Critiques

Sigur Ros

Valtari

  • XL Recordings
  • 2012
  • 55 minutes
7,5

La formation islandaise Sigur Ros, qui n’a plus besoin de présentation (puisque que votre humble critique avait écrit à leur sujet dans le cadre d’une rubrique Histoire du rock!) a mis sur le marché la semaine dernière son sixième album studio titré Valtari; création qui fait suite au plus accessible Meo Suo I Eyrum Vio Spilum Endaulaust paru en 2008. Si Meo Suo I Eyrum Vio Spilum Endaulaust avait laissé les purs et durs du groupe sur leur appétit, qu’en est-il de ce Valtari?

D’entrée de jeu, avec le morceau Eg Anda, Sigur Ros renoue avec son post-rock planant auquel le quatuor nous avait familiarisé. C’est un retour aux sources marqué par une atmosphère glaciale, une mélancolie prenante et un dépouillement sonore étonnant, malgré ces salves d’orchestrations magistrales et grandioses, qui elles, viennent rehausser adroitement les pièces de ce disque. Sigur Ros fait du Sigur Ros

Que ce soit Ekki Mukk et son lent fondu sonore accompagné d’un bruit de phonographe rouillé, ou encore, le crescendo remarquable de Varuo (LA pièce maîtresse de cette création), de même que les trois instrumentaux, qui concluent en beauté cette oeuvre, intitulés respectivement Varoeldur, Valtari et Fjögur Piano, cet effort est, pour moi, à la hauteur des expectatives. Certains pourraient reprocher aux islandais de faire du surplace au niveau créatif, mais en ce qui me concerne, n’est pas Sigur Ros qui veut!

Probablement prisonnier d’une catégorie musicale qu’ils ont eux-mêmes mis au point, Sigur Ros revient à ce qu’il sait faire de mieux; de la musique pourvoyeuse de frissons et qui amène l’auditeur en état de paisible contemplation. Rien n’a changé dans le monde de Sigur Ros… et ça demeure fort convenable!

Au bout du compte, Valteri est une offrande confortable qui plaira indubitablement aux inconditionnels, mais qui laissera indifférents les détracteurs du groupe. Pas de nouveaux adhérents en vue, mais pas de fugues majeures à l’horizon. Valteri fait appel au cœur plutôt qu’à la tête, et par les temps qui courent, les musiques qui ont de l’âme sont les bienvenus! Encore une fois, en ce qui me concerne, un disque réussi; pas aussi renversant et puissant que les oeuvres de la première heure… mais ça demeure Sigur Ros, et ce n’est franchement pas insatisfaisant!

Ma note : 7,5/10

Sigur Ros
Valtari
XL
55 minutes

www.sigur-ros.co.uk/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.