Concerts

Car Seat Headrest au Théâtre Corona le 12 septembre 2018

Car Seat Headrest n’avait pas joué à Montréal depuis Osheaga 2017. C’était donc dans un contexte un peu plus approprié qu’on retrouvait Will Toledo est sa bande alors qu’il jouait cette fois au Théâtre Corona.

 

Une foule nombreuse était rassemblée et même le balcon était ouvert pour profiter de la venue des rockeurs de Seattle. Depuis le dernier passage de Car Seat Headrest, la formation a eu le temps de faire paraître Twin Fantasy, une réédition / réenregistrement d’un album paru en 2011. Le spectacle s’est mis en branle sur le groupe de musicien qui ont joué The Ending of Dramamine, une pièce instrumentale sur How to Leave Town. Puis, Will Toledo est venu les rejoindre pour lancer les hostilités avec Waves of Fear, une reprise de Lou Reed.

D’ailleurs, les reprises font la loi dans le spectacle de Car Seat Headrest. Sur un total de douze chansons, on en retrouve trois. Il mélange Sober to Death et Powderfinger de Neil Young & Crazy Horse alors que Something Soon est tricottée avec Tell Me When the Light Turns Green de Dexys Midnight Runners.

Celles-ci n’ont pas empêché Car Seat Headrest de livrer les pièces phares de son répertoire. La puissante Drunk Drivers/Killer Whales était l’une des préférées du public qui l’a chanté à gorge déployée. Même son de cloche du côté de Fill in the Blank, Destroyed By Hippie Powers et Bodys. Le groupe était en pleine forme et tout s’est déroulé avec une aisance et une fluidité constante. Le groupe s’amuse aussi sur scène. Pendant Destroyed By Hippie Powers, deux personnes ont été invitées sur scène pour jouer de la cloche à vache et du tambourin. Bon, ils n’étaient pas totalement sur les temps, mais ce n’est vraiment pas important.

La seule chose négative de ce spectacle est sa courte durée. Car Seat Headrest aura été sur scène un peu plus d’une heure, c’est tout. Il restait encore beaucoup de grosses chansons à jouer, mais hier, la fin est venue après Nervous Young Inhumans, jouée en rappel. Et les lumières se sont ouvertes dès la dernière note jouée.

Liste des pièces:

 

  1. The Ending of Dramamine
  2. Waves of Fear (Reprise de Lou Reed)
  3. Bodys
  4. Fill in the Blank
  5. (Joe Gets Kicked Out of School for Using) Drugs With Friends (But Says This Isn’t a Problem)
  6. Cute Thing
  7. Sober to Death / Powderfinger (Reprise de Neil Young & Crazy Horse)
  8. America (Never Been)
  9. Drunk Drivers/Killer Whales
  10. Destroyed by Hippie Powers
  11. Something Soon/Tell Me When My Light Turns Green (Reprise de Dexys Midnight Runners)

Rappel :

  1. Nervous Young Inhumans

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.