Les 10 meilleurs albums de 2013 selon Thomas Rideau

Superbe année que 2013. Pleins de retours ou de grosses sorties à l’image de Daft Punk, Arctic Monkeys, Arcade Fire ou Bertrand Cantat. L’offre musicale n’a pas ralenti un instant lors de ces douze derniers mois. Rythmées comme un titre de Deafheaven, les parutions se sont succédées à une vitesse folle. Alors, où était la bonne musique cette année ? Début de réponse avec cette liste très personnelle.

a0199593809_2

10. The Judy Blooms – Judy

Sorti du bouillon originel musical qu’est Brooklyn, ce duo quasi inconnu compose une musique extrêmement influencée par The War On Drugs ou Beach House. Son CD, Judy, est une ode à la liberté, à l’amour, mais aussi et tout simplement à la musique sitedemo.cauite dans des garages.

rcd-2146-fire-without-noticing-cd_19_2013-07-07-23-18-15

9. Fire! – (Without Noticing)

Le trio scandinave offre un CD penchant aussi bien du côté du krautrock que du rock psyché. Des élans lyriques maintiennent l’opus sur des hauteurs dont seul le jazz semble avoir le secret.

 

detroit-horizons-cover

8. Détroit – Horizons

Le miracle de l’année. Bertrand Cantat, après douze ans de silence, nous offre un nouvel album! Un album sans pudeur et nourri d’allusions au passé dramatique de l’artiste. Complexe comme Des visages des figures et ce n’est pourtant pas un autre opus de Noir Désir, mais bien un nouveau projet avec une nouvelle identité hors du commun.

john-vanderslice-dagger-beach

7. John Vanderslice – Dagger Beach

Vanderslice semble avoir mal vécu la fin de son mariage et a décidé d’en faire un disque. Folk dépouillé et voix à fleur de peau, Dagger Beach est rempli de mélodies classes et poignantes d’une sobriété rare. Le neuvième album est le bon pour le songwriter originaire de Floride.

2200 X

6. Keith Jarrett Trio – Somewhere/Everywhere

Le géant Keith Jarrett accompagné par un Jack Dejohnette et un Gary Peacok au sommet de leur art donne une conception sonore que ni Brian Eno, Erik Satie ou Duke Ellignton (si si) auraient eu la force de renier. Autant cinématographique qu’ambiant, c’est la plus forte sensation de Jarrett depuis le concert de Cologne de 75.

Immunity+artworks000045647280aa6v1tt500

5. Jon Hopkins – Immunity

Le compositeur anglais balance une électro puissante, magistrale, claustrophobe et finalement aventureuse. Presque constamment en état de grâce, Immunity est peut être la prouesse électro de l’année.

 

3610153928808_600

4. De La Jolie Musique – Mémoire Tropicale

Facile à faire, mais le nom du groupe colle parfaitement au titre Mémoire Tropicale. Lo-fi et classe, la musique d’Erwann Corre va au-delà du simple hommage à Gainsbourg. Voilà trente-cinq minutes de poésie électrique et un opus en or pour le compositeur parisien.

cover_mendelson-500x500

3. Mendelson – Mendelson

Le parlé de Bouaziz sur les chants infinis des instruments qui s’étirent a quelque chose d’envoûtant, d’incroyable, d’ensorcelant. Un disque magique à l’écriture profonde et sincère. Le superbe retour de Mendelson à son plus haut niveau et même largement plus.

933-MaisonTellier-une-tt-width-360-height-342-crop-1

2. La Maison Tellier – Beauté Pour tous

Folk ou country, le quintette français impose toujours son univers Far West avec en plus, une sitedemo.cauction incroyablement soignée. Désormais, la voix de Raoul Tellier prend une ampleur mélancolique sans égal en France. Les textes sont beaux, la musique impeccable et les mélodies déchirantes. Tout simplement.

106278

1. Arcade Fire – Reflektor

Jouissif et complexe, Arcade Fire sort son deuxième grand disque. Autant vertigineux qu’épique, Reflektor est le blockbuster de l’année sitedemo.cauit par James Murphy. Un chef-d’œuvre comme il y en a dix tous les vingt ans!

 

D’autres albums presque aussi bons:

Death Grips – Government Plates, The Pastels – Slow Summits, High Highs – Open Season, These New Puritans – Field Of Reeds, Vampire Weekend – Modern Vampire Of The City, The World Is A Beautiful Place & I Am No Longer Afraid To Die – Whenever, If Ever, Andrew Bird – I Want To See Pulaski At Night, Bill Callahan – Dream River, Champion – 1, Kurt Vile – Wakin On A Pretty Daze

Et ceux pas convaincants du tout…

Anna Calvi – One Breath, Atoms For Peace – Amok, Editors – The Weight Of Your Love, Stereophonics – Graffiti On The Train, Volcano Choir – Repave