The Melvins - Everybody Loves Sausages - Le Canal Auditif

The Melvins – Everybody Loves Sausages

eshfsausagescoverhires1Parce qu’une année sans un album des Melvins, c’est un peu comme une année sans printemps, voici que la formation ne présente rien de moins qu’un album de reprises. Oui, vous avez bien lu, The Melvins qui fait un album de reprises. Le groupe qui est de retour en forfait complet (Buzz Osbourne, Dale Crover, Jared Warren et Coady Willis) fait aussi place à de nombreux collaborateurs, dont Trevor Dunn (qui assurait la basse en formation dite légère), Jello Biafra (Dead Kennedys), Mark Arm (Mudhoney), Scott Kelly (Neurosis) et Clem Burke (Blondie).

Cette fois-ci, la bande à King Buzzo décide d’attaquer ces classiques qui les ont marqués en tant que jeunes musiciens. D’une chanson à l’autre, la formation varie, passant du groupe complet à une version «lite», puisque les chansons ont été enregistrées à différents moments au cours des dernières années. Voilà une collection de treize classiques revisités par ces rockeurs increvables.

Everybody Loves Sausages débute avec la lourde Warhead du groupe Venom qui, avec son rythme matraque et carré, prend une tournure plus pesante, en grande partie grâce à la voix de Scott Kelly, beaucoup plus grave que celle du chanteur original. The Melvins reprend aussi You’re My Best Friend de Queen qui, loin de tourner le dos au côté bon enfant de la chanson, l’accentue avec la présence de Caleb Benjamin (Tweak Bird) et d’un clavier à la sonorité quasi Casio. Par contre, une chanson retient sérieusement l’attention sur cette galette et c’est l’excellente reprise de la chanson Station To Station de David Bowie; un rock définitivement Melvins. La voix du vétéran du no wave, J.G. Thirlwell, vient pimenter la pièce. Et si vous aussi vous avez tripé sur la chanson Black Betty de Ram Jam vous serez charmé par la version hyperrapide, quasi punk, que la formation nous sert.

Faire un album de reprises est rarement une entreprise très réussie. Cette fois-ci, il faut avouer que The Melvins y est allé avec une grande créativité et nous gratifie de l’un des rares opus de cet acabit à se procurer. Évidemment, tout cela à condition d’être des fanatiques de rock lourd. Un véritable et authentique rejeton des Melvins!

Ma note : 7/10

The Melvins
Everybody Loves Sausages
Ipecac recordings
54 minutes

www.ipecac.com/artists/melvins

Exprimez-vous!

*