Concerts

La deuxième soirée des Francouvertes 2018 : Jay Scøtt x Smitty Bacalley, Of Course et LaF

Après une première semaine où Mathieu Aubre avait joué les sauveurs pour mon piètre cadavre attaqué par la fièvre, la toux et les sécrétions, j’étais de retour de service à ce magnifique concours qu’on surnomme affectueusement les Francoux.

La première soirée était sous le signe du folk, du blues et de… ben zouz. Il n’y a pas de manière intelligente de les catégoriser. Voici que cette deuxième soirée s’annonçait sous une couleur hip-hop et funk avec Jay Scøtt X Smitty Bacalley, Of Course et LaF. De plus, nous avions Sarahmée en première partie, qui venait en tant qu’ex. Celle-ci n’a pas ménagé son énergie attaquant la foule avec énergie et enthousiaste même si tout le monde était bien penaud sur sa chaise. Accompagnée de DJ Positive, elle a livré des pièces connues et certaines nouveautés. Ces dernières étaient particulièrement réussies. La jeune femme a fait du chemin depuis les Francouvertes et même si son débit pourrait encore gagner en polyvalence, sa nouvelle chanson Pokou est très convaincante.

Jay Scøtt X Smitty Bacalley

Ouvrir ce genre de soirée n’est pas une mince tâche et pourtant le duo de Jay Scøtt et Smitty Bacalley n’ont pas failli à la tâche. Ils sont arrivés avec une dose impressionnante d’énergie et plusieurs textes solides. On sent encore dans le travail du duo l’omniprésence d’influences notables comme Drake et Alaclair Ensemble. Mais voilà, chaque chanson semble tirer une influence des grands noms hip-hop sans tomber dans la répétition et la redite. Point de vue du débit vocal, le groupe est impeccable variant d’une à l’autre avec goût et audace.

La nudité est un luxe qu’on peut s’offrir

Smitty Bacalley est particulièrement coloré dans sa verve et ça donne certaines phrases franchement délicieuses comme celle qui a lancé Birthday Suit.

Of Course

En tant que seul band non hip-hop, Of Course avait de gros souliers à remplir. Le trio l’a fait avec brio. Ils ont même réussi à faire quitter les gens de leur chaise. Ce qui n’est pas une mince affaire. Le trio nous a envoyé de solides chansons bien rodées accompagnées de danses et d’une présence scénique fort convaincante. Malgré toute la bonne volonté de Will Maurer, il faut avouer que la partie vocale du groupe aurait tout à gagner de s’étoffer un peu. Maurer est juste et impliqué, mais n’a pas une voix qui transcende, particulièrement dans le genre. Je pense humblement que deux choristes avec des voix soul à tout casser pourraient changer tout ça de bord. Je dis ça, mais réussir à faire danser le Lion d’Or n’est pas une mince affaire, et le trio l’a fait avec brio. Même qu’après une invitation à danser sur scène, notre Mathieu Aubre national s’est fait aller les hanches devant public.

LaF

On ne pourra pas dire que le trio de jeunes hommes n’a pas fait ses devoirs. LaF est entré sur scène en lions et les spectateurs venus les voir n’ont pas hésité à se lever pour danser. LaF donne un peu l’impression d’un jeune Loco Locass avec ses trois MCs à la dégaine variée et aux rimes intelligentes. Le trio a réussi à créer des atmosphères limpides et leur interprétation est sans failles. Honnêtement, ils sont déjà des professionnels qui comprennent et habitent la scène avec panache et charisme. Un groupe qui avec ou sans Francouvertes fera parler de lui pendant un bon bout de temps.

 

Après deux épreuves voici le classement :

1 — LaF

2 — zouz

3 — Jay Scøtt X Smitty Bacalley

4 — Gabriel Bouchard

5 — Raphaël Dénommé

6 — Of Course

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour Mathieu Bérubé, Lou-Adriane Cassidy, Valse Fréquence et l’ex Les Louanges.

 

 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.