Actualités

Nirvana poursuivi par le bébé sur la couverture de Nevermind pour pédopornographie

Aujourd’hui âgé de 30 ans, Spencer Elden affirme subir des «dommages à vie» en raison de l’utilisation de son image sur la couverture de l’album de 1991.

Un petit bébé garçon nu, sous l’eau, un billet de banque ajouté numériquement accroché à un hameçon devant lui. L’une des pochettes d’album les plus populaires de l’histoire de la musique est aujourd’hui pointée du doigt pour exploitation commerciale sexuelle infantile.

Comme le rapporte TMZ et selon les documents juridiques consultés par Pitchfork, Spencer Elden poursuit entre autres ; le photographe de la pochette de Nevermind Kirk Weddle ; le designer Robert Fisher ; les labels responsables de la sortie de l’album, dont Universal Music et Geffen Records ; la descendance de Kurt Cobain ; et les membres restants de Nirvana, soit Dave Grohl et Krist Novoselic. Le plaignant réclame 150 000 $ à chacune des 17 parties totales visées par la poursuite.

La pochette de l’album Nevermind de Nirvana, 1991.

Détresse constante

L’homme assure que cette photo enfreint plusieurs lois fédérales et qu’il subira les contrecoups de cette photo toute sa vie. «Son identité et son nom légal sont à jamais liés à l’exploitation sexuelle commerciale qu’il a vécue en tant que mineur et qui a été distribuée et vendue dans le monde entier depuis qu’il était bébé jusqu’à nos jours», selon la plainte déposée à la Cour fédérale de Los Angeles.

«Le préjudice permanent qu’il a subi de manière immédiate comprend, mais sans s’y limiter, une détresse émotionnelle extrême et permanente avec des manifestations physiques, une interférence avec son développement normal et ses progrès scolaires, une perte à vie de la capacité de gagner un revenu, la perte de salaires passés et futurs, les dépenses passées et futures pour un traitement médical et psychologique, la perte de la jouissance de la vie et d’autres pertes à décrire et à prouver lors du procès de cette affaire», indique le procès.

Jamais reçu de compensation

Spencer Elden n’avait que quelques mois lorsqu’il a été «accidentellement» photographié par un ami de son père à l’époque, Kirk Weddle. Selon un article datant de 2008 rédigé par NPR, ses parents auraient empoché 200 $ au moment de la prise des photos lors d’une fête sur le bord d’une piscine.

«Il est difficile de ne pas s’énerver quand on entend combien d’argent a été impliqué, a-t-il déclaré à NPR en 2008. «Quand j’y pense, tout le monde a probablement vu mon petit pénis de bébé. J’ai l’impression qu’une partie de mes droits humains a été révoquée».

Il faut souligner que les parents d’Elden n’ont jamais signé de décharge pour autoriser l’utilisation de ces photos.

Pour plus de détails, consultez les articles cités en référence dans cet article : TMZ, Pitchfork et l’article de 2008 sur NPR.