kanyewest Archives - Le Canal Auditif

Kanye West – The LIfe Of Pablo

Kanye WestQu’ont en commun Andre 3000, Frank Ocean, Chance The Rapper, Kendrick Lamar, Rihanna et Kid Cudi? Si vous avez répondu qu’ils faisaient tous partie de la même ligue de hockey cosom, s’il vous plaît, arrêter votre lecture ici.

Mais si vous avez répondu qu’ils prêtent tous leurs talents vocaux sur le nouvel album du Kanye West, vous avez vu juste. On peut alors affirmer sans grand risque de se tromper que vous avez déjà écouté à maintes reprises ce touffu The Life Of Pablo, sorti le jeudi 11 février dernier en grande pompe – location du Madison Square Garden avec, en marge, un défilé de mode de la plus récente collection du rappeur, le tout diffusé en direct sur le net.

Alors, après plusieurs écoutes, comment trouvez-vous le nouveau disque du narcissique rappeur américain?

Pour notre part, ce ne fût pas une partie de plaisir de s’immiscer en son cœur: West le portraitiste ne semble pas avoir attendu que la peinture sèche avant d’exposer son nouveau tableau musical et, résultat, certaines chansons semblent incomplètes. On se retrouve ainsi à tanguer entre des compositions au tempo accéléré (on pense alors au précédent opus, l’excellent Yeezus), et d’autres en manque de souffle et de vivacité.

Et il y a cette surabondance d’Auto-Tune dans la voix du chanteur et de ses collaborateurs. Apparu dans les années 90, le logiciel fait depuis partie prenante de la musique rap et K. West est, lui aussi, un grand adepte du modulateur vocal.

Peut-être trop même; sur The Life Of Pablo, on compte près d’une chanson sur deux «auto-tunées». Si certains ne détestent probablement pas le résultat, d’autres trouveront que son utilisation n’apporte rien de neuf et créer une redondance dans les vocalises entendues, notamment sur les pièces FML, Highlights et Wolves.

N’empêche: Kanye West offre encore une fois un album à la mesure de son immense talent. Les échantillonnages sont nombreux et parfaitement maîtrisés, les collaborations sont puissantes et toujours bien exploitées (merveilleuse No More Parties In LA en compagnie de Kendrick Lamar), l’écriture est encore de haut niveau et, évidemment, recherche une fois de plus la provocation. On retient principalement cette phrase déjà devenue célèbre sur les médias sociaux concernant la chanteuse Taylor Swift:

«I feel like me and Taylor might still have sex, Why?, I made that bitch famous (God damn), I made that bitch famous, For all the girls that got dick from Kanye West, If you see ’em in the streets give ’em Kanye’s best» – Famous

The Life Of Pablo ne marquera pas la discographie du chanteur comme l’ont fait Yeezus ou encore My Beautiful Dark Twisted Fantasy, ses deux précédents albums. Mais il est assurément un très bon disque rap aux multiples facettes, démontrant encore que Kanye West est passé maître dans la juxtaposition des couches sonores – échantillonnages, bidouillages divers –, des styles – rap, jazz, blues, gospel – et des thèmes exploités – absence et départ, amitiés rompues, amour, sexe, violence.

Ma note: 7,5/10

Kanye West
The Life of Pablo
Def Jam / G.O.O.D. Music
58 minutes

http://www.kanyewest.com/

La playlist à Boubi: février 2016

boubi février 2016Février. Déjà. Pour cette nouvelle liste de lecture, j’ai répertorié plusieurs chansons qui me paraissent des incontournables de ce début d’année musical. Je pense entre autres à Kanye West, qui nous revient avec l’album Waves, ou SWISH, ou encore Waves (on ne sait plus). Je pense aussi à Majical Cloudz qui nous a surpris il y a quelques semaines avec un superbe EP intitulé Wait & See, des chansons enregistrées lors des mêmes sessions que Are You Alone?. Je pense aussi à Jack Garratt, Mura Masa, Arhtur Beatrice, Whitney et Honne, qui risquent de faire beaucoup parler d’eux cette année. Bon mois de février à tous.

10 albums à surveiller en février 2016

KANYE WEST – WAVES (5 FÉVRIER)

Kanye WestÀ la sortie de Yeezus, Kanye West avait parlé d’un album qui paraîtrait très bientôt. Finalement, ça aura pris deux ans pour arriver à Swish. Pour nous mettre en appétit, le nouveau papa a fait paraître un premier simple sur lequel on retrouve Kendrick Lamar, le rappeur de l’heure. Kendrick lance des rimes avec une aisance et une rapidité exemplaire et pourtant Kanye n’a pas l’air dépassé pour autant. Bref, on a hâte.
 
 


 

KORIASS – LOVE SUPRÊME (5 FÉVRIER)

KoriassKoriass fait sa marque depuis un bon bout de temps dans le rap québécois. Mais on va se dire les vraies affaires, Zombies, son premier simple tiré de Love Suprême, scie les jambes en deux. Non seulement sa prose est fluide, rapide et nuancée, mais il parsème son texte de références riches et variées. Le rappeur québécois a fait paraître Petite Love, un EP qui a donné un avant-goût en décembre, mais enfin, on aura droit à la totale le 5 février.


 

DIIV – IS THE IS ARE (5 FÉVRIER)

DIIVVoilà un groupe qui avait fait paraître le très bon Oshin en 2012, mais qui en concert en arrachait passablement. En février, DIIV revient avec un nouvel album titré Is The Is Are. Un album inspiré des tribulations du meneur Zachary Cole Smith, arrêté pour possession de stupéfiants en 2013 et harassé par certains médias à propos de sa relation amoureuse avec Sky Ferreira… du commérage inutile typique de notre époque. On va se contenter de juger l’album à sa sortie sans se laisser miner par ces inutilités…


 

MAJID JORDAN – MAJID JORDAN (5 FÉVRIER)

Majid JordanOn a découvert le brio de Majid Jordan avec les nombreuses collaborations avec Drake au cours des dernières années. On lui doit entre autres l’intoxicant refrain de Hold On, We’re Going Home. Le duo formé de Majid Al Maskati et Jordan Ullman arrive avec un premier album. La paire risque de faire plaisir à ceux qui aiment la pop infusée de R&B.


 

JASON COLLETT – SONG AND DANCE MAN (5 FÉVRIER)

jason collettAu Canal Auditif, on aime bien le songwriter folk, le Canadien Jason Collett. Un proche collaborateur du collectif rock Broken Social Scene, Collett mettra sur le marché la suite de Reckon, paru en 2012. Ça s’intitule Song And Dance Man et semble-t-il que le bonhomme bifurque vers le soft-rock (un peu dansant) des années 70. La chanson titre confirme le changement de ton. Faudra voir.

https://www.youtube.com/watch?v=Bi171sZUQUA
 

BASIA BULAT – GOOD ADVICE (12 FÉVRIER)

Basia BulatC’est l’excellent Jim James (My Morning Jacket) qui a réalisé la prochaine parution de l’artiste pop torontoise Basia Bulat. Enregistré dans le Kentucky natal de James, on y entendra de la pop détenant quelques ascendants psychédéliques. Sur l’extrait audio Infamous, la voix de Bulat est nettement positionnée à l’avant-plan dans le mix… un peu agaçant, mais on parie un petit 5,00$ que James a quand même accompli du bon boulot.


 

ANIMAL COLLECTIVE – PAINTING WITH (19 FÉVRIER)

Animal CollectiveCentripede Hz, le précédent effort de la formation électro-psychédélique-machin-chouette, Animal Collective, date déjà de 2012. Avey Tare, Panda Bear et Geologist, le trio qui a conçu l’excellent Merriweather Post Pavillon (2009), sont derrière la genèse de ce Painting With. Fait à noter, Deakin, qui avait participé à l’enregistrement de Centripede Hz est absent. Rien de bien grave, puisque le vénérable John Cale et le virtuose Colin Stetson ont participé l’élaboration de ce disque. Le simple, FloriDada, sonne très Beach Boys!


 

ESSAIE PAS – DEMAIN EST UNE AUTRE NUIT (19 FÉVRIER)

Essaie PasVoilà un petit bout de temps que le duo Marie Davidson/Pierre Guerineau tourne en tant qu’Essaie Pas. Ceux-ci ont même été remarqués par DFA Records qui a décidé de faire paraître leur premier album. Ils mélangent efficacement l’électro-pop survolté, basse accrocheuse et poésie fantomatique et lugubre sans être hermétiques. C’est très prometteur.


 

GRAND BLANC – MÉMOIRES VIVES (19 FÉVRIER)

Grand BlancLa formation cold wave française Grand Blanc est active depuis un peu plus d’un an. Autre signature des gens de la maison Entreprise, le groupe s’amuse à mélanger le garage rock et l’électro-pop avec une approche fascinante. Les voix masculines et féminines s’entrecroisent pour former de lourdes tresses musicales. Un groupe intrigant qui lance enfin son premier album.


 

SANTIGOLD – 99¢ (26 FÉVRIER)

SantigoldLe successeur de Master Of My Make-Believe de Santi White, alias Santigold, fera son apparition dans les bacs le 26 février prochain. Une brochette d’artistes de renom ont participé à la conception de l’album: iLove Makonnen, Hit-Boy, Rostam Batmaglij (Vampire Weekend), Dave Sitek (TV On The Radio), pour ne nommer que ceux-là. Si le simple Can’t Get Enough Of Myself est représentatif de l’atmosphère générale qui se dégagera du disque, on sera en territoire festif et ensoleillé.

https://www.youtube.com/watch?v=Bi171sZUQUA
 

Les 3 Étoiles: semaine 78

LCA_Les3etoiles
 

ALÉATOIRE – BEST FRIENDS

Charles-Alain Roy emprunte le nom Aléatoire lorsqu’il s’agit de ses créations sonores. Celui-ci nous envoie une trame très intéressante qui compte sur la voix de la sympathique Ariane Zita. Les deux artistes se complètent à merveille. Il y a un côté lounge et posé dans la musique du producteur et la jeune femme est capable d’une belle nonchalance qui donne une belle atmosphère aérienne et légère.


 

KANYE WEST – NO MORE PARTIES IN L.A.

Kanye West lancera son prochain album au début février. Pour l’occasion, il a fait paraître un nouveau simple qui compte sur l’apport de Kendrick Lamar. Évidemment lorsqu’on met deux des meilleurs rappeurs ensemble, ça fait des flammèches. Les paroles sortent avec une rapidité impressionnante et des images évocatrices et claires sont peintes par la prose des deux hommes. On a hâte au prochain «record» de l’ami West.


 

BLEACHED – KEEP ON KEEPIN’ ON

Le 1er avril prochain sera une grande journée de sortie de disques. Une fois qu’on a éliminé tous les gros noms, certains jeunes artistes très prometteurs feront aussi une sortie cette journée-là. Parmi ceux-ci, Bleached semble très prometteur. Le trio tout féminin nous offre une trame rock, accrocheuse, entraînante qui reste prise entre les neurones. Le refrain est très efficace et sort suffisamment du moule pour se démarquer.


 

Pusha T – King Push – Darkest Before Dawn: The Prelude

Pusha TPusha T a connu une longue carrière au sein du duo Clipse, mais il touche enfin à la célébrité depuis la sortie de My Name Is My Name en 2013. Il a été promu à la tête de G.O.O.D. Music en plus d’être encensé autant par la critique que ses contemporains. On se souviendra de Kanye West qui avait fait un fou de lui avec un dithyrambe où il vantait Pusha T.

Ce deuxième album du rappeur américain était un peu plus attendu que son précédent qui a pris tout le monde surpris. Soucieux de garder l’effet de surprise, King Push — Darkest Before Dawn: The Prelude a été annoncé à une semaine de sa sortie prévue le 18 décembre dernier. De plus, il s’agit, oui d’un album, mais c’est aussi une préparation à un deuxième qui devrait paraître plus tard cette année.

Pusha T a fait appel à plusieurs producteurs pour cet album, dont Timbaland qui offre ses trames les plus intéressantes depuis un bail. Untouchable fait appel à un échantillon de la voix de Notorious B.I.G. et compte sur des paroles lancées avec une verve solide. On retrouve le producteur sur Retribution qui compte sur l’apport de Kehlani à la voix. Le contraste entre la prose hachurée, quasi syncopée et appuyée de Pusha T face aux chants ultra-mélodieux de Kehlani est très intéressant.

Pusha T fait une grande place à la mélodie sur ce nouvel opus. On retrouve M.F.T.R. sur laquelle chante The-Dream qui laisse sa trace en plus de porter un message qui questionne ce qui est plus important: la célébrité, l’argent ou le respect? La femme en prend par contre une par la gueule sur le deuxième refrain d’un machisme un peu idiot. Pusha T se paie plusieurs gros noms sur M.P.A. alors que Kanye West, A$AP Rocky & The-Dream apparaissent sur cette création. Le rappeur montre qu’il aussi capable du meilleur avec l’habile et bien écrite F.I.F.A.

Pusha T fait un retour bien intéressant avec cet album. Cela met la table à merveille pour un prochain album et aiguise l’appétit. En attendant, il y a de quoi sur Darkest Before Dawn pour être repu quelque temps.

Ma note: 7,5/10

Pusha T
King Push – Darkest Before Dawn : The Prelude
G.O.O.D. Music / Def Jam
34 minutes

http://good-music.com/