Concerts

Les Francos de Montréal 2019 – Jour 7 : Ludwig von 88, Les Négresses Vertes et Bleu Jeans Bleu

Septième journée des Francos très colorée! Au programme, un show vraiment punk à l’ancienne de Ludwig Von 88, un peu de soleil au milieu des nuages apportés par Les Négresses Vertes et des « R’ roulés à l’infini par Bleu Jeans Bleu!

Carotté / Ludwig von 88

Un programme double très punk pour amorcer la soirée. On commence avec les joyeux lurons de Carotté! Le groupe joue à fond la carte des « P’tits gars de la campagne » qui font de la musique! Une belle heure de rigodon-punk avec violon, tapement de pieds sur la planche et salopette de fermier de rigueur! L’ambiance est joyeuse et festive et le Club Soda est déjà plein à craquer! S’ensuit l’arrivée du groupe de punk emblématique des années 80 Ludwig Von 88!

Affublés de costumes de scène loufoques, les trois musiciens se déchaînent sur les bandes de leur fidèle boite à rythmes. La salle est remplie de quarantenaires bedonnants à la calvitie naissante prêts à en découdre! C’est ça la force de cette soirée, les prolétaires sont de sortie et ils ne sont pas là pour rester les bras croisés. On voit des punks à crêtes se coller la tête aux enceintes et faire des saltos arrière pour se faire porter par la foule, des gens en chemises à fleurs, déguisés ou torses nus tandis que les confettis pleuvent et les ballons passent de main en main sous les paroles acerbes et cyniques du chanteur! Ce soir, le peuple fête et ce n’est pas pour déplaire au petit-fils d’ouvrier que je suis! Au final, une heure de bagarre intense dans des effluves de bières et de transpiration, le tout dans la bonne humeur et la convivialité.

Dédicace au hipster barbe bien taillée et lunettes rondes qui s’est fait brasser comme personne dans le moshpit! Pas un temps pour faire des stories sur Instagram ça!

Francos-2019-carrotte
Francos-2019-carrotte-23
Francos-2019-carrotte-24
Francos-2019-carrotte-25
Francos-2019-carrotte-27
Francos-2019-carrotte-26
Francos-2019-carrotte-28
Francos-2019-carrotte-29
Francos-2019-carrotte-30
Francos-2019-carrotte-31
Francos-2019-carrotte-32
Francos-2019-carrotte-33
Francos-2019-carrotte-34
Francos-2019-carrotte-35
Francos-2019-carrotte-36
Francos-2019-carrotte-37
Francos-2019-carrotte-38
Francos-2019-carrotte-39
Francos-2019-carrotte-40
Francos-2019-carrotte-41
Francos-2019-carrotte-42
Francos-2019-carrotte-43
Francos-2019-ludwigvon88-1
Francos-2019-ludwigvon88-2
Francos-2019-ludwigvon88-4
Francos-2019-ludwigvon88-3
Francos-2019-ludwigvon88-5
Francos-2019-ludwigvon88-6
Francos-2019-ludwigvon88-7
Francos-2019-ludwigvon88-8
Francos-2019-ludwigvon88-9
Francos-2019-ludwigvon88-10
Francos-2019-ludwigvon88-11

Les Négresses Vertes

Petite pause bière et direction la grande scène Bell pour assister au concert des Négresses Vertes. La formation iconique des années 80 connue pour des titres comme Voilà l’été ou Sous le soleil de Bodega n’avait pas mis les pieds au Québec depuis très long moment. Ils ne cachent pas leur plaisir d’être sur scène en dépit d’une place des Festivals un peu en baisse de fréquentation en raison de la pluie. Cependant, tout y est : cuivres, riffs métissés et refrains accrocheurs. Le groupe finira par son tube Sous le soleil de Bodega version revisitée pour le live. Un beau moment ensoleillé.

Bleu Jeans Bleu

Re-pause bière et la curiosité me pousse à aller voir Bleu Jeans Bleu, le groupe québécois qui a fait le buzz récemment avec son titre tout en second degré Coton Ouaté.

Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant de voir le quartier des brasseurs investi d’une foule compacte et enthousiaste! Les gens sont même juchés sur les tables de pique-nic et autres promontoires. C’est la fête malgré une température peu clémente. Le groupe enchaine les chansons aux titres les plus loufoques les uns que les autres. Les gens dansent et le chanteur roule tellement les R qu’on pourrait presque les fumer! Derrière cette apparence désinvolte, on peut remarquer que ce sont de sacrés bons musiciens. Ils nous offrent par exemple une belle reprise de la célèbre Pretty Woman transformée pour l’occasion en Beau brin de femme! Sans oublier un medley des plus grands riffs de guitare connus allant de Metallica, Green Day, Nirvana, Led Zeppelin et j’en passe. Je pense qu’à ce stade-là la facture en droits d’auteur s’élève à 753 827 $. Mais bon quand on aime on ne compte pas. Évidemment, le public explose quand le groupe tout en denim interprète Coton Ouaté. Encore quelques titres, puis c’est déjà la fin du concert qui se termine sur le refrain de Hey Jude des Beatles. 775 623 $!

Vraiment la belle surprise des Francos à cette heure-ci. Je pense que j’ai trouvé le band qui animera mon futur mariage….reste plus qu’à trouver la blonde!

Crédit photo: Alexanne Brisson