Actualités

Une nouvelle plainte pour viol visant Lomepal

Le rappeur français qui était déjà visé par deux autres plaintes qui ont été déposées en 2020 et en mars dernier est à nouveau pointé du doigt.

La troisième plainte, qui est sortie chez Mediapart et qui a été relayée par Les Inrocks, a été officialisée auprès de la police la même journée que l’article qui est paru. La nouvelle plaignante, dont l’identité est tenue secrète, allègue que les faits se sont passés en 2017 chez la mère d’Antoine Valentinelli, alias Lomepal. Le rappeur aurait tenté de la sodomiser en pleine nuit, ce à quoi elle se serait opposée. Elle lui aurait dit : « C’est quoi que tu ne comprends pas quand on te dit non ? » et il lui aurait répondu : « On sait très bien ce que ça veut dire quand vous dites non. »

Deux autres plaintes

Les deux autres plaintes ont été déposées en 2020 pour des gestes qui auraient été commis aussi en 2017 à New York et en mars dernier pour des gestes posés en 2018. En février dernier, Lomepal a été mis en garde à vue pendant 24h en relation avec l’enquête qui a été ouverte sur la première plainte.

De son côté, il clame que les deux relations étaient consensuelles.

Inscription à l’infolettre

Ne manquez pas les dernières nouvelles!

Abonnez-vous à l’infolettre du Canal Auditif pour tout savoir de l’actualité musicale, découvrir vos nouveaux albums préférés et revivre les concerts de la veille.