Critiques

Bloc Party

Four

  • Frenchkiss Records
  • 2012
  • 43 minutes
5

Bloc Party, formation anglaise, lançait son quatrième album, intitulé Four, titre qui est de circonstance, vous me direz. Il faut quand même rappeler que la formation fût le sujet de bien des rumeurs de séparations dans les deux dernières années, en grande partie issues de la carrière solo du chanteur Kele Okereke et de sa soi-disant année sans musique en 2010. Ce titre prend donc un sens plus large que le simple sens numéraire (la formation étant un quatuor). Mais qu’en est-il de ce Four?

La galette s’entame sur les deux morceaux bien juteux et lourd: So He Begins To Lie et 3×3. Cette dernière nous démontre qu’Okereke n’a rien perdu de sa capacité à introduire du tragique dans ses mélodies et que la bande sait toujours brasser de l’air. Puis vient Octopus, qui fait très Bloc Party, très. Bon, c’est normal pour la plupart des groupes de composer une chanson «sûre», qui calque les sonorités et les constructions chansonnières habituelles. Le problème c’est que sur Four, y’a presque juste ça… et ça devient lassant. La formation semble tourner en rond. Les chansons ne sont pas mauvaises individuellement mais ça sent le réchauffé et la redite. Il reste que certaines pièces méritent des mentions honorables, entres autres la très surprenante Coliseum avec son riff blues-folk très entraînant; Kettling, qui avec ses sonorités grasses fait croire que le groupe a beaucoup écouté de grunge ces dernières années et We Are Not Good People, qui avec ses guitares effrénées, la basse appuyée, la batterie déchaînée et les jeux de voix intelligents rappelle le meilleur de la formation anglaise. Par contre, s’y glisse deux pièces insipides: The Healing, qui sonne plus comme une mauvaise chanson d’une formation pop-rock quelconque et la tout aussi endormante Day Four.

Bref, Four fait un peu peur, car il donne l’impression que le meilleur de Bloc Party est derrière eux et si c’etait le cas, ils pourraient très bien se retrouver dans la même ligue que Nickelback, et faire du mauvais rock radiophonique. Heureusement, se trouve sur l’album deux ou trois beaux petits morceaux qui donnent espoir, et j’espère un “five”, qui remettra le Party dans le Bloc!

Ma note : 5/10

Bloc Party
Four
French Kiss
43 minutes

blocparty.com/

http://www.youtube.com/watch?v=TkeUFRK4i7w

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.