Chroniques

5 ans, ça se fête: une entrevue avec Klô Pelgag

LCA_Show_DO_site_sliderDans le cadre de la soirée célébrant le 5e anniversaire du Canal Auditif, qui se déroulera au Divan Orange, demain à 19h30, on vous propose une série d’entrevues avec les artistes qui participeront à la soirée. On termine la séquence avec nul autre que l’excentrique et magnifique Klô Pelgag.

LCA: Tu as annoncé dernièrement la venue de ton nouveau disque. Est-ce que tu peux nous en parler un petit peu sans non plus nous dévoiler tous les punchs?

KP: C’est un disque qui parle essentiellement de mon expérience au Quai des Brumes. Ça sonne comme tout ce que vous avez toujours entendu, il y a la guitare, ma voix d’homme et un solo de saxophone sur une chanson seulement et à un certain moment j’ai essayé de plagier une toune de Bernard, mais j’étais pas capable de repiquer les accords.

LCA: Comment s’est passé l’enregistrement?

KP: Il y avait beaucoup de micros et j’ai même aperçu une console à un certain moment. Je devais chanter devant un de ces micros-là et un monsieur ajustait le volume des fois. Il a dit que c’était pas grave si c’était pas bon, qu’on allait trouver ma personnalité au mix.

LCA: Est-ce que le processus créatif pour le deuxième album a été différent du premier? Et si oui, comment?

KP: Oh oui, parce que pour le premier, il n’y avait pas de processus créatif, j’ai découvert ça en faisant une entrevue avec un ami qui avait un blogue sur la musique. Maintenant il travaille à La Presse et il m’a dit que ce serait le fun que la prochaine fois, j’aie un processus créatif. Alors cette fois-ci j’en avais un.

LCA: À quoi est-ce qu’on peut s’attendre au spectacle du 16? Vas-tu nous jouer des nouvelles tounes?

KP: Je vais sûrement jouer une toune oui.

LCA: Qu’est-ce que t’écoutes comme musique ces temps-ci? As-tu un kick?

KP: J’aime beaucoup la musique à la mode. Parce qu’au fond, je ne sais pas ce que j’aime alors je regarde des blogues et je regarde ce que mes amis aiment ou encore les posters dans le métro puis j’achète tout ce qui se vend, mais dès que c’est plus à la mode, je n’aime plus ça et je vais porter mes chandails de Half Moon Run chez Renaissance.

LCA: Pourquoi avoir accepté l’invitation du Canal Auditif?

KP: Quand quelqu’un me met un gun sur la tempe, je ne m’obstine pas avec. Je lui donne mon cash et je joue des tounes au Divan Orange.

http://klopelgag.com/

https://www.facebook.com/events/317272181943506/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.