Concerts

Les Francouvertes soir 6 : Cosmophone, Titelaine et Dear Denizen

La fin des préliminaires approche et le palmarès se clarifie en vue des demi-finales qui auront lieu à la mi-avril. Pour cette 6e soirée, c’était au tour de Cosmophone, Titelaine et Dear Denizen de se prêter au jeu des Francouvertes avec l’ex Fanny Bloom en hors-d’oeuvre.

https://lecanalauditif.ca/artistes/fanny-bloom/Fanny Bloom s’est présentée sur scène avec un grand sourire, fière de la réédition du premier album de la Patère Rose qui s’en vient et le plaisir de renouer avec les planches. Elle a entamé sa performance sur PaceMaker dudit groupe avant de se lancer dans Nos coeurs, qu’elle chante en duo avec Karim Ouellet, l’un des porte-paroles de cette édition des Francouvertes. Ce qui lui a permis de se demander : « Ouain, il est où Karim? » Finalement, elle a cassé une chanson, une pièce intitulée temporairement Dans la salle d’attente. Une pièce belle et authentique qui retrace les événements qu’elle a vécu dans les derniers mois.

Cosmophone

La formation Cosmophone arrivait avec peu de précédents. Le quintette compte par contre parmi ses rangs le batteur Jay Essiambre qui est actif au sein de quelques groupes et qui a son propre projet La Faune. Le groupe nous offre un rock inspiré de Radiohead avec un peu plus de groove sensuel. C’est plutôt réussi et convaincant dans la livraison. Il faut dire qu’Essiambre offre des partitions percussives particulièrement intéressantes avec des rythmes syncopés et des motifs nuancés et variés. La chanteuse du groupe était visiblement intimidé par la scène. C’est tout à fait normal. Néanmoins, elle avait une voix puissante et juste qui tenait bien aux pièces préconisées par le groupe. Parfois, c’est un peu trop sage dans la livraison. Un tantinet plus d’éléments bruts pourraient leur donner un côté dangereux qui fait défaut. Elle semblait aussi moyennement à l’aise de son corps sur scène. Elle esquissait des déhanchements sans y aller à fond. À ça, on dit : go fille, t’es belle, t’es jeune, c’est ta scène : fait ce qu’il te chante. On sent que le groupe arrive avec une proposition musicale intéressante. C’est tout simplement encore un peu vert.

Titelaine

Titelaine est un duo qui fait dans l’électro-pop qui tire ses influences de divers groupes plutôt tendance dans les dernières années un peu à la manière de The XX, musicalement à tout de moins. Ils expliquaient dans leur vidéo de présentation qu’auparavant, ils jouaient dans une formation à 6 musiciens et que c’était compliqué au niveau des horaires et de la création. Cependant, à l’inverse avec ces deux ordis sur scène et beaucoup de machines, le son était plutôt timide. La paire se débrouille bien au niveau de l’énergie sur scène et de la présence, mais les textes manquent de poésie et de profondeur et les pièces sont calqués sur des sons entendus à profusion dans les dernières années. D’un autre côté, il livrait vaillamment leur musique et le rendu était appréciable. Encore une fois, il s’agit d’un projet qui manque de maturité, mais qui pourrait fleurir rapidement.

Dear Denizen

Dear Denizen arrivait sur scène avec déjà une bonne expérience derrière lui. Avant de se lancer dans la musique francophone, Ngabonziza avait déjà fait dans la musique anglophone pendant un certain temps. Voici qu’il venait présenter les chansons de son EP BEC, paru en novembre 2018. Le tout avec la justesse et la dégaine d’un professionnel. Nagabonziza contrôle tout à fait sa scène et pourrait en montrer à des vieux routiers. Il a mis la foule dans sa poche rapidement en enchaînant les pièces empreintes d’un soul rond et chaud. Les musiciens autour de lui se défendait bien aussi, notamment Louis-Philippe Gingras qui nous a montré ses capacités de guitaristes et ses meilleurs pas à la Chuck Berry. La pièce qui a retenu le plus l’attention était sa première création québéco-congolaise qui infusait du funk africain dans la trame. C’était tout à fait réussi.

Après cette sixième semaine, à quoi ressemble le palmarès? Il se décline comme suit:

  1. O.G.B.
  2. Thierry Larose
  3. P’tit Belliveau et les Grosses Coques
  4. Ce7te Life
  5. Dear Denizen
  6. Comment Debord
  7. Anaïs Constantin
  8. Alex Burger
  9. Foisy.

On se voit la semaine prochaine pour la dernière soirée avec Fria Moeras, Poulin et Birmani.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.