lamalgame Archives - Le Canal Auditif

GAMIQ 2017 : Les nominations

On attend ce moment chaque année : les nominations du GAMIQ. Cette année encore, Le Canal Auditif est présent dans la catégorie média de l’année. Ça nous fait chaud au cœur, surtout qu’on est en bonne compagnie avec Feu à Volonté, ecoutedonc.ca, CHOQ.ca et les amis de Livetoune avec qui LP Labrèche anime le projet Plaque Tournante.

C’est Alaclair Ensemble et Chocolat qui mènent les nominations avec six et cinq respectivement. Parmi les autres artistes qui récoltent quelques nominations, on retrouve Antoine Corriveau, Dear Criminals, Lydia Képinski, Avec pas d’casque, Of Course, Matt Holubowski et Dead Obies.

En attendant la grande soirée, vous pouvez voter en ligne dans plusieurs catégories dont celle de média de l’année… on dit ça comme ça.

On se voit le dimanche 26 novembre prochain pour le gala!

Prix du public

Alaclair Ensemble
Avec pas d’casque
Burning The Oppressor
Caravane
Chassepareil
Chocolat
Dead Obies
Floating Widget
Guy Brière
Harfang
Karen St-Laurent Trio
L’Oumigmag
La Carabine
Matt Hulobowski
Orloge Simard
Quebec Redneck Bluegrass Project
The Blaze Velluto Collection
The Bright Road
The Johans
Tintamare

Album Folk

Avec Pas d’Casque – Effets spéciaux
Leif Vollebeck – Twin Solitude
Les Hay Babies – 4e Dimension
Louis-Philippe Gingras – Troisième rangée
Samuele – Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent

EP Folk

Ada Lea – EP
Aliocha – Sorry Eyes
Helena Deland – Drawing Room
Meteor Ranchero – Incomplet
Noé Talbot – Déballer le présent (extra)

Album Pop

Gab Paquet – Santa Barbara
Groenland – A wider space
KROY – Scavenger
Le Couleur – P.O.P
Peter Peter – Noir Éden

EP Pop

Emilie & Ogden – 10 000 (solo)
Jeffrey Piton – Après le déluge, après le froid
Karim Ouellet – Aikido
Lydia Képinski – EP
Van Carton – La Saison

Album Electro

Das Mörtal – Always Loved
Ouri – Superficial
Suuns – Hold/Still
Valaire – Oobopopop
Xarah Dion – Fugitive

EP Electro

Dear Criminals – Seven songs for Nelly
Gold Zebra – Un amour d’été (OST)
HWYS – Beaches
Millimetrik – Sour Mash EP
Of Course – Naufrage un Jeudredi

Album Rap

Alaclair Ensemble – Les frères cueilleurs
C-Drik – Liqueur forte
KNLO – Long jeu
Lary Kidd – Contrôle
Nomadic Massive – The Big Band Theory

EP Rap

Dead Obies – Air Max
L’Amalgame X Of course – Le Prix du Funk
La Brigade des Moeurs – La Brigade des Moeurs
Le Nouveau Rappeur – Cristobal Huait
Yes Mccan – PS. Merci pour le love

Album Rock

Barry Paquin Roberge – Voyage massage
Chocolat – Rencontrer Looloo
Les Dales Hawerchuk – Désavantage numérique
Les Deuxluxes – Springtime Devil
O Linea – O Linea

EP Rock

Floating Widget – The Sounds of Earth
Jesse Mac Cormack – After the Glow
On a créé UN MONSTRE – Insectarium
Rodney the Walrus – Code Morse II
zouz – EP1

Album Indie-Rock

Antoine Corriveau – Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter
Blood and Glass – Punk shadows
Catherine Leduc – Un bras de distance avec le soleil
Corridor – Supermercado
Lesbo Vrouven – Grifff Pifff

EP Indie Rock

Abrdeen – Endless Nights and Dreamlike Mornings
Adam Strangler – Key West
Cédrik St-Onge – Les yeux comme deux boussoles
L’Indice – Cycles Un
Mélanie Venditti – EP

Album ou EP Folk-Bluegrass

Canailles – Backflips
Élixir de gumbo – Le beau piège
Le Winston Band – Bolton Boogie
Quebec Redneck Bluegrass Project – Royale Réguine
Raphaël Dénommé – Raphaël Dénommé EP

Album ou EP Post-Rock/Post-Punk

Co/ntry – Cell phone 1
Duchess says – Sciences Nouvelles
Le monde dans le feu – Le miracle de la température
Oromocto Diamond – Atlantis
We Are Wolves – Wrong

Album ou EP Punk

Boids – Demo bag
Cirrhose et Cendrier – Hey le Trognon!
Clavicule Slingshot – Phénix Rôtis
Fuck Toute – Fuck toute
Mute – Remember death

Album ou EP Metal

Apes – Lightless
Krokmitën – Heta
La Corriveau – Black Sorrow
Never more than less – Peace, War, Whatever
Obey the Brave – Mad Season

Album ou EP Expérimental

Atsuko Chiba – The Memory Empire
Héliodrome – Le Jardin des espèces
Julien Sagot – Bleu Jane
Les Martyrs de Marde – Extinction de foi
Téhu – EP Boulevard

Album ou EP World

Afrikana Soul Sister – Afrikana Soul Sister
Di Astronauts – Lova Notes and Outta Space Poems
DJU – Fracas des racines
Gadji Gadjo – Regards
The Brooks – Pain & Bliss

Album ou EP Jazz

L’Oumigmag – Territoires
Parc X trio – Dream
SHPIK – Fabulation
Trio Jonathan Turgeon – Les rêves errants
West Trainz – Train Songs

Vidéoclip de l’année

Alaclair Ensemble – C’était ça que c’tait
Antoine Corriveau et Fanny Bloom – Constellations
Athena – Acide
Bad Nylon – Rappa
Canailles – Rendez-vous galant
Chocolat – Ah ouin
Das Mörtal – Midnight Rendez-Vous (feat. French Fox)
Dead Obies – Waiting
Dear Criminals – Nelly
Degueu ça pu – Je fais le bacon
Élixir de Gumbo – Gang de rue
Gazoline – L’amour véritable est aux rebelles
Geoffroy – Sleeping on my own
KNLO – Justeçayinque
KROY – Learn
Le Couleur – Premier Contact
Matt Holubowski – Exhale/Inhale
Mauves – Longtemps
Mundy’s Bay – Glow
Rouge Pompier – Mercredi
Saratoga – Je t’attends dehors
Simon Kinsgbury – Comme douze
Valaire – GOLDEN RULE Do The Oobopopop (feat. Alan Prater)
VioleTT Pi – Betsey Johnson
We are Wolves – Wicked Games

Pochette d’album de l’année

Atsuko Chiba – The Memory Empire
Avec pas d’casques – Effets spéciaux
Chocolat – Rencontrer Looloo
Héliodrome – Le Jardin des espèces
Julien Sagot – Bleu Jane
Mardi Noir – L’Oeil de la tempête
Mauve – Coco
Nomadic Massive – The Big Band Theory
Of Course – Naufrage un jeudredi
Ripé – Rock Ripé

Chanson de l’année

Alaclair Ensembe – Ça que c’tait
Beyries – Wondering
Corridor – Coup d’épée
Lydia Képinski – Apprendre à mentir
Matt Holubowski – Exhale/Inhale

Spectacle de l’année

Alexandre Desilets – Windigo
Black Tiger Sex Machine
Chocolat
Dear Criminals
L’osstidtour – Alaclair Ensemble, Koriass, Brown

Artiste de l’année

Alaclair Ensemble
Antoine Corriveau
Dear Criminals
Émile Bilodeau
Louis-Philippe Gingras

Révélation de l’année

Beyries
Blood and Glass
Lydia Képinski
Zen Bamboo
zouz

Média numérique de l’année

Choq.ca
Ecoutedonc.ca
Feu à volonté
Le Canal auditif
Livetoune

Salle de spectacle de l’année

Bar Le Ritz PDB
Le Cercle
Le Divan Orange
Le Mouton Noir
L’Esco

Radio de l’année

CFAK
CFOU
CIBL
CISM
CKRL

Les EP à LP de septembre 2017

Rosie Valland – Synchro

Rosie Valland lançait dernièrement un EP de trois chansons qui tournent autour de la composition centrale Synchro. La chanson, même si elle n’évoque en rien le voyage, a été composée à Paris pendant un voyage de composition. Avec cette distance, un amour est né pour Valland et c’est à travers Synchro qu’elle l’exprime. De plus, Valland semble se tourner vers un processus de création décomplexé qui lui donne plus de liberté. Coréalisé avec Frédéric Levac (Pandaléon), l’EP fait aussi appel à Félix Petit (FELP) et Marc-André Lebel.


 
 

Kamasi Washington – Harmony of Difference

Kamasi Washington est de retour après le succès immense d’Epic en 2015. Il lance cette fois-ci un EP touffu de 32 minutes! Plus long que bien des albums. Encore une fois, les talents de jazzman de Washington sont mis de l’avant. Sur Harmony of Difference, Washington s’attaque au « contrepoint », une technique qui cherche à trouver l’équilibre entre les similarités et les différences entre plusieurs mélodies. Alors que les 5 premiers titres sont des compositions originales, la dernière Truth mélange tous les titres précédents. C’est encore une fois réussi à merveille pour Washington.


 
 

La Fête/Laps – Laps/La Fête

Voici deux jeunes groupes à surveiller qui ont décidé de faire tomber cette barrière invisible, mais ô combien tangible, entre la communauté musicale francophone et anglophone. La Fête de Québec s’est allié à Laps originaire de Frédéricton, mais installé à Montréal. Non seulement ça, mais les deux groupes se sont alliés à Katerine Dennie Marcoux pour créer un jeu vidéo interactif que tu peux télécharger avec tout ça. C’est génial et capoté comme projet.


 
 

Charlotte Cardin – Main Girl

Charlotte Cardin a le vent dans les voiles depuis la sortie de son premier EP Big Boy. Voici que la jeune montréalaise en rajoute avec Main Girl, un EP de quatre titres tous très réussis. Cardin poursuit dans sa lancée de pop avec une bonne base de soul qui n’est pas sans rappeler par moment Amy Winehouse, mais en moins sombre. Cardin plonge tête première dans les relations difficiles et les frustrations qui en découlent.


 
 

Alaskalaska – Alaskalaska

Alaskalaska est ton nouveau groupe anglais préféré. Tu ne le sais juste pas encore. Alaskalaska fait de l’indie-pop avec des mélodies langoureuses qui sortent des sentiers battus. La chanteuse Lucinda possède la voix parfaite pour aller avec la musique du groupe qui n’est pas sans rappeler Dirty Projectors, mais avec plus de sonorités chaudes. Le genre de chanson parfaite pour accompagner ta prochaine date… et ça risque fortement de devenir intéressant après que t’aies pesé sur « jouer ».

Pages : 1 2

Écoute exclusive: Of Course + L’Amalgame – Le Prix du Funk

LPDF coverParfois dans la vie, il arrive des rencontres fortuites. Lors de la première soirée Kick It! au TRH Bar, il faisait frette en ti-péché à l’extérieur, mais les deux groupes ont découvert la chaleur à l’intérieur lorsqu’un coudre foudre artistique les ont frappé. L’Amalgame a tripé sur l’approche électro-funk d’Of Course alors que ces derniers ont été charmés par la plume habile des premiers. C’est ce qu’on appelle un heureux mariage éclectique. Les deux formations ont décidé de s’unir pour Le Prix du Funk, un EP aux sonorités riches, au trip assumé et à la langue déliée. De quoi de mettre le party dans ta prochaine soirée mondaine.


 

https://ofcourseband.bandcamp.com/releases

https://lamalgame.bandcamp.com/

L’amalgame – Congé sur l’île

L'amalgameUn peu plus tôt cette année, le groupe de rap montréalais L’Amalgame avait fait paraître le très respectable Pognés sur l’île qui offrait des chansons denses aux rythmes intéressants avec des paroles qui sans être parfaites avait le mérite d’être bien tissées. Ce qui laissait un peu sur sa faim est le manque de variation, de nuance et la prose qui parfois manquait un peu d’images. Le quintette revient avec Congé sur l’île, le négatif de la première galette qui a été enregistrée au courant de l’été.

La première chose qui saute aux tympans est le dynamisme de Congé sur l’île par rapport au premier opus. On retrouve beaucoup plus de trames accrocheuses, entraînantes et cela a pour effet aussi de donner un peu d’énergie à la prose des cinq jeunes MC’s. On sent que leurs personnalités respectives commencent à s’isoler et se clarifier. Un bel exemple est la chanson-titre du nouvel album où chacun y va d’une passe très intéressante. De plus, Marie-Gold (Bad Nylon) fait une timide apparition sur celle-ci.

Le groupe s’amuse à tester des choses comme faire une chanson avec un accent français: Kiff la life. Ce n’est pas toujours constant, mais généralement c’est plutôt bien. Une chanson comme Maudiscothèque est un bel exemple du dynamisme présent sur le nouvel album. On découvre L’Amalgame inspiré d’une énergie qu’on ne leur connaissait pas. On peut en dire tout autant d’Y’a encore des zarbes qui est particulièrement «vieille école». C’est tout à fait réussi.

On y trouve aussi quelques moments, issus de capsules humoristiques, qui sont parfois intéressants, d’autres fois quelque peu confus. Celle à la fin de Camp de jour est particulièrement superflue avec son humour calqué sur Les Appendices avant de tomber dans un charabia qui finit avec «Oh non, j’ai fait caca dans mes culottes». Ce n’est pas tout à fait réussi.

Congé sur l’île est une belle suite à Pognés sur l’île. Le groupe continue de façonner son approche. Ce n’est pas tout à fait rodé, mais on sent qu’ils s’approchent dangereusement de la cible. Les trames de Catboot sont particulièrement réussies et les proses des cinq jeunes hommes ont pris une petite coche de plus. Une belle progression pour la formation.

Ma note: 6,5/10

L’Amalgame
Congé sur l’île
Indépendant
53 minutes

https://lamalgame.bandcamp.com/