Le Couleur Archives - Le Canal Auditif

Les Francofolies de Montréal 2017 : Paradis et Le Couleur

Hier soir, avait lieu la soirée programme double avec Le Couleur et Paradis à l’Astral dans le cadre des Francofolies de Montréal. Un spectacle électro/pop qui nous aura fait bien grouiller sur le plancher de danse. Retour.

Le Couleur

D’entrée de jeu, c’est la formation disco/synthpop Le Couleur qui ouvre pour les Français de Paradis. Sous des jeux de lumière inusités, la bande menée par la chanteuse Laurence Giroux-Do, nous a bien échauffé les hanches. Le Couleur réussit à transmettre au public ses mélodies dansantes et addictives. Sur Nunca Serà, la voix de Giroux-Do nous transporte par un grain chaud et quasi-latin. Tandis que sur L’amour le jour, les instruments aux motifs éclectiques lèvent le voile sur une atmosphère de soirée de finissants qui a du gros bon sens. Les pas de danses s’enchainaient à l’Astral, ce soir là. On mettait notre stress de la journée de côté pour se laisser aller. Pas besoin de s’envoler vers un Club Med pour décrocher. Allez voir Le Couleur en spectacle, vous allez être servis. En plus d’avoir un plan scénique impeccable, les joyeux colorés étaient très heureux de fouler la scène de l’Astral. Rappelons que le dernier album P.O.P a été nominé dans la longue liste du prix Polaris. Une bonne nouvelle pour ces Montréalais qui sont en symbiose autant sur les disques qu’en spectacles.

 

Paradis   

C’était au tour du groupe Paradis de monter sur la scène. Pour une grande première, les Français étaient de passage au Québec afin de présenter leur disque qui s’intitule Recto Verso. Le groupe, composé de Simon Mény et de Pierre Rousseau, a livré quelques titres avec des ambiances envoûtantes à la sauce house, funk et dream pop. Le tout sous des projecteurs éclatés. Avec Toi et Moi, Paradis transforme l’Astral en véritable discothèque où tous pouvaient se déhancher selon différentes façons. J’ai même essayé quelques mouvements d’arroseur avec mes bras ! Comme quoi, lâcher son fou, de temps en temps, peut faire du bien. Sur Garde Le pour Toi, les lignes de basses défoncent les enceintes. Les harmonies sont douces et recherchées. C’était planant, sensuel et lancinant.  Seul bémol, la sonorisation semblait donner un peu de fil à retordre pour la musique de Paradis. Par moments, on avait de la difficulté à saisir les paroles du chanteur. Ce qui compliquait un peu la situation.

Quoi qu’il en soit, le groove était là, mercredi soir dernier. La preuve… il s’est imprégné à partir de ma tête et ce, jusqu’au bout de mes orteils. Bon signe, me direz-vous? Eh bien oui, très bon, même.

http://www.francofolies.com/

La longue liste du prix Polaris 2017

Voilà, c’est fait, on sait maintenant qui sont en nominations dans la longue liste du prix Polaris. On dénote qu’on retrouve 7 albums francophones en nomination : Alaclair Ensemble, Philippe B, Chocolat, Antoine Corriveau, Le Couleur, Klô Plegag et Peter Peter. S’ajoutent à cela d’autres Québécois qui chantent dans la langue de Shakespeare : Leif Vollebekk, feu Leonard Cohen, Geoffroy et Lisa Leblanc (qui habite à Montréal depuis quelques années même si elle est acadienne). Et finalement, Marie Davidson qui trempe dans les deux langues, mais fait surtout de la musique instrumentale électronique très intéressante.

Pour la suite des choses, le 13 juillet prochain sera annoncée la courte liste. Puis, le 18 septembre prochain aura lieu le gala à Toronto. Voici la liste complète des sélectionnées :

A Tribe Called Red – We Are The Halluci Nation
Alaclair Ensemble – Les Frères Cueilleurs
Anciients – Voice of the Void
Arkells – Morning Report
Philippe B – La grande nuit vidéo
BADBADNOTGOOD – IV
Louise Burns – Young Mopes
Chocolat – Rencontrer Looloo
Clairmont The Second – Quest For Milk and Honey
Leonard Cohen – You Want It Darker
Antoine Corriveau – Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter
Le Couleur – P.O.P.
Marie Davidson – Adieux Au Dancefloor
Mac Demarco – This Old Dog
Gord Downie – Secret Path
Drake – More Life
Feist – Pleasure
Figure Walking – The Big Other
Fiver – Audible Songs From Rockwood
Geoffroy – Coastline
Hannah Georgas – For Evelyn
Japandroids – Near To The Wild Heart Of Life
Carly Rae Jepsen – E.MO.TION Side B
B.A. Johnston – Gremlins III
Lisa LeBlanc – Why You Wanna Leave, Runaway Queen?
The New Pornographers – Whiteout Conditions
Klô Pelgag – L’Étoile thoracique
Peter Peter – Noir Éden
Lido Pimienta – La Papessa
Jessie Reyez – Kiddo
Daniel Romano – Modern Pressure
The Sadies – Northern Passages
John K. Samson – Winter Wheat
Tanya Tagaq – Retribution
The Tragically Hip – Man Machine Poem
TUNS – TUNS
Leif Vollebekk – Twin Solitude
Weaves – Weaves
The Weeknd – Starboy
Charlotte Day Wilson – CDW

http://polarismusicprize.ca/fr/

La programmation du Festif! 2017

Comme à chaque année, le Festif! accueillera les festivaliers vers la fin juillet, du 20 au 23 pour être plus précis. Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec celui-ci, le Festif! est un événement qui met de l’avant la musique émergente et indépendante, un peu à la manière du FMEAT, en mélangeant les artistes établis à ceux qui sont plus verts. Cette année, la programmation est encore une fois de calibre. À 50 minutes de Québec, le festival a lieu dans la ville de Baie St-Paul, petit joyau de Charlevoix.

Quelques noms établis valent le détour cette année, dont une soirée où Bernard Adamus, Lisa Leblanc et Daniel Bélanger s’enchaînent. Tout cela se passera en extérieur sur la scène Desjardins qui accueillera aussi Caravan Palace, Xavier Rudd, Plants and Animals, Valaire, Laura Sauvage ainsi que les deux gagnants des Cabarets Festifs! de la relève : Miss Sassoeur & les Sassys et Émile Gruff. Parmi les autres artistes établis qui fouleront le sol de Baie St-Paul, on compte Martha Wainwright, Louis-Jean Cormier en solo, Xavier Caféïne qui fête les 10 ans de Gisèle et Groovy Aardvark.

Certains artistes qui viennent de lancer ou qui lanceront prochainement un album seront de la partie. Leif Vollebekk, Timber Timbre, Beyries et Peter Peter amèneront leurs nouvelles ritournelles sur la route de Charlevoix. Philippe B est de ceux qui lanceront un album peu de temps avant l’événement estival. Quelques valeurs sûres feront plaisir aux mélomanes : la voix grave d’Antoine Corriveau, la pop déjantée et orchestrale de Klô Pelgag, la disco intoxicante de Le Couleur, les rockeurs de Chocolat, les capables des Dales Hawerchuck, le sympathique Karim Ouellet et les lourds de chez Voïvod.

Le hip-hop ne sera pas en reste, les minces peuvent se réjouir. Alaclair Ensemble, Rednext Level et KNLO seront tous de la fête cette année. On y ajoute les vétérans de Loco Locass et le retour-surprise de Bran Van 3000. Dans le volet étonnant, notons la présence de l’excellente formation torontoise Weaves et Yonatan Gat avec qui ça devrait déménager. Finalement, la relève obtient aussi sa part du gâteau. Le trio Paupière, Sarah Toussaint-Léveillée, Tintamarre, Chassepareil, De La Reine, Bad Dylan, Renard Blanc et Les Viandes Froides seront sur place.

Une édition 2017 assez affriolante pour le Festif! On s’y voit du 20 au 23 juillet prochain!

http://lefestif.ca/

La programmation d’Osheaga 2017

C’est un moment que tout mélomane de la métropole attend chaque année : le dévoilement de la programmation d’Osheaga. On savait déjà plusieurs noms grâce au traditionnel jeu à la recherche des noms. Mais voilà, nous n’avions pas le portrait global. Faisons donc une petite dissection de l’affiche avec ses gros et surtout, ses plus petits noms intéressants.

On va régler le cas des têtes d’affiche tout de suite. C’est Lorde, The Weeknd et Muse qui ont droit à de plus grosses lettres sur ladite affiche. Lorde, c’est intéressant : la jeune femme est très talentueuse et s’en vient avec un nouvel album. En tout cas, les indices pointent dans cette direction. Par contre, The Weeknd nous a offert un décevant Starboy cette année et la dernière fois que Muse nous a épaté en album, Le Canal Auditif n’était même pas encore en service. Ce n’est donc pas pour la typographie impressionnante qu’on a envie d’aller sur l’île Notre-Dame cette année. Que nenni. C’est pour tout le reste.
¸

Du côté hip-hop/soul/R&B, plusieurs artistes très intéressants seront présents. On peut parler de Danny Brown, Run The Jewels et De La Soul, tous des groupes qui sont passés relativement récemment à Montréal, mais qu’on ne se tanne pas de voir. Solange viendra présenter les pièces de son excellent A Seat at the Table, Sohn celles de son appréciable Rennen et Majid Jordan son R&B velouté. Et Die Antwoord fera danser les festivaliers sur leurs trames électroniques contagieuses. Sampha et Phantogram vont aussi nous gâter les oreilles avec leur électro mélodieux.

Le rock a aussi sa place. Car Seat Headrest, l’un de nos favoris, sera de la partie. Alabama Shakes et son indie-soul convaincant fera vibrer les foules tout comme Local Natives. Les seules opportunités de s’activer le mosh pits seront pendant Death From Above 1979 et PUP. Prenez des notes! Hamilton Leithauser sera présent en solo alors que Whitney et Cloud Nothings livreront les pièces de leurs albums parus dans les derniers mois. Et que dire de Father John Misty qui s’apprête à lancer une nouvelle galette en avril. On sera assurément heureux d’y assister. Foxygen et la sublime Angel Olsen seront aussi de la partie.

Les artistes canadiens de qualité auront aussi leur place à Osheaga cette année. De Broken Social Scene aux jazzmen de Badbadnotgood, la diversité est à l’honneur. N’oublions pas le capable Andy Shauf. Et les Québécois! Plants and Animals, Kroy, CRi, Rosie Valland, Men I Trust, Le Couleur et Bernardino Femminielli sont tous de bonnes raisons de se déplacer. On se voit là-bas!

https://www.osheaga.com/

Lisbon Lux Records fête ses 4 ans

L’étiquette de musique électronique Lisbon Lux Records célèbre ses 4 ans d’existence le 17 février 2017 au Loft Matahari avec une compilation de leurs singles et surtout un gros party en vue. Dylarama, Fonkynson, Das Mörtal, HWYS et leurs invités seront des festivités.

Les synthés sont au goût du jour avec la compilation que Lisbon Lux Records lance à l’occasion de leur anniversaire. Voilà déjà quatre ans que l’entreprise montréalaise roule sa bosse dans l’industrie musicale électronique avec des artistes talentueux. À qui la chance de mettre la main sur l’une des 500 copies de la compilation Lisbon Lux Records Vol III lors de l’évènement? Une compilation savoureuse pour les amoureux d’électronique avec entre autres, les singles Stranger (HWYS), Elle et lui (Paupière), Punch (French Fox) et Comme la mer (Bronswick). L’évènement musical se donnera dans le décor des œuvres de l’artiste Carolane Bélanger qui expose pour l’occasion.

Du talent local à revendre donne le ton de cette soirée haute en couleurs. On s’attend aussi à ce que l’étiquette élabore concernant les lancements d’albums à venir cette année. On ne peut pas dire que ça ne bouge pas en 2017 avec les sorties d’albums de Paupière, Das Mörtal et Bronswick. De plus, les petits nouveaux Radiant Baby et Dylarama sortiront leurs premiers EP sans oublier Beat Market qui offirra de nouveaux simples.

Petit historique de Lisbon Lux Records

En 2013 la maison de disque sortait son premier simple : Femme de la formation Le Couleur qui demeure leur plus gros succès de catalogue jusqu’à maintenant avec plus de 1 300 000 vues sur Youtube. Une grande avancée arrive en mai 2015 lorsque Le Couleur, Das Mörtal et Beat Market s’envolent en Europe à Berlin, Liverpool et Paris. Finalement, LLR remporte le succès en janvier dernier avec le titre Rex de Paupière qui devient le buzz Energie du mois. Pour la première fois, une production de Lisbon Lux Records se rend sur les ondes d’une radio commerciale. L’opportunité de toucher le public populaire est désormais rendue possible sans faire de compromis artistique.

https://lisbonluxrecords.com/