Chansons

Helena Deland

Someone New

La musicienne montréalaise Helena Deland partage aujourd’hui son simple Someone New en vue de la sortie d’un premier album du même titre, prévu pour le 16 octobre 2020.

L’étoile montante de la bedroom pop indépendante est signée sur nulle autre que l’étiquette américaine Luminelle Recordings, fondée par Chris Cantalini du blogue musical Gorilla vs. Bear. Ces derniers prennent aussi sous leur aile d’autres artistes d’ici comme Anémone et MUNYA. Au Canada, c’est sous la maison de disques indépendante Chivi Chivi que la chanteuse se trouve.

Someone New parle du sentiment paradoxal de se sentir comme un étranger avec soi-même, un thème profond, complexe et bouleversant.

La quête incessante de toujours vouloir plaire, de me conformer aux autres et aux normes me distrait de qui je suis. J’ai remarqué que j’entretiens une relation malsaine avec mon corps, celui-ci échappant à mon contrôle. Je me suis souvent évadée dans des relations romantiques pour me valider et pour me sentir libre de me réinventer selon ce que « l’autre » désirait.

— Helena Deland

Après avoir fait paraître plusieurs EPs, soit Drawing Room en 2016 ainsi que les séries Altogheter Unaccompanied en 2018, l’auteure-compositrice-interprète a connu deux années particulièrement palpitante. Entre autres, Helena Deland a tourné à maintes reprises, elle a supporté des artistes géants comme Weyes Blood, Connan Mockasin, Iggy Pop et elle a collaboré avec JPEGMAFIA.

Someone New fait suite à la sortie du simple Lylz le 14 juillet dernier.

Crédit photo: Jack Bool

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.