Critiques

Archie Bronson Outfit

Wild Crush

  • Domino Records
  • 2014
  • 33 minutes
7,5

14205-wild-crushLa formation anglaise Archie Bronson Outfit arrive avec un premier album en quatre ans. Wild Crush, le quatrième titre de la bande, survient après quelques petits chamboulements au niveau des effectifs. Alors que Sam Windett et Arp Cleveland sont restés bien en place, Dorian Hobday qui officiait à la basse a été remplacé par Kristian Robinson (mieux connu sous le pseudonyme de Capitol K) alors que Duke Garwood revient avec son saxophone baryton pour prêter main-forte sur quelques pièces.

Wild Crush s’inscrit à merveille dans la lignée des albums d’Archie Bronson; groupe qui surprend par sa constance. D’un album à l’autre, le trio est tout aussi efficace et balance ce même rock garage fortement teinté du son des années 70. D’ailleurs, c’est parfois à s’y méprendre alors que Love To Pin You Down vous fera croire que c’est une véritable pièce de Pink Floyd tellement la ressemblance est grande. Tout évoque le légendaire groupe britannique; de la guitare à cette voix portée par une mélodie très David Gilmour.

Par contre, le combo ne fait pas seulement dans une atmosphère psychédélique. Le trio sait aussi brasser la casbah et le prouve avec aplomb avec Two Doves On A Lake qui ouvre ce Wild Crush. Du rock qui rentre à cent milles à l’heure et qui est contagieux à souhait. De la même manière, Hunch Your Body, Love Somebody nous transporte sur des sentiers rock qui sont entraînants et franchement bien tissés.

Alors que Wild Crush est plutôt cru et direct, le trio nous gratifie tout de même d’une pièce en nuance avec In White ReliefCapitol K laisse voir son talent à la basse alors que l’amalgame guitare/basse est sublime. Une addition qui s’avère gagnante pour Archie Bronson.

Wild Crush louvoie entre rock et psychédélisme et nous rappelle le meilleur des années 70. Le trio anglais ne nous laisse pas sur notre faim et sitedemo.caigue des ritournelles généreuses et bien ficelées. Archie Bronson Outfit peut se dire mission accomplie pour ce quatrième opus. Le seul bémol? On a parfois l’impression que les ascendants et inspirations sont trop présents… mais bon, rien qui empêche l’appréciation de ce disque.

Ma note: 7.5/10

Archie Bronson Outfit
Wild Crush
Domino Records
33 minutes

www.archiebronsonoutfit.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.