Actualités

Les États-Unis poursuivent Ticketmaster et Live Nation

L’action du gouvernement a pour but d’obliger Ticketmaster et Live Nation de devenir deux entreprises distinctes pour protéger les droits des consommateurs.

Cela fait plusieurs mois que ça se travaille et aujourd’hui le département de la justice américaine a déposé une poursuite à la cour de New York contre Live Nation Entertainment avec l’appui de 29 états et du Disctrict de Columbia. Merrick Garland, le procureur-général a dit : « C’est le temps de séparer Live Nation – Ticketmaster. »

Le département de la justice américaine reproche à Live Nation de tenir un monopole à travers ses activités de production, de concerts, de vente de billets, de gestion d’artistes et son réseau de salles à l’international. Selon la poursuite, Live Nation contrôle plus de 50% de la production de concerts dans de grandes salles en plus de contrôler 80% de la vente de billets.

Pour sa part, Live Nation a déclaré qu’il se défendrait des accusations du gouvernement. La compagnie a dit que la poursuite « ignore les bases économiques du concert vivant, dont le fait que la majeure partie des frais est reversée aux salles et que la compétition a érodé de manière constante les profits et les parts de marché de Ticketmaster. »

La situation au Québec

Au Québec, Live Nation est propriétaire à 49% d’evenko. À travers celle-ci, cela en fait le propriétaire partiel des Francos de Montréal, du Festival International de Jazz, du MTELUS, du Théâtre Beanfield, du Studio TD ainsi qu’un partenaire de choix pour le Centre Bell et la Place Bell. Toutes ces organisations font appel à Ticketmaster pour la gestion de leur billetterie.

Inscription à l’infolettre

Ne manquez pas les dernières nouvelles!

Abonnez-vous à l’infolettre du Canal Auditif pour tout savoir de l’actualité musicale, découvrir vos nouveaux albums préférés et revivre les concerts de la veille.