Concerts

Francouvertes 2021 soir 1

Les Francouvertes 2021 — 1ère soirée des préliminaires : Bermuda, Super Plage et Lampion

Retour sur la première soirée des préliminaires des Francouvertes 2021. S’affrontaient les artistes Bermuda, Lampion et Super Plage sur la scène du cabaret Lion d’Or à Montréal. Consultez le palmarès au bas de cet article.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin

La série Skátne — Laura Niquay

L’autrice-compositrice-interprète folk Laura Niquay fait partie de la nation atikamekw et est originaire de la communauté de Wemotaci, dans la région de la Mauricie. L’artiste présentera l’album Nicto Kicko le 23 avril prochain via Musique Nomade. Lors de sa courte prestation acoustique, Niquay a confié avoir enterré aujourd’hui son oncle prénommé Johnny, emporté par le cancer dans les dernières semaines. Elle a dédié l’une de ses chansons à celui qui est devenu son guide spirituel pour le reste de sa vie.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin

Bermuda

La Sherbrookoise Dominique Gagnon (Bermuda) a brisé la glace du concours, armée de son fidèle short bermuda et de sa « keytare ». Une demi-douzaine de chansons — composées en tandem avec le bassiste Alexandre Lapointe (The Brooks) — furent livrées avec exactitude et énergie. Sur scène, on retrouvait justement Lapointe aux côtés de Bermuda ainsi que le 2/3 du groupe Les Shirley (Raphaëlle Chouinard et Sarah Dion). La bande nous a proposé un groove aux saveurs rétro inspiré du rap et des années 80. Le tout se voulait exubérant avec des solos de guitare et de synthétiseur et une tonne de références textuelles à l’amour-propre et au body-positivity. Ce fut une prestation sympathique malgré quelques interventions convenues.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin

Lampion

Lampion a dû traverser le fleuve de Longueuil à Montréal pour venir décoiffer les juges. En quatre chansons, on a exploré plusieurs territoires musicaux, à travers lesquels le chanteur et rappeur François Mayer a mené les spectateurs. On est passé du rap au screamo ; du jazz à la pop de boys-band ; puis du rock alternatif au rock de stade. En alternant entre des moments instrumentaux planants, des solos de guitare remplis de délai et du saxophone raclé, on peut dire que Lampion a servi une performance enflammée et de haute intensité. Ce cocktail explosif ne peut qu’évoquer les influences — peut-être inconscientes de leur part — de groupes comme Linkin Park et Limp Bizkit.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin

Super Plage

Jules Henry et sa gang (t’a pognes-tu), composée notamment de Mélanie Venditti et Virginie B, ont dû donner le goût à plusieurs spectateurs de se trémousser sur un plancher de danse. L’électro pop assumé, ascendant chillwave, de Super Plage fait habituellement cet effet. Ses paroles très « peace and love » évoque les drogues illicites, la relaxation et la chaleur de l’été aussi! Sommes-nous les seuls à trouver que le chanté-parlé deHenry rappelle les avenues langoureuses que des producteurs français, comme Sébastien Tellier, ont pavées auparavant? Ce soir, Super Plage nous a présenté à la fois la prestation la plus intéressante, musicalement parlant, et la plus relaxante : même si ça sonne bizarre, c’était une bonne chose. Si les deux précédent.es concurrent.es avaient décapé et sablé à fond le Lion d’Or, Super Plage l’a plutôt adouci avec un doux vernis.

Palmarès

  1. Super Plage
  2. Bermuda
  3. Lampion

Rendez-vous demain même heure, même poste, pour la deuxième soirée des préliminaires, opposant Mada Mada, Douance et Phil Bourg.

Crédit photo: Courtoisie

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.