Concerts

Festival Contre-Courant 2021 au réservoir Kiamika Jour 2 – Claudia Bouvette et Geoffroy

En cette seconde journée du festival Contre-Courant présenté à la réserve Kiamika, c’était au tour de Claudia Bouvette et Geoffroy d’électrifier la scène de cette première édition où tout semble sourire aux organisateurs, en commençant par la pluie qui rôde sans jouer les trouble-fêtes. Tout comme Claudia et son beatmaker, Geoffroy était accompagné de son fidèle acolyte Clément Leduc, alias Hologramme, pour nous émerveiller au son de leurs productions musicales qui font rêver des grands espaces. Pour eux, comme pour le public venu à leur rencontre, ce fut un moment bien spécial qui sera passé aussi vite que les multiples étoiles filantes observées dans un ciel complètement dégagé. Sans plus tarder, en voici le compte-rendu.

Claudia Bouvette

C’est un public plus jeune et plus nombreux que la veille qui s’est rassemblé pour vibrer autour de la scène flottante qui allait accueillir d’éclectiques performances, à commencer par celle de Claudia Bouvette qui, dès son arrivée avec la langue sortie, nous a démontré qu’elle savait aisément habiter l’espace en la comblant de son énergie rafraîchissante. La chanteuse qui dégage une fibre de grande chilleuse semblait en plein contrôle de son élément, jouant des chansons de son premier EP en plus de nouvelles compositions comme Babies.

Sa voix, qui se faisait plus discrète à certains moments, notamment lorsque son producteur musical déployait ses morceaux avec de lourdes basses groovy et des synthétiseurs spatiaux, prenait de plus en plus de place au fil de sa prestation où elle s’en est servie comme instrument et comme un mielleux et sensuel cri de coeur. Son univers accrocheur et entraînant qui touche à des sujets populaires, sur des productions hétérogènes alliant notamment la pop, le RnB et le rap parfois trap, donnait envie de se déhancher sur son embarcation, de se laisser complètement envoûter par cette première partie qui n’en avait pas l’air d’une.

Geoffroy

Chaleureusement accueillis, Geoffroy et Clément Leduc avaient l’air de deux gamins parés à nous montrer leur vaste terrain de jeu lorsqu’ils ont fait irruption sur scène afin d’entamer leur planante performance. Ces derniers nous ont raconté leur péripétie cocasse du jour, celle qui les aura fait arriver en retard de beaucoup aux tests sonores en essayant de capter le réseau d’une patate du coin pour peaufiner ce qu’ils allaient nous présenter. Grâce à un couple qui leur aura permis d’utiliser le réseau de leur entreprise le temps de terminer le tout, ils ont pu nous faire prendre le large dans nos têtes pendant l’entièreté de leur prestation. Malgré la rosée et l’humidité abondante qui s’installait sur leurs jouets musicaux, rien ne les a empêchés d’offrir un moment à la hauteur de leurs ambitions.

Ce qui rendait l’écoute unique pour nos yeux et nos oreilles, pour ne pas dire l’entièreté de nos sens, ce sont ces petits détails que j’énumère ici: l’atmosphère que parvient à créer Leduc dans ses multiples expérimentations sonores, leur complicité sans contredit alors qu’ils jouaient face à face, l’un à la guitare et l’autre à la basse, de multiples moments instrumentaux où les productions font sentir léger dans leurs textures atmosphériques et l’écho dans la voix feutrée de Geoffroy bien accompagnée en arrière-plan par celle de Clément Leduc.

Les quelques échanges avec la foule ont montré le côté blagueur et sarcastique du chanteur, lui qui s’en est donné à coeur joie en sautant sur diverses embarcations avant de revenir pour terminer le spectacle avec notamment Coastline et sa plus récente sortie, Cold World. Jouant plusieurs chansons de l’opus 1952 comme Come Around, When Everything Is Gone, Woke Up Late et 21 Days en plus de naviguer dans sa discographie en jouant Thirsty et Sleeping On My Own, les deux musiciens nous ont fait transcender avant de nous border tendrement.

Inscription à l’infolettre

Ne manquez pas les dernières nouvelles!

Abonnez-vous à l’infolettre du Canal Auditif pour tout savoir de l’actualité musicale, découvrir vos nouveaux albums préférés et revivre les concerts de la veille.