Chansons

Jérôme 50

Hiérarchill

Jérôme St-Kant chance son nom pour Jérôme 50 et signe chez Grosse Boîte. Le jeune homme en profite pour célébrer tout ça avec un premier extrait intéressant titré Hiérarchill. Il y fait la démonstration de sa capacité à s’amuser avec la langue et sa vivacité d’esprit en jouant sur le terme de révolution tranquille et compagnie. De plus, ce titre pourra faire plaisir à ceux qui sont adeptes d’âgisme qui aime taper sur la tête des méchants milléniaux :

« Mmm.. ça doit goûter les clés de ses propres menottes
Mais nous, on a pas les yeux plus grands qu’la panse
La méritocratie nous fait tomber sans connaissance
Car l’ascension n’est pas sans souffrance
Lorsqu’on s’élève dans le non-sens

On retrouve chez Jérôme 50, un mélange de Mon Doux Saigneur et Les colocs. Je pense que ça donne une bonne idée de ce qui vous attend. Et ça se termine sur un choeur d’enfants qui chante une comptine révolutionnaire… rien de moins! La pièce a été habilement réalisée par Philippe Brault.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.