Critiques

Arlo Parks

Collapsed in Sunbeams

  • Transgressive Records
  • 2021
  • 40 minutes
8
Le meilleur de lca

Originaire de Londres, la très prodigieuse Arlo Parks, de son vrai nom Anaïs Oluwatoyin Estelle Marinho,  nous propose un premier opus, Collapsed in Sunbeams, très attendu par la presse britannique et ses admirateurs. Repérée par la BBC comme étant un des meilleurs espoirs de la relève musicale de 2020, Arlo Parks attire l’attention par son néo-soul feutré et sensible. En plus d’être sur la liste d’écoute de plusieurs personnalités connues (Billie Eilish, Lily Allen ou même Michelle Obama), la jeune Londonienne fait un portrait de son adolescence touchant ce qu’elle a vécu personnellement, à travers des conversations entre amis, ou tout simplement de ce qu’elle voit de la vie de tous les jours.

Baignant dans la musique depuis son jeune âge, Arlo Parks a été inspirée par une pléiade d’artistes qui l’ont marqué par leur démarche sonore ou par leur talent de parolier. Que ce soient Jacques Brel, Beach House, Portishead, Massive Attack ou Radiohead, Arlo Parks parvient à créer des pièces fusionnelles et accessibles par le biais de structures musicales variées et stylisées. Sur Caroline, les chants en écho, accompagnés de boîtes à rythmes, donnent un côté planant et enveloppant à la chanson. Tandis qu’à l’écoute de Black Dog, elle aborde la thématique de la santé mentale avec sensibilité et empathie envers autrui.

« I would do anything to get you out your room

It’s so cruel

What your mind can do for no reason »

– Black Dog

Sur Portra 400, Arlo Parks met cartes sur table. Sans arrangements ou sonorités superficielles, on retient surtout la phrase “Making rainbows out of something painful“. La douleur cachée derrière les préoccupations du moment de la jeune chanteuse remplit chaque mot d’une mélancolie, elle, remplie d’espoir. Même si Collapsed in Sunbeams a été créé sur une période d’environ deux semaines, pendant le premier confinement en Angleterre, Parks se retrouve ultra-sensible au monde qui l’entoure à travers les rythmiques verbales qu’elle fait résonner par le soul de sa voix stellaire. Noté sur Just Go, Hurt ou la pièce titre Collapsed in Sunbeams qui est un texte de spoken word.

Tout compte fait, le premier disque d’Arlo Parks prouve que l’artiste est authentique et reste bien ancré dans son temps. À la manière d’un journal intime, les chansons de l’Anglaise possèdent une grande maturité grâce à son amour de la poésie, de la littérature et des mots. La véracité de sa plume est à couper le souffle du haut de ses vingt ans. Avis aux fans de R&B/Soul , vous ne serez pas déçu par ce petit bijou qu’est Collapsed in Sunbeams, un projet touchant, actuel et criant de vérité.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.