Actualités

Le CEO de Spotify, Daniel Ek, se met les pieds dans les plats

Dans une entrevue avec Music Ally, Daniel Ek de Spotify, rappelle aux artistes que faire paraître de la musique tous les 3 ou 4 ans n’est pas suffisant.

Le patron de Spotify s’est rapidement fait rabrouer sur Twitter. Certaines phrases contenues dans une entrevue qu’il a accordée à Music Ally expriment une vision très mercantile de la musique. Il rappelle notamment que les musiciens ne peuvent pas penser bien gagner leur vie en enregistrant de la musique tous les 3 ou 4 ans comme avant. Évidemment, ça n’en a pas pris plus pour que certains groupes prennent Twitter pour rappeler la compagnie multimillionnaire à l’ordre.

Il a aussi abordé la question des artistes qui se plaignent de ne pas pouvoir vivre des redevances issues de l’écoute en ligne. Il dit simplement que ceux qui en vivent ne prennent pas position publiquement, mais ceux qui n’y arrivent pas le font. Il explique aussi cette critique par l’absence des revenus de spectacles en raison de la COVID. Il croit que le retour de ces revenus pourrait compenser les faibles revenus d’écoute en ligne. Un raisonnement qui ne fait pas l’unanimité.

Il met en lumière que Spotify aide à démocratiser l’art en donnant la chance à des millions d’artistes de vivre de leur musique enregistrée. Pour lire l’entrevue d’origine, c’est par ici.

Crédit photo: Wikipedia

2 commentaires

  1. Céline Rioux, le 2020-08-03 à 05:40

    C’est rien que des “monney makers” comme toute le monde sorti des Universités!!!!!!!!!!!

  2. […] On va voir ensemble une petite playlist des familles pour savoir quels sont les morceaux qui tournent le plus en ce moment dans les églises et les cimetières. Et tu verras, il n’y a pas tant de nouveautés que ça, on reste sur des bons gros classiques ayant déjà fait leurs preuves. On est donc très loin des recommandations Spotify. Cela dit en passant, le PDG de la plateforme de streaming est un sombre enculé. […]

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.