Critiques

The Last Assassins

The Last Assassins

  • Dare To Care Records
  • 2011
  • 42 minutes
8
Le meilleur de lca

Né de façon impromptue à l’été 2010 lors de la création de la trame sonore du film Karaoke Dream, The Last Assassins, projet piloté par Jean Leloup (Leclerc, The Wolf etc…), Mathieu Leclerc et Virginia Tangvald, ont offert leur premier bouquet de chansons la semaine dernière sous l’étiquette Dare To Care Records… et le bouquet se fane rapidement après quelques écoutes.

Ça débute avec un délire typiquement John The Wolf titré avec justesse Welcome. Riff sale, son crade, ambiance de lendemain de veille et un « Shut the fuck up! » répété ad nauseam par sa majesté, le Roi Pompon! Échevelé et malheureusement ennuyeux. The Wheel, Bad Crystal, Winter, Dead Birds s’enchaînent linéairement sans les divagations de Leloup. Vient ensuite Rodeo Girl : seule pièce qui se démarque par son rythme. Et parlons-en du rythme! Les pièces s’enlignent les unes à la suite des autres pratiquement à la même vitesse, sans surprise et chanté d’une voix paresseuse par Virginia Tangvald (émule de Kim Gordon de Sonic Youth ou d’Emmanuelle Seigner) et récité par Mathieu Leclerc. L’album sonne comme du Hendrix sous tranquillisant.

Ce n’est pas médiocre. C’est simplement monocorde et traînant. Une impression de paresse se dégage du disque. C’est bien exécuté par de très bons musiciens, mais il aurait fallu une direction musicale plus assumée et une réalisation plus costaude. The Last Assassins évoque un « jam band de slackers » sur un lendemain de veille. Pour une petite sieste en fin de journée, c’est parfait!

Ma note : 2/5

The Last Assassins
The Last Assassins
Dare To Care Records
42 minutes

thelastassassins.com

http://www.youtube.com/watch?v=EJyz2eYkVhA

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.