Chroniques

Les EP à LP du mois d’avril 2019

Un autre mois avec des EP bien intéressant. Je vous propose de découvrir le plus récent de Geneviève Binette et Partner ainsi que les premiers de Sophia Bel, Les Shirley et Wouf Wouf.

Sophia Bel — Princess of the Dead, Vol. 1

Sophia Bel est une autrice-compositrice-interprète intéressante sur la scène montréalaise. La jeune femme s’inspire des airs de Milk & Bone et crée ici une pop entraînante et mélodieuse. C’est velouté par moment, surtout sur When I Found Love, alors qu’In My Mind y va d’un peu plus de mélancolie assumée. Sophia Bel possède une bonne voix et insère dans sa musique des éléments de trip-hop et de jazz qui sont les bienvenus.

Partner — Saturday the 14th

Le duo canadien Partner est de retour avec un EP intitulé Saturday the 14th. C’est un retour bienvenu après leur album In Search of Lost Time qui s’est retrouvé dans la courte liste du prix Polaris en 2018. Josée Caron et Lucy Niles sont toujours aussi légères et mélodieuses sur cet EP. Stoned Thought nous ramène dans les après-midi passée à procrastiner. Le duo nous envoie même une chanson en français avec Les ailes d’un ange qui fait clairement référence à la chanson de Robert Charlebois. De plus, celle-ci devient over-cheesy. On dirait Céline qui nous chante du pont du Titanic. Il y a même un solo de guitare à la Slash!

Geneviève Binette — Cannibale (ma faim de toi)

Il y a trois ans Geneviève Binette nous offrait Sous notre peau, un album intéressant. Voici qu’elle revient avec un EP qui fait un peu plus de place aux guitares électriques. On y trouve des sonorités de rock des années 60. Le titre est éloquent, on y parle d’amour et de désir qui parfois semble même être trop intense. La chanson-titre possède une belle mélodie alors que Ton silence est violent est surprenante et rythmée par rapport au reste de la discographie de la jeune femme. 

Wouf Wouf — Ressources humaines

On sent chez Wouf Wouf rapidement une critique des exagérations de la vie contemporaine. Peut-être que c’est le titre de la première pièce, Condo, qui avec sa lourdeur et son atmosphère sombre, donne cette impression. Une chose est sûre, il y a chez Wouf Wouf un attrait pour le rock psychédélique et progressif. Ce nouveau projet d’Alex Dionne (Holy Data), Charles Smith (Tendre) et Guillaume Mansour (Perdrix, Vanille) est bien intéressant. 

Les Shirley — Les Shirley

Les Shirley c’est un power trio composé de Raphaëlle Chouinard, Sarah Dion et Lisandre Bourdages qui aiment les grosses guitares autant que les mélodies de rock fédératrices. Ce premier EP rentre au poste et donne envie de se lancer dans mosh pit dès ses premières notes. Même si le trio joue dans des eaux convenues, il trouve tout de même le moyen de sortir du moule avec des riffs comme ceux qu’on retrouve sur She’s Got Nothing On.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.