Chansons

Émile Bilodeau

La jungle du capital

Émile Bilodeau livre une nouvelle chanson qui est pleine de cuivres et de cordes alors qu’il tient des propos engagés.

Parler d’argent, c’est pas toujours évident, mets-en
Les riches s’empiffrent et la classe moyenne s’en fiche
On s’en crisse
Ici, les pauvres sont poursuivis par les fauves
Je suis l’humble animal
De la jungle du capital

Sur des cordes qui le mènent vers la fin de la pièce, Émile Bilodeau lance un appel à la rébellion face au statu quo. Pour cette chanson, il a fait confiance au réalisateur Philippe Brault. José Major est au rendez-vous à la batterie, Nathan Vanheuverzwijn aux claviers, Miriam Pilette à la guitare électrique, David Carbonneau à la trompette, Renaud Gratton au trombone, François Pilon et Mélanie Bélair aux violons, Ligia Paquin à l’alto et Sheila Hannigan au violoncelle. Le clip pour sa part est une réalisation de Khoa Lê.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.