Critiques

Alabama Shakes

Sound & Color

  • ATO Records
  • 2015
  • 48 minutes
7

alabama shakes«Come on, just walk with me for just a little while, I can try to make it right, If you just gimme all your love» — paroles de la chanson Gimme All Your Love.

Demandant de prendre le temps d’écouter ce qu’elle a chanté, nous avons donc cessé toutes activités superflues pour nous concentrer sur ce deuxième opus du groupe Alabama Shakes et, surtout, sur la voix en puissance de Brittany Howard, véritable âme du quatuor originaire d’Athens, ville évidemment située en Alabama.

Si la chanson d’intro – la pièce titre par le fait même – déçoit quelque peu par son tempo modéré, la deuxième composition (Don’t Wanna Fight) rassure: oui, le blues rock est toujours bien vivant dans l’offre musicale du groupe et se déploie d’ailleurs d’entrée par les accords de guitare électrique de sa maîtresse, miss Howard elle-même. Car, voyez-vous, en plus de n’avoir rien à envier à Janis Joplin et Aretha Franklin sur le plan de la puissance vocale, la jeune femme manie l’instrument avec précision.

Cela permet à «l’autre» guitariste du groupe, Heath Fogg, de même qu’au bassiste Zac Cockrell et au batteur Steve Johnson de remplir leur mandat musical premier, soit celui de construire des univers musicaux divers dans lesquels Brittany Howard pourra s’amuser, voire s’époumoner.

Ainsi, aux influences blues et rock, on retrouve des passages de gospel, de R&B, de funk, de soul, tous des éléments de plus en plus présents dans les albums rock offerts jusqu’ici cette année. À ce «revival» très seventies dans l’offre (pensez à The Black Keys, entre autres), Alabama Shakes se permet quelques élans plus vigoureux, additionnant des structures de rock rapide et même de punk à certaines occasions.

Mais ce disque demeure, au final, un album qui plaira essentiellement aux amateurs de blues rock. On regrette qu’il n’offre pas une qualité égale d’une pièce à l’autre – et de meilleurs textes – mais, en plus de Don’t Wanna Fight, les Future People, Give Me All Your Love, The Greatest et Miss You valent assurément qu’on tende l’oreille.

Ma note: 7/10

Alabama Shakes
Sound & Color
ATO Records
48 minutes

http://www.alabamashakes.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.