Actualités

Allégations d’abus sexuels : Evan Rachel Wood dénonce Marilyn Manson

Avertissement : cet article contient des descriptions graphiques d’abus sexuels.

Outre les déclarations de l’actrice Evan Rachel Wood, quatre autres femmes auraient également présenté leurs propres allégations contre le musicien.

L’actrice américaine Evan Rachel Wood — la tête d’affiche de la série Westworld — est sortie publiquement sur ses réseaux sociaux tôt en matinée du 1er février 2021 pour dénoncer Marilyn Manson (Brian Warner). La jeune femme qui taisait jusqu’ici le nom de son agresseur, parle des traumatismes qu’elle a vécus lors de sa relation avec l’artiste. Lisez ses déclarations plus bas dans cet article.

Cette relation avait commencée en 2007, alors qu’elle était âgée de 18 ans, et Warner de 36 ans. Le couple s’est brièvement fiancé avant de se séparer en 2010.

« Il a commencé à me courtiser quand j’étais adolescente (grooming) et m’a horriblement maltraitée pendant des années. J’ai été soumise à un lavage de cerveau et manipulée pour me soumettre. J’ai fini de vivre dans la peur des représailles, des calomnies ou du chantage. Je suis ici pour exposer cet homme dangereux et pour dénoncer les industries — qui l’ont laissé faire en connaissance de cause — avant qu’il ne ruine plus de vies. Je suis aux côtés des nombreuses victimes qui ne resteront plus silencieuses. »

https://www.instagram.com/p/CKvmsUmF1ho/

Selon le magazine américain Vanity Fair, quatre autres femmes ont elles aussi présenté leurs propres allégations contre Marilyn Manson, « détaillant leurs expériences douloureuses » incluant « des agressions sexuelles, des abus psychologiques et / ou diverses formes de coercition, de violence et d’intimidation. »

Evan Rachel Wood avait précédemment parlé publiquement de ces événements traumatisants sans toutefois identifier son agresseur. S’exprimant devant le Congrès américain en 2018 dans le cadre d’une commission visant à faire adopter la charte des droits des survivants d’agression sexuelle dans les cinquante états, Wood avait souligné qu’elle a vécu des violences domestiques telles que des abus mentaux, physiques et sexuels toxiques « qui ont commencé lentement mais qui se sont intensifiées au fil du temps », y compris des menaces contre [sa] vie et du gaslighting*. Wood lance un cri du coeur en décrivant qu’elle se réveillait aux côtés « d’un homme violant qui prétendait [l]’aimer ».

Pour en lire davantage sur le sujet, consultez cet article officiel du Vanity Fair.

M.à.j. 01/02/2021 : La maison de disque Lome Vista a décidé de briser son contrat avec Marilyn Manson en raison des allégations parues aujourd’hui en ligne.

M.à.j. 02/02/2021 : En fin de journée lundi, Marilyn Manson a publié à son tour un message sur Instagram.

https://www.instagram.com/p/CKxZavzAGOe/

M.à.j. 02/02/2021: Rose McGowan, ex-petite amie de Marilyn Manson, qui a souvent été citée par l’équipe du chanteur comme étant une figure proéminente du mouvement #MeToo et amie a publiquement donné son appui aux victimes alléguées.

*Le gaslighting ou gas-lighting, connu sous le nom de détournement cognitif au Québec, est une forme d’abus mental dans lequel l’information est déformée ou présentée sous un autre jour, omise sélectivement pour favoriser l’abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale.

Inscription à l’infolettre

Ne manquez pas les dernières nouvelles!

Abonnez-vous à l’infolettre du Canal Auditif pour tout savoir de l’actualité musicale, découvrir vos nouveaux albums préférés et revivre les concerts de la veille.