Concerts

Les bars en Trans 2019 : Bison Bisou et le… euh la Champagne

Pour tout grand festival, il finit par se créer des structures parallèles pour des artistes qui tombent un peu à côté de la programmation. Dans ce cas-ci, une impressionnante structure s’est construite autour des Trans musicales avec les Bars en Trans.

Toutes les salles de spectacles étaient réquisitionnées pendant 4 jours à Rennes. La ville au complet était envahie de gens venus de partout pour présenter leurs talents artistiques. D’ailleurs, un Canadien était de la partie. Louis Venne, qui a lancé plus tôt cette année son nouvel album, venait charmer les diffuseurs européens.

Pour ma part, j’avais un arrêt obligatoire. Le groupe Bison Bisou que je suis depuis quelques années était d’office en pleine après-midi. La formation qui affectionne le bruit n’a pas déçu avec un spectacle énergique et particulièrement brutal compte tenu de l’heure de la journée. Le chanteur, Charly, n’a pas lésiné sur les moyens pour confronter le public alors que les 4 musiciens derrière lui s’en donnaient à cœur joie et de manière ultra-adroite. La formation a offert exactement ce que je pensais qu’elle offrirait sur scène. C’était tout à fait délicieux.

Un peu plus tard en journée, je suis allé du côté d’un événement organisé par Grand Est Musique qui ont pour mission de promouvoir les artistes qui arrivent de trois régions dont la Champagne. C’est donc un verre de ce délicieux vin mousseux qu’on a pu découvrir Dégage, un groupe qui fait un rock mélodieux plutôt sympathique. Le groupe est bien rodé et les arrangements vocaux sont bien construits. Il y a une peu de psychédélique dans leur façon d’approcher le rock.

C’était une saucette bien intéressante de cet événement en parallèle qui organise des concerts à travers la ville de Rennes qui est réellement complètement musique en ce début décembre.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.