Critiques

Billie Eilish

Billie Eilish

Happier Than Ever

  • Darkroom / Interscope Records
  • 2021
  • 56 minutes
8
Le meilleur de lca

Billie Eilish a obtenu un succès monstre avec When We All Fall Asleep, Where Do We Go? paru en mars 2019. La tournée était en branle pour jouer les pièces devant le public du monde entier, mais la pandémie a mis un holà à tout ça. Pendant les mois d’arrêt, Billie Eilish a pu tranquillement composer de nouveaux titres avec son frère et réalisateur Finneas. L’album a été enregistré dans le studio maison de ce dernier situé dans le sous-sol de sa demeure. Un environnement franchement confortable pour travailler de nouvelles pièces.

Peut-être que cela a donné un peu plus de liberté à Billie Eilish? Ou encore est-ce l’absence de sa maison de disque dans le processus? Elle a avoué que la possibilité de simplement travailler sur ses chansons en toute intimité avec son frère lui a été plus plaisante que lors du dernier album. De plus, les paroles sont plus personnelles cette fois, même si les textes ne traitent pas seulement de sa vie. Une chose est sûre, on est passé d’un premier album qui avait un lien tissé serré avec l’adolescence à un Happier Than Ever qui est ancré dans la vie de jeune adulte.

Musicalement, c’est plus aventureux que sur le précédent album. On y retrouve des tentatives et des palettes sonores qui étaient jusque là étrangères à la jeune femme. La chanson-titre et ses guitares abrasives, ses chœurs rock et son chant beaucoup plus franc jurent avec ce qui se trouvait sur When We Fall Asleep… . Même son de cloche avec la semi-disco my future, un hymne à l’amour-propre. Ce qui ne veut pas dire que sa manière bien unique de livrer des chansons est disparue pour autant.

On retrouve la Billie Eilish qu’on connaît sur OverHeated et la groovy Lost Cause. Cette dernière est particulièrement efficace dans le genre. Même son de cloche du côté de la sombre NDA ou encore la mélodieuse Therefore I Am qui frappe dans le mile avec une bonne dose de groove. Lorsqu’on parle du côté plus intime de l’album, certaines chansons sont particulièrement éloquentes. Male Fantasy est un excellent exemple d’une interprétation authentique et honnête par rapport à des sentiments résiduels après une séparation.

All alone, tryin’ not to eat
Distract myself with pornography
I hate the way she looks at me
I can’t stand the dialogue
She would never be this satisfied
It’s a male fantasy, I’m going back to therapy

Male Fantasy

La maturité que démontre Billie Eilish est impressionnante sur Happier Than Ever. Le tout en gardant sa personnalité et refusant de la trahir pour rejoindre les modes du moment en pop américaine. L’entêtement de la jeune femme à faire les choses à sa manière rapporte. Il lui permet d’évoluer en tant qu’artiste sans trahir sa personnalité, tout en s’éloignant du statu quo. Your Power est un bel exemple de ça. Une pièce acoustique où elle lance un message à l’autre personne dans une relation toxique.

Tout ça pour dire que Billie Eilish peut se dire : mission accomplie, pour ce deuxième album. Elle démontre qu’elle possède tous les atouts pour être plus qu’une mode ou un feu de paille. Elle continue de créer des pièces de pop audacieuses malgré son immense popularité. L’enchaînement des pièces a aussi été réfléchi et parfois, les liens sonores sont particulièrement réussis, le glissement entre NDA et Therefore I Am frôle la perfection. Bref, cet album vaut totalement le détour.

Liens d’écoute