Victime Archives - Le Canal Auditif

CCF 2017: Juniore, Paupière et Victime

CCF 2017 se poursuit! Je continue mon chemin pour me rendre à la soirée de Juniore et de Paupière au Lion D’or. Pour finir le tout au Divan Orange avec Victime.

Juniore, coup de cœur assuré!

Ce fut un samedi assez frisquet. J’enfile écharpe et j’oublie béret (…je sais). J’entre dans la salle. Je prends une place près de la scène, histoire de ne rien manquer. Voilà que la lumière diminue d’intensité. C’est la formation française Juniore qui grimpe sur les planches du Lion D’or pour présenter leur nouveau disque Ouh là là, paru sous Le Phonographe. C’était un soir de première fois en sol québécois pour les filles. Chose certaine, elles se sont démarquées. Quatre membres étaient sur scène. Aux claviers et à la basse, deux étaient vêtus de capes. Donnons une mention spéciale à La Chose qui faisait de la basse tout en étant masqué de la tête aux pieds. Curieux. Au toupet bien taillé, la meneuse de jeu Anna Jean a su nous faire sourire tout au long de la performance par son charisme (malgré une légère timidité). En lançant quelques blagues, elle a su nous charmer. Parions que son magnétisme vocal y était pour beaucoup. Notons aussi la batteuse Swanny Elzingre, qui,même habillée d’une robe noire élégante, a su donner tout un mordant aux pulsations rythmiques de son instrument de prédilection.

Juniore, c’est un coup de cœur assuré. Par des mélodies pop/rock yéyé bien effilées (qui rappelle le son des années 60), on sent ce renouveau de la chanson française qui frôle un certain côté cinématographique. On jurait même parler de symbolisme dans les textes. Personnellement, je vous dirais que Juniore mérite de porter une attention particulière aux textes. C’est riche, intelligent et niché. Si niché, que l’instrumentation «punch» très bien le tout. En plus de nous faire danser tout au long du spectacle (comme sur Panique ou Marabout, par exemple), les filles ont été bien généreuses et charmantes avec le public québécois. Parions qu’elles vont revenir en spectacle assez rapidement.

Party sous les néons

Au tour des montréalais Paupière de venir lancer leur nouvel opus À jamais privé de réponses paru cet automne sur l’étiquette Lisbon Lux Records. Dans un décor minimaliste, les membres se sont avancés sur scène pour lancer les festivités. Pierre-Luc Bégin (We are Wolves) était aux percussions, Julia Daigle à la voix et Éliane Préfontaine aux synthétiseurs. Prenez note que les trois membres faisaient un tour au chant tout au long du concert. On sentait rapidement cette symbiose qui habite le groupe depuis leur tout début. Ça se sentait. Les trois musiciens avaient visiblement du plaisir à faire danser la foule avec leur électro-pop des années 80 muni de quelques parcelles de new wave. Leur poésie s’est bien rendue jusqu’aux oreilles du public. Ça donnait le goût de se mettre un peu de gel coiffant dans les cheveux, de s’habiller de vêtements rétro, de se mettre des brillants plein le corps et de se peindre le visage de couleurs éclatantes. Lâcher son fou avec Paupière est chose possible? Absolument!

L’intimité selon Victime

Je me dirige vers le Divan Orange pour attraper la performance de Victime, tout nouveau groupe post-punk qui nous vient de Labeaume City (à l’heure d’écrire ces lignes, les résultats n’étaient pas encore sortis). Les membres ont fait paraître un EP intitulé Mon VR de rêve paru chez Michel Records, l’hiver dernier. Depuis, la bande continue son ascension dans le paysage musical québécois. Samedi, leur performance s’est déroulé directement sur le plancher de bois franc, et non sur la scène du bar prévue à cet effet. Une première, en ce qui me concerne. Le public était bien serré cette soirée-là. Visiblement, je scande l’auditoire et tous semblait bien fasciné par le son brute et caverneux de Victime. Certains hochaient la tête de tout bords, tout côtés. D’autres, encourageaient par des applaudissements et des cris. La chanteuse, Laurence Gauthier-Brown, a su capter l’attention du public par le biais de sa voix rugissante. Tandis que ses deux comparses (Samuel Gougoux à la batterie et Simon Provencher à la guitare) ont su soutenir les pièces par cette énergie pétillante qui les habitaient. Pas de doutes, Victime est un groupe à suivre de très près.

On se retrouve très bientôt pour la suite!

7 artistes à découvrir au Coup de Coeur Francophone 2017

Le Coup de Cœur Francophone arrive à grands pas. En fait, ça commence demain soir! Soucieux que vous passiez un beau moment pendant le festival, nous avons identifié 7 artistes à découvrir. Il y a pas mal de bons talents ici.

Xarah Dion

Xarah Dion est une artiste bien intéressante. Celle-ci fait de la musique électronique inventive et originale sur laquelle elle couche sa voix délicate et éthérée. C’est plutôt mélodieux et ça fait de plus en plus jaser. Déhanchements assurés!

Xarah Dion sera en spectacle le 3 novembre à 22h en compagnie d’Automelodi et Ellemetue


 

Juniore

Juniore est une formation parisienne qui mélange les époques musicales et qui se tiennent hors des sentiers battus. Avec son rock mélodique et ses rythmes intoxicants, ils vous feront passer un bon moment c’est certain. Vous risquez de faire quelques pas de twists sur leurs trames entraînantes.

Juniore sera en spectacle le 4 novembre à 20h au Lion d’Or en compagnie de Paupière


 
 

Victime

Victime est un trio composé de Laurence Gauthier-Brown qui a joué momentanément avec Ponctuation, Samuel Gougoux et Simon Provencher. Le trio offre des prestations énergiques qui collent avec leur punk marginal. Une jeune formation à ne pas manquer.

Victime sera en concert le 4 novembre à 22h au Divan Orange en compagnie de Double Rendez-vous avec la mort


 

Medora

Medora a fait paraître le sublime Ï un peu plus tôt cette année. La formation de la Capitale nationale sera de passage dans la métropole pour le Coup de Cœur Francophone. Pour un spectacle doux qui bercera vos tympans tout en vous envoyant quelques envolées rock aériennes, vous serez à la bonne place.

Medora sera en spectacle le 4 novembre à 22h au Quai des Brumes en compagnie de Totem Tabou


 

Pages : 1 2

Coup de Coeur Francophone 2017 : la programmation complète

Ça s’en vient déjà. Dès le 2 novembre prochain, ce sera reparti pour 11 jours de plaisir auditif au Coup de Cœur Francophone. Nous connaissons maintenant la programmation complète, en voici quelques éléments dignes de mention!

Tout frais, tout show

Il y aura plusieurs lancements dans le cadre de CCF cette année, dont le plus attendu, celui de Philippe Brach le 6 novembre au Club Soda. Mais ce n’est pas tout. La Bronze, Loud, La Famille Ouellet, Tendre, Étienne Fletcher, Mara Tremblay, Coco Terreur et Totem Tabou lanceront aussi des albums dans le cadre du festival. Disons que ça ne manque pas de nouveauté pour le mélomane qui ne veut rien manquer de neuf. Ça nous rappelle qu’il reste encore beaucoup d’albums à paraître d’ici la fin de 2017!

Des grosses pointures

L’an dernier, il y était avec Les Goules, cette année, Keith Kouna est de retour en solo. Il présentera la soirée d’ouverture en compagnie de Mon Doux Saigneur le 2 novembre au Club Soda. Canailles prendra la scène pour présenter un spectacle assurément festif alors que Les Dales Hawerchuk vont livrer leur gros rock. Martin Léon va se faire aller le piano et on fêtera les 20 ans du Verre Bouteille le 5 novembre. Le 6 novembre, c’est l’événement De tout cœur avec Petite-Vallée qui sera à l’affiche. Damien Robitaille sera suivi de DJ Janime Jeanine le 8 novembre au Lion d’Or pendant que Daran sera au Club Soda. Le lendemain, ce sera Julien Sagot au Lion d’Or et les Sœurs Boulay au Club Soda. Eman et Vlooper auront une grosse soirée le 10 novembre en faisant la première partie de… Alaclair Ensemble.

De la relève de qualité

Anatole reprend du service le 2 novembre à l’Esco alors que Fuudge sera à Vinyle Chope et Bermudes au Quai des Brumes. Paupière sera accompagné de la formation française Juniore le 4 novembre au Lion D’Or. Double Date With Death s’est francisé le nom et jouera en compagnie de Victime plus tard en soirée. Medora présentera les chansons du réussi Ï alors que Laura Babin et Mélanie Venditti seront dans le même spectacle en compagnie de Mathias Bressan. Samuele et Julie Aubé seront à la Sala Rossa le 8 On compte aussi sur Tendre, Pure Carrière, Le Winston Band, MCC, Mathieu Bérubé, Chassepareil, Matiu, Nicolet, De la Reine, Marie-Claire, Mat Vezio, Louis-Philippe Gingras, Look Sacré, Zouz, Loïc April, La Fête, Martel Solo, Valery Vaughn et Miss Sassoeur et les Sassys.

La marge a de la place

Une soirée Frimat sera organisé et compte sur des artistes intéressants de l’Abitibi : Geneviève & Matthieu, Nanochrome et Carapace. Ce n’est pas tout, la direction de CCF a osé en programmant la talentueuse Xarah Dion avec Automelodi et Ellemetue. On pourra aussi voir Violett Pi reprendre sa chaise épeurante alors que Guillaume Mansour donnera un 5 @ 7 en jouant ses coups de cœur francophones. La soirée à ne pas manquer est celle du festival de la musique énervante en compagnie de Navet Confit, Crabe, Le monde dans le feu et Cou coupé mais qui joue OH MISÈRE en même temps que PONI et Dany Placard. La délicieuse française Halo Maud sera en terre québécoise pour un spectacle avec Corridor. Les fans de country pas convenu seront servis avec Menoncle Jason et Sarah Dufour le 10 novembre alors qu’IDALG fermera le tout en beauté le 12 novembre.

Bref, ce sera une grosse édition pour CCF.

Les EP de novembre 2016

LYDIA KÉPINSKI – EP

Lydia KépinskiÇa fait un petit bout de temps qu’on a Lydia Képinski sur notre radar. La jeune femme faisait paraître cette semaine son premier EP. Elle écrit très bien et s’inscrit dans la longue tradition de la chanson française. Le mini-album a été réalisé par Blaise Borboën-Léonard (Hôtel Morphée, Queen Ka et Unexpect). La mélancolie occupe une place de choix sur M’attends-tu alors qu’Apprendre à mentir est plus dynamique à défaut d’être plus heureuse. On aime.
 
 


 

LAURA BABIN – WATER BUFFALO

Laura Babin Laura Babin avait fait paraître Tranquillement en 2014 qu’on avait bien apprécié au Canal. Deux ans plus tard, elle nous revient avec de nouvelles compositions beaucoup plus matures et étoffées. Entourée des capables David Dupaul à la basse et Francis Ledoux (Jesse Mac Cormack, Fire/Works) à la batterie, elle nous présente des pièces qui ont de la personnalité. L’excellente Water Buffalo et la mélodieuse La couleur sont particulièrement percutantes.


 

VICTIME – MON VR DE RÊVE

VictimeVictime est une nouvelle formation de Québec qui compte dans ses rangs Laurence Gauthier-Brown qui a accompagné Ponctuation sur scène dans les derniers deux ans. Son nouveau trio est complété par Samuel Gougoux et Simon Provencher. Les trois jeunes musiciens nous envoient un percutant EP punk et marginal par la tête. C’est grinçant, agressif et tout de même assez mélodieux pour qu’on reste accroché.
 
 


 

THE POSTERZ – BORED IN CANADA

The PosterzLa formation de hip-hop montréalaise s’est inspiré de Boards of Canada pour créer son plus récent EP. Le trio se lance dans une expérimentation où le rap et les essais musicaux sont intimement liés. Ce n’est pas toujours parfait, mais il faut avoir du cran pour se lancer dans une aventure aussi folle. Ça ne les empêche pas de nous envoyer plusieurs moments puissants dans les oreilles. Je pense, entre autres, à la prose rapide sur Bored ou encore l’atmosphère éthérée de In.
 
 


 

ATSUKO CHIBA – THE MEMORY EMPIRE

Atsuko Chiba fait dans le rock progressif expérimental selon leurs propres dires. Il y a des compositions inspirés des meilleures années de Rage Against The Machine, une section rythmique qui s’inspire de Shellac et beaucoup de chansons plaisantes pour les oreilles. Ce sont de très bons musiciens et sur The Memory Empire, ils font l’étalage de ce dont ils sont capables. Trois chansons qui frisent la demi-heure de durée. C’est tout à fait délicieux.
 
 


 

AUTRUCHE – FERME LES RIDEAUX, JE SUIS EN FESSES

autrucheAutruche, c’est un groupe de rock garage assez à côté de la track. Mettons que dans le champ gauche, ils sont quasiment rendus à la clôture qui délimite le territoire. Sur ce nouvel EP de trois chansons, ils se gâtent en accords surprenants, en mélodies indie-rock et en riffs de guitare délicieux. La chanson Fister un punk est particulièrement réussie alors que Caresse-moi stp est touchante et mélancolique à souhait.
 
 


 

CARAPACE – VERT-DE-GRIS

crapaceCarapace est originaire de Rivière Héva. Là, je t’entends me dire : c’est où ça? C’est en Abitibi-Témiscamingue quelque part entre Malartic et Rouyn-Noranda. Puis Carapace, ça sonne en ti-péché. Ça rentre au poste avec une agressivité et une franchise peu ordinaire. Si on fait abstraction d’App t, qui est un enregistrement d’une blague jouée à un ami et qui est seulement drôle si tu connais ladite personne, le reste de Vert-de-gris est succulent. Vicky Neveu ne donne pas sa place derrière le micro alors que les guitares sont bruyantes et fuzzées. Ça vaut le détour.
 
 


 

KARIM OUELLET – AIKIDO

karim-ouellet-akidoKarim a connu une année assez occupée avec la parution de son troisième album : Trente. Voici que le musicien de Québec, lance un EP gratuit. Celui-ci a été fait de manière plus individuelle puisqu’il a tout fait par lui-même. Il n’a fait appel qu’à Thomas Lapointe pour le mixage et le matriçage. C’est plus simple et c’est très efficace. On retrouve un Ouellet plus brut qui sait toujours créer de magnifiques mélodies. Ça marche.

MYRIAM FOURNIER – LA FILLE À RAYMOND

myriam-fournierMyriam Fournier lançait ce mois-ci son premier EP intitulé La Fille à Raymond. Comédienne plus que capable, elle nous démontre maintenant qu’elle sait aussi manier la guitare. Elle n’en est pas à ses premières expériences avec la musique puisqu’elle fait partie des Marjos, groupe parodique qui fait des versions a capella des chansons de la Marjo nationale. On découvre une jeune femme qui mélange influence country et folk en simplicité qui n’est pas sans rappeler les Sœurs Boulay. C’est bien réussi dans l’ensemble et ça va faire plaisir au cowboy en toi.
 
 


 

DEAR CRIMINALS – LIVE (AVEC LE CHŒUR JFP)

dear-criminalsDear Criminals c’est un groupe qui aime les défis. Après un spectacle en 3D lors du dernier FME, voici que le trio lance un EP live avec le chœur de l’école secondaire Joseph-François Papineau. D’ailleurs, la moitié des fonds amassés grâce à la vente de l’album ira à la fondation JFP. Je ne vous casserai pas les oreilles avec l’importance d’encourager les adolescents qui sentent l’appel de la musique. Mais oui, on pense que c’est essentiel. Non seulement tu soutiens une bonne cause, mais en plus, t’as un magnifique EP qui te fera dresser le poil quelques fois sur les bras.