnalité de Connaisseur Ticaso. Sur d’autres pièces, on peut apercevoir un Ticaso nostalgique (Trauma), un Ticaso fêtard (Original Chilleur), un Ticaso charmeur (Gentlemen’s) et bien plus.

L’expression “mieux vaut tard que jamais” décrit parfaitement la sortie de cet album. Avec Normal de l’Est, Connaisseur Ticaso affirme qu’il fait partie des meilleurs rappeurs de l’histoire du rap au Québec. C’est après une seule journée en 2021 qu’on a entendu assurément l’album de l’année côté rap d’ici, et peut-être même l’un des meilleurs de tous les temps. Paraît-il qu’il planifie déjà un deuxième album ? On peut seulement s’en réjouir.

Bienvenue à la maison, Ticaso.

1 commentaire

  1. Fabienne Casimir, le 2021-01-14 à 21:36

    Même quand il avait 5 ans, il éblouissait les amies de ma mère tant qu’il s’exprimait merveilleusement. Il est né avec ce talent. Je suis sa cousine. 😉

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.