Chansons

Tune-Yards

nowhere, man

La formation américaine Tune-Yards partage aujourd’hui une nouvelle chanson intitulée nowhere, man. Le simple est fougueux, frénétique, puisque construit sur un breakbeat tumultueux, très 90’s. Il est flanqué d’un chouette vidéoclip Chaplin-esque réalisé en animation stop motion par Japhy Riddle et Callie Day.

Celui-ci a été filmé dans le garage de la meneuse Merrill Garbus et de Nate Brenner lors de la quarantaine. Le titre de la pièce, quant à lui, fait référence à la chanson des Beatles Nowhere Man (mais n’en est pas une reprise) et agit à titre de compte-rendu sur à quel point l’humanité et la société ont évoluées… ou pas. La chanson laisse Garbus s’exprimer et crier très fort son inconfort face à la consommation de viande, le port d’armes et d’autres sujets chauds ainsi.

Le simple succède à la sortie du quatrième album du duo I can feel you creep into my private life en 2018, qui explorait la place de Garbus dans le monde. Cette dernière réfléchissait aux thèmes de la race, de la politique, au féminisme intersectionnel et à l’environnement.

Depuis le milieu des années 2000, la montée en puissance de Tune-Yards a heureusement vu Garbus ne perdre en rien de son incroyable dynamisme créatif à expérimenter, et nowhere, man en est la preuve.