Critiques

Chrome

Feel Like A Scientist

  • King of Spades
  • 2014
  • 58 minutes
7,5

Feel It Like A Scientist front coverChrome est de ces groupes qui sont souvent cités comme une influence majeure, mais qui restent assez méconnus du fan de musique moyen. Créé au milieu des années 1970 par le batteur Damon Edge, Chrome (aucun lien de parenté avec le sitedemo.cauit de Google) a pondu quelques albums qui alliaient le proto-punk des Stooges à un psychédélisme délirant. La période la plus vénérée de Chrome, celle qu’on considère comme précurseur tant au punk hardcore et à la musique industrielle qu’au noise rock américain des dix années suivantes, coïncide avec la présence au sein du groupe du guitariste Helios Creed (aucun lien de parenté avec l’odieux groupe de Scott Stapp). Avec Edge et Creed au sein du groupe, Chrome a lancé les gigantesques Alien Soundtracks, Read Only Memory et Half Machine Lip Moves en 1978 et 1979.

Damon Edge s’est exilé en France au début des années 1980 et a pris le nom du groupe avec lui, lançant quelques albums avec des partenaires variés jusqu’à sa mort prématurée en 1995. Helios Creed a alors repris le nom de Chrome, mais n’en avait à peu près rien fait depuis 2003. Puis, il y a environ deux ans, il a réuni quelques musiciens à Los Angeles avec l’objectif de faire revivre son vieux groupe et de lui faire faire son meilleur album à ce jour.

Si Chrome semblait si avant-gardiste à la fin des années soixante-dix, c’est avant tout parce qu’il existait dans son propre univers qui mêlait Stooges, Ramones, science-fiction et beaucoup de LSD. Étonnamment, trente-cinq ans plus tard, ce petit monde est absolument intact, ce qui en soi force l’admiration. Les chansons consistent principalement en de courts moments de transe; il y a très peu de variations dans une même chanson, mais chacune des seize pièces ici a sa propre intensité et son propre mouvement irrépressible vers l’avant. Il y a le martèlement industriel de Big Brats, l’inside joke éthylique de Brady The Chicken Boy, la détresse solitaire de The Mind, mais surtout le punk extra-terrestre et propulsif de pièces comme Lady Feline, Something In The Cloud et Prophecy.

En restant fidèle à ce qu’il a été, Chrome perd son aspect innovateur. On n’est plus autant secoué par sa musique maintenant qu’on a entendu Sonic Youth, Butthole Surfers, Six Finger Satellite et les autres. Chrome garde cependant un style singulier et reconnaissable entre mille. Creed a-t-il atteint son objectif de faire le meilleur album de Chrome? Difficile de déclasser Half Machine Lip Moves à une époque si différente, mais Feel It Like A Scientist est tout de même la synthèse de tout ce que Chrome a tenté de faire en carrière, et c’est somme toute un album très réussi.

Ma note: 7,5/10

Chrome
Feel It Like A Scientist
King of Spades
58 minutes

www.facebook.com/chromechronicles


 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.