Chroniques

Une entrevue avec Girlpool

girlpool-dbaLe duo tout féminin, Girlpool s’amène à Montréal en première partie de Waxahatchee et accompagné des Muscadettes, le lundi 11 mai prochain au Ritz P.D.B. La paire, qui a fait paraître un maxi bien reçu par la critique l’année dernière, se prépare à lancer son premier album: Before The World Was Big, le 2 juin prochain. J’ai donc téléphoné aux filles pour leur parler de la tournée, de l’album et de leur approche de la performance scénique.
 
 

LP: Salut, les filles, comment ça va?

Cleo: On va super bien, Harmonie conduit et on traverse l’Illinois. On prend notre café et le paysage est pittoresque.

LP: Vous allez faire une tournée de plusieurs dates qui commence dans les prochains jours, votre plus importante jusqu’à ce jour, comment vous sentez-vous?

Cleo: Très excitée! On s’en va rencontrer Waxahatchee à leur dernier spectacle avant qu’on parte en tournée ensemble.

LP: Êtes-vous bien rodées avec les pièces du nouvel album ou vous allez casser la glace en tournée?

Cleo: En fait, on joue plusieurs de ces pièces-là depuis un bout de temps en tournée. Le EP est sorti commercialement l’année dernière, mais ça faisait déjà un an qu’on l’avait fait paraître de manière indépendante. On a eu le temps de jouer toutes les pièces de Before The World Was Big sur scène déjà.

LP: Étant donné que vous aviez déjà joué les pièces de l’album en spectacle, est-ce que ça a facilité l’enregistrement?

Cleo: Je pense que oui, on a enregistré en une semaine et demie environ. On savait ce qu’on voulait et on voulait que ça sonne live.

LP: Comment a été la dernière année, ça a dû être un peu fou?

Cleo: Entre la tournée, le maxi et l’album, c’était un peu fou, mais on a essayé de faire ça en étant le plus conscient et en contrôle de ce qui se passait. On fait aussi attention pour bien manger en tournée, ça change vraiment tout.

LP: Comment vivez-vous le changement de scène, c’est-à-dire de passer de petites salles à davantage de grosses scènes comme ce que vous avez vécu à SXSW?

Cleo: On se concentre sur jouer ensemble et sur nous. Peu importe le lieu, l’important c’est qu’on fasse notre truc à nous. Mais de tourner avec Waxahatchee nous donne l’avantage de nous retrouver devant une foule pour qui notre musique est acceptable. Il y a donc un sentiment de communion qui s’installe. C’est surtout pour nous une manière de partager.

LP: Vous vous êtes rencontrés à L.A., mais vous avez par la suite déménagé à Philadelphie… pourquoi quitter le soleil pour le nord-est?

Cleo: On voulait changer de rythme de vie et puis la scène de Philly est vraiment créative.

LP: Qu’est-ce que vous écoutez ces temps-ci?

Cleo: My Bloody Valentine, Alex G, Quarterback, Ashley Eriksson, The Breeders et Elliott Smith… On fait beaucoup de route donc on écoute beaucoup de musique.

LP: Merci les filles.

Cleo: Merci, on a hâte de venir au Canada!

http://girlpoolmusic.com

http://barleritzpdb.com/waxahatchee-girlpool/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.