gamiq Archives - Le Canal Auditif

GAMIQ 2017 : Les nominations

On attend ce moment chaque année : les nominations du GAMIQ. Cette année encore, Le Canal Auditif est présent dans la catégorie média de l’année. Ça nous fait chaud au cœur, surtout qu’on est en bonne compagnie avec Feu à Volonté, ecoutedonc.ca, CHOQ.ca et les amis de Livetoune avec qui LP Labrèche anime le projet Plaque Tournante.

C’est Alaclair Ensemble et Chocolat qui mènent les nominations avec six et cinq respectivement. Parmi les autres artistes qui récoltent quelques nominations, on retrouve Antoine Corriveau, Dear Criminals, Lydia Képinski, Avec pas d’casque, Of Course, Matt Holubowski et Dead Obies.

En attendant la grande soirée, vous pouvez voter en ligne dans plusieurs catégories dont celle de média de l’année… on dit ça comme ça.

On se voit le dimanche 26 novembre prochain pour le gala!

Prix du public

Alaclair Ensemble
Avec pas d’casque
Burning The Oppressor
Caravane
Chassepareil
Chocolat
Dead Obies
Floating Widget
Guy Brière
Harfang
Karen St-Laurent Trio
L’Oumigmag
La Carabine
Matt Hulobowski
Orloge Simard
Quebec Redneck Bluegrass Project
The Blaze Velluto Collection
The Bright Road
The Johans
Tintamare

Album Folk

Avec Pas d’Casque – Effets spéciaux
Leif Vollebeck – Twin Solitude
Les Hay Babies – 4e Dimension
Louis-Philippe Gingras – Troisième rangée
Samuele – Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent

EP Folk

Ada Lea – EP
Aliocha – Sorry Eyes
Helena Deland – Drawing Room
Meteor Ranchero – Incomplet
Noé Talbot – Déballer le présent (extra)

Album Pop

Gab Paquet – Santa Barbara
Groenland – A wider space
KROY – Scavenger
Le Couleur – P.O.P
Peter Peter – Noir Éden

EP Pop

Emilie & Ogden – 10 000 (solo)
Jeffrey Piton – Après le déluge, après le froid
Karim Ouellet – Aikido
Lydia Képinski – EP
Van Carton – La Saison

Album Electro

Das Mörtal – Always Loved
Ouri – Superficial
Suuns – Hold/Still
Valaire – Oobopopop
Xarah Dion – Fugitive

EP Electro

Dear Criminals – Seven songs for Nelly
Gold Zebra – Un amour d’été (OST)
HWYS – Beaches
Millimetrik – Sour Mash EP
Of Course – Naufrage un Jeudredi

Album Rap

Alaclair Ensemble – Les frères cueilleurs
C-Drik – Liqueur forte
KNLO – Long jeu
Lary Kidd – Contrôle
Nomadic Massive – The Big Band Theory

EP Rap

Dead Obies – Air Max
L’Amalgame X Of course – Le Prix du Funk
La Brigade des Moeurs – La Brigade des Moeurs
Le Nouveau Rappeur – Cristobal Huait
Yes Mccan – PS. Merci pour le love

Album Rock

Barry Paquin Roberge – Voyage massage
Chocolat – Rencontrer Looloo
Les Dales Hawerchuk – Désavantage numérique
Les Deuxluxes – Springtime Devil
O Linea – O Linea

EP Rock

Floating Widget – The Sounds of Earth
Jesse Mac Cormack – After the Glow
On a créé UN MONSTRE – Insectarium
Rodney the Walrus – Code Morse II
zouz – EP1

Album Indie-Rock

Antoine Corriveau – Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter
Blood and Glass – Punk shadows
Catherine Leduc – Un bras de distance avec le soleil
Corridor – Supermercado
Lesbo Vrouven – Grifff Pifff

EP Indie Rock

Abrdeen – Endless Nights and Dreamlike Mornings
Adam Strangler – Key West
Cédrik St-Onge – Les yeux comme deux boussoles
L’Indice – Cycles Un
Mélanie Venditti – EP

Album ou EP Folk-Bluegrass

Canailles – Backflips
Élixir de gumbo – Le beau piège
Le Winston Band – Bolton Boogie
Quebec Redneck Bluegrass Project – Royale Réguine
Raphaël Dénommé – Raphaël Dénommé EP

Album ou EP Post-Rock/Post-Punk

Co/ntry – Cell phone 1
Duchess says – Sciences Nouvelles
Le monde dans le feu – Le miracle de la température
Oromocto Diamond – Atlantis
We Are Wolves – Wrong

Album ou EP Punk

Boids – Demo bag
Cirrhose et Cendrier – Hey le Trognon!
Clavicule Slingshot – Phénix Rôtis
Fuck Toute – Fuck toute
Mute – Remember death

Album ou EP Metal

Apes – Lightless
Krokmitën – Heta
La Corriveau – Black Sorrow
Never more than less – Peace, War, Whatever
Obey the Brave – Mad Season

Album ou EP Expérimental

Atsuko Chiba – The Memory Empire
Héliodrome – Le Jardin des espèces
Julien Sagot – Bleu Jane
Les Martyrs de Marde – Extinction de foi
Téhu – EP Boulevard

Album ou EP World

Afrikana Soul Sister – Afrikana Soul Sister
Di Astronauts – Lova Notes and Outta Space Poems
DJU – Fracas des racines
Gadji Gadjo – Regards
The Brooks – Pain & Bliss

Album ou EP Jazz

L’Oumigmag – Territoires
Parc X trio – Dream
SHPIK – Fabulation
Trio Jonathan Turgeon – Les rêves errants
West Trainz – Train Songs

Vidéoclip de l’année

Alaclair Ensemble – C’était ça que c’tait
Antoine Corriveau et Fanny Bloom – Constellations
Athena – Acide
Bad Nylon – Rappa
Canailles – Rendez-vous galant
Chocolat – Ah ouin
Das Mörtal – Midnight Rendez-Vous (feat. French Fox)
Dead Obies – Waiting
Dear Criminals – Nelly
Degueu ça pu – Je fais le bacon
Élixir de Gumbo – Gang de rue
Gazoline – L’amour véritable est aux rebelles
Geoffroy – Sleeping on my own
KNLO – Justeçayinque
KROY – Learn
Le Couleur – Premier Contact
Matt Holubowski – Exhale/Inhale
Mauves – Longtemps
Mundy’s Bay – Glow
Rouge Pompier – Mercredi
Saratoga – Je t’attends dehors
Simon Kinsgbury – Comme douze
Valaire – GOLDEN RULE Do The Oobopopop (feat. Alan Prater)
VioleTT Pi – Betsey Johnson
We are Wolves – Wicked Games

Pochette d’album de l’année

Atsuko Chiba – The Memory Empire
Avec pas d’casques – Effets spéciaux
Chocolat – Rencontrer Looloo
Héliodrome – Le Jardin des espèces
Julien Sagot – Bleu Jane
Mardi Noir – L’Oeil de la tempête
Mauve – Coco
Nomadic Massive – The Big Band Theory
Of Course – Naufrage un jeudredi
Ripé – Rock Ripé

Chanson de l’année

Alaclair Ensembe – Ça que c’tait
Beyries – Wondering
Corridor – Coup d’épée
Lydia Képinski – Apprendre à mentir
Matt Holubowski – Exhale/Inhale

Spectacle de l’année

Alexandre Desilets – Windigo
Black Tiger Sex Machine
Chocolat
Dear Criminals
L’osstidtour – Alaclair Ensemble, Koriass, Brown

Artiste de l’année

Alaclair Ensemble
Antoine Corriveau
Dear Criminals
Émile Bilodeau
Louis-Philippe Gingras

Révélation de l’année

Beyries
Blood and Glass
Lydia Képinski
Zen Bamboo
zouz

Média numérique de l’année

Choq.ca
Ecoutedonc.ca
Feu à volonté
Le Canal auditif
Livetoune

Salle de spectacle de l’année

Bar Le Ritz PDB
Le Cercle
Le Divan Orange
Le Mouton Noir
L’Esco

Radio de l’année

CFAK
CFOU
CIBL
CISM
CKRL

Le Gamiq 2016

gamiqHier soir, se déroulait le 11e gala de l’alternative musicale indépendante du Québec. Pour l’occasion, le Canal Auditif était sur place pour présenter des prix (EP et album rap/hip-hop de l’année) et aussi, parce que nous étions en nomination dans la catégorie Média de l’année. Tout ça et puis parce que c’est un gala qui récompense les artistes en qui nous croyons. Alors que la soirée s’annonçait longue, on croyait d’abord qu’elle se terminerait autour de 1h30 AM, le tout a finalement roulé à fond de train et vers les minuit, tout ce beau monde était rendu à « l’after-party ». Mais trêve de bavardages, parlons des résultats et des prestations.

C’est le duo Sexe Illégal qui avait la tâche de nous garder allumés pendant cette longue remise de prix. Tony Légal et Paul Sexe nous ont fait rire franchement à plusieurs reprises. Parmi mes préférées? Après une prestation lourde et rock des Indiens, ils lancent : « Ce band-là, c’est Christophe Colomb qui les a découverts. » Ils ont parfois été acides dans leur propos se moquant d’Annie Villeneuve avant qu’Ariane Zita, sa nouvelle choriste, joue à son tour sur scène. D’un bout à l’autre, ils ont été drôles, intelligents et ont tenu la soirée sur les rails.

En prestation, on a aussi pu écouter La Bronze qui a joué l’excellente Roi de nous tirée de son EP homonyme, Laura Sauvage et sa délicieuse Have You Heard The Good News?, Vulvets qui ont parti le bal avant d’aller manger des huîtres et boire du champagne (parce qu’elles sont tellement rock), Le Couleur avec sa dansante Éclats ainsi que le toujours sympathique Simon Kingsbury. Il y en avait une plénitude, ce n’était pas une soirée qui manquait de musique : Krief, Clay and Friends, O Linea et Never More Than Less complétait la feuille de route.

Parmi les remerciements les plus inspirants, notons ceux de Gabrielle Laïla Tittley pour la pochette de l’année qui a fait plusieurs jeux de mots à saveur sexuelle et surtout qui a pris le temps de féliciter les autres qui étaient en nomination. Il y avait aussi Navet Confit qui, avec son projet le plus éclaté, gagne un Lucien. Cela lui donne l’envie d’en faire plus. Cela nous fait plaisir. Mertin Hoëk de Crabe n’a pas déverser son fiel sur l’industrie musicale étant donné que Le Temps F33L a été sacré album punk de l’année, un prix entièrement mérité alors que Safia Nolin a fait une vidéo de remerciement, mais qui n’a jamais fonctionné et Les Goules sont repartis avec deux statuettes. Finalement, félicitations à CISM qui a remporté encore une fois le Lucien de Média de l’année. Ça travaille fort dans les bureaux de l’UDM et ça ne cesse de se remettre en question pour fournir une radio différente, à l’avant-garde et vivante à la scène marginale québécoise. Bravo.

Voici la liste exhaustive des prix remis lors de cette 11e soirée:

Prix du public

Les Goules
 

Album Folk de l’année

Safia Nolin – Limoilou
 

EP Folk de l’année

Chantal Archambault – À hauteur d’homme
 

EP Rap de l’année

Loud Lary Ajust – Ondulé
 

Album Pop de l’année

Laurence Nerbonne – XO
 

EP Pop de l’année

Rosie Valland – Nord-Est
 

Album ou EP Punk de l’année

Crabe – Le temps f33l
 

Album ou EP métal de l’année

Anonymus – Envers et contre tous
 

Album Rock de l’année

Les Goules – Coma
 

EP Rock de l’année

Fuudge – Fuudge EP
 

Album Indie Rock de l’année

Bernhari – Île Jésus
 

EP Indie Rock de l’année

Navet Confit – EP7
 

Album Rap de l’année

Dead Obies – Gesamtkunstwerk
 

Album Électro de l’année

FOXTROTT – A Taller Us
 

Album et EP Jazz de l’année

Misc – Misc
 

EP Électro de l’année

La Bronze – Rois de nous
 

Album ou EP Expérimental de l’année

Echoes From Jupiter – Kosmonavt
 

Album ou EP Trad de l’année

Lakes Of Canada – Transgressions
 

Album ou EP World de l’année

Samito – Samito
 

Couverture d’album de l’année

Crabe – Le temps f33l (Gabrielle Laïla-Tittley)
 

Vidéo de l’année

Beat Market – Les belles années
 

Artiste de l’année

Koriass
 

Révélation de l’année

Laura Sauvage
 

Spectacle de l’année

Dead Obies
 

Auteur-compositeur de l’année

Safia Nolin
 

Salle de spectacle de l’année

Le Divan Orange
 

Festival de l’année

FME
 

Média de l’année

CISM
 

http://projetpapineau.com/gala-alternatif-de-la-musique-independante-du-quebec-gamiq/

Nos choix pour le GAMIQ

gamiqLe Gala de la musique indépendante du Québec arrive à grands pas et comme à l’habitude, Stéphane et Louis-Philippe vous donnent leurs choix de prédilections dans chaque catégorie. Notons qu’on est en nomination dans la catégorie média de l’année en compagnie des collègues de Sors-tu.ca, La Bible Urbaine, CISM et Feu à Volonté. On trouve ça pas mal gentil et touchant. On se voit dimanche soir au Lion d’Or!
 
 

Prix du public

Augustine
Chantal Archambault
Crabe
Dead Obies
Friend of All The World
Les Goules (SD) (LP)
Pépé et sa guitare
RBV
Sarah Toussaint-Léveillé
Whisky Legs

Album Folk de l’année

Bolduc Tout Croche – Volume 2
Faudrait Faire la Vaisselle – Frenches et dégoût à Almos
Jérôme Dupuis-Cloutier – Le spectacle
Les Revenants – Épouvantails
Mathieu Bérubé – Saudade
Mentana – Inland Desire
Olivier Bélisle – Une fois par jamais
Peter Henry Phillips – The Origin
Safia Nolin – Limoilou (SD) (LP)
Sarah Toussaint-Léveillé – La mort est un jardin sauvage

EP Folk de l’année

Chantal Archambault – À hauteur d’homme (SD) (LP)
Corinna Rose – The Wharf
Martel Solo – BeachClub
Old Boy – Commune
St.Mars – J’étais un chêne

EP Rap de l’année

Bad Nylon – Le deuxième set (SD)
J-Robin – Sea Monster
Koriass – Petit Love
Le Nouveau Rappeur – Escaliers
Loud Lary Ajust – Ondulé (LP)

Album Pop de l’année

Ariane Zita – Oui mais non (SD)
Jason Bajada – Volcano
Laurence Nerbonne – XO
Pépé et sa guitare – Tout l’monde veut jouer avec Pépé
Rosie Valland – Partir avant (LP)

EP Pop de l’année

Émeraude – Émeraude
Geoffroy – Soaked In Gold
Philémon Cimon – Psychanalysez-vous avec Philémon Cimon (SD)
Rosie Valland – Nord-Est
Thierry Bruyère – Deux planètes (LP)

Album ou EP Punk de l’année

Achigan – La société du mépris
Crabe – Le temps f33l (SD) (LP)
Fortune Cookie Club – L’Autre
Gutter Demons – Unfinished Business
Lost Love – Comfortable Scars

Album ou EP métal de l’année

Anonymus – Envers et contre tous
Grand Morne – Recifer
Les Indiens – Shaman UFO (LP)
Milanku – De frangments (SD)
Sandveiss – Save Us All

Album Rock de l’année

Barrasso – Des X, des croix, des pointillés (SD)
Francis Faubert – Maniwaki
Half Moon Run – Sun Leads Me On
I.D.A.L.G. – Post dynastie (LP)
Laura Sauvage – Extraordinormal
Les Goules – Coma
Rouge Pompier – Chevy Chase
Sèxe Illégal – Rock danger
Simon Kingsbury – Pêcher rien
VioleTT Pi – Manifeste contre la peur

EP Rock de l’année

Bermudes – Filles allégoriques
Fuudge – Fuudge EP (SD)
Laura Sauvage – Americana Submarine
Solids – Else EP (LP)
UUBBUURRUU – Swamp Ritual

Album Indie Rock de l’année

Adam Strangler – Ideas Of Order
Bernhari – Île Jésus
Navet Confit – LOL (SD) (LP)
Pandaléon – Atone
Renard Blanc – Empire Onirique

EP Indie Rock de l’année

Michèle O – L’Amour violet
Navet Confit – EP7 (SD) (LP)
Palais – Koundara
Parade! – Les portes de l’aube
Patrick Lac & South Heaven – Streets of Life

Album Rap de l’année

Arthur Comeau – Propare
Brown – Brown
Dead Obies – Gesamtkunstwerk
Koriass – Love suprême (SD) (LP)
Toast Dawg – Brazivilain Vol. II Revisité

Album Électro de l’année

Beat Market – Sun Machine
Black Tiger Sex Machine – Welcome To Our Church
FOXTROTT – A Taller Us
Le Matos – Chronicles Of The Wasteland / Turbo Kid Original Motion Picture Soundtrack (LP)
Millimétrik – Fog Dreams (SD)

Album et EP Jazz de l’année

BUeLLER – Melancholy Status (LP)
Feel Burned – Adaptation
Justin St-Pierre – L’Insulaire
Michel Cusson – Solo
Misc – Misc (SD)

EP Électro de l’année

Bronswick – Chassés-croisés
La Bronze – Rois de nous (SD) (LP)
Paupière – Jeunes instants
Of Course – First
X-Ray Zebras, Bengale – Crème fraîche

Album ou EP Expérimental de l’année

Atsuko Chiba – Figure and Ground (LP)
Echoes From Jupiter – Kosmonavt
Give Me Something Beautiful – A Ghost On a Throne
Le Pélican Noir – Sous tes paupières les plages désertes luminescentes (SD)
Mia Verko – EP4

Album ou EP Trad de l’année

Astheur – Signaux de fumée
Lakes Of Canada – Transgressions (SD) (LP)
Les Frères Berthiaume – Le temps des fêtes est terminé
Musique à Bouches – Jusqu’aux oreilles
Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs – 3/4 Fort

Album ou EP World de l’année

Bombolessé – Vice & Versa
King Abid – King Abid
Poirier – Migration
Samito – Samito (LP)
Tomas Jensen – Retour (SD)

Couverture d’album de l’année

Crabe – Le temps f33l (Gabrielle Laïla-Tittley)
I.D.A.L.G. – Post-Dynastie (Albane Simon)
Koriass – Petit Love (DA et design graphique : Nouvelle Administration / Illustration : Stéphane Poirier)
Les Goules – Coma (Illustration et peinture : Newjoecool aka Pierre Bouchard / Photos couverture, Chine, Bouddha : Catherine Côté / Pré-presse et Montage sacré : Gabriel Pelletier / Master of Pochette : Sam Murdock) (SD)
Navet Confit – LOL (Navet Confit) (LP)

Vidéo de l’année

Beat Market –« Les belles années»
Brown – «Brown Baby»
Canailles – «Ronds-points»
Dead Obies – «Aweille!»
Despised Icon – «Beast»
Eman X Vlooper – «Dookie»
Half Moon Run – «Turn Your Love»
Le Couleur – «Tendresse particulière»
Philippe B – «Nous irons jusqu’au soleil»
Safia Nolin – «Noël partout» (SD) (LP)

Artiste de l’année

Brown
Dead Obies
Koriass (SD) (LP)
Rosie Valland
Safia Nolin

Révélation de l’année

Ariane Zita
Bermudes
Laura Sauvage (SD) (LP)
Laurence Nerbonne
Paupière

Spectacle de l’année

Alexandre Désilets
Dead Obies
La Bronze
Les Goules (SD)
Les Hôtesses d’Hilaire (LP)

Auteur-compositeur de l’année

Marie-Ève Roy
Mathieu Bérubé
Philémon Cimon
Rosie Valland
Safia Nolin (SD) (LP)

Salle de spectacle de l’année

Le Divan Orange (SD) (LP)
Le Matahari Loft
Le Mouton Noir
Le Sous-Bois
Le Zaricot

Festival de l’année

Bivouak’alooza
La Nuitl du Pont couvert
FME (LP)
Le Festif (SD)
Pouzza Fest

Média de l’année

La Bible Urbaine
CISM
Feu à volonté
Le Canal Auditif (Ce serait vraiment niaiseux qu’on vote pour nous-mêmes)
Sors-tu.ca

http://projetpapineau.com/gala-alternatif-de-la-musique-independante-du-quebec-gamiq/

Le GAMIQ 2016 – Les nominations

header_gamiq2016-1080x458On arrive au début octobre et c’est le temps de l’année où les nominations pour le GAMIQ sortent. Encore cette année, Le Canal Auditif est très fier d’être en nomination en compagnie de médias que l’on respecte énormément: CISM, Feu à volonté et nos confrères de Culture Cible, La Bible Urbaine et Sors-tu.ca. Mais passons aux vrais héros de la soirée, les artistes en nomination pour leur délicieuse musique que nous avons écouté tout au long de l’année.

Le 27 novembre prochain au Lion d’Or aura lieu le gala alors que Sexe Illégal animera la soirée et comptera pour «house band» le duo Toast Dawg/Snail Kid. Ça risque d’être pas pire pantoute. En plus de ces charmants duos, on aura droit à des performances d’Ariane Zita, Le Couleur, Laura Sauvage, La Bronze, UUBBUURRUU, Les Indiens, Never More Than Less, Simon Kingsbury, O Linea et Krief. En attendant que Stéphane et moi fassions nos choix, on vous laisse avec la liste exhaustive des artistes en nominations.

Prix du public

Augustine
Chantal Archambault
Crabe
Dead Obies
Friend Of All The World
Les Goules
Pépé et sa guitare
RBV
Sarah Toussaint-Léveillé
Whisky Legs

Album folk de l’année

Bolduc Tout Croche – Volume 2
Faudrait Faire la Vaisselle – Frenches et dégoût à Almos
Jérôme Dupuis-Cloutier – Le spectacle
Les Revenants – Épouvantails
Mathieu Bérubé – Saudade
Mentana – Inland Desire
Olivier Bélisle – Une fois par jamais
Peter Henry Philips – The Origin
Safia Nolin – Limoilou
Sarah Toussaint-Léveillé – La mort est un jardin sauvage

EP folk de l’année

Chantal Archambault – À hauteur d’homme
Corinna Rose – The Wharf
Martel Solo – Beach Club
Old Boy – Commune
St.Mars – J’étais un chêne

EP rap de l’année

Bad Nylon – Le deuxième set
J-Robin – Sea Monster
Koriass – Petit Love
Le Nouveau Rappeur – Escaliers
Loud Lary Ajust – Ondulé

Album pop de l’année

Ariane Zita – Oui mais non
Jason Bajada – Volcano
Laurence Nerbonne – XO
Pépé et sa guitare – Tout l’monde veut jouer avec Pépé
Rosie Valland – Partir avant

EP pop de l’année

Émeraude – Émeraude
Geoffroy – Soaked In Gold
Philémon Cimon – Psychanalysez-vous avec Philémon Cimon
Rosie Valland – Nord-Est
Thierry Bruyère – Deux planètes

Album ou EP punk de l’année

Achigan – La société du mépris
Crabe – Le temps f33l
Fortune Cookie Club – L’Autre
Gutter Demons – Unfinished Business
Lost Love – Comfortable Scars

Album ou EP métal de l’année

Anonymus – Envers et contre tous
Grand Morne – Recifer
Les Indiens – Shaman UFO
Milanku – De fragments
Sandveiss – Save Us All

Album rock de l’année

Barrasso – Des X, des croix, des pointillés
Francis Faubert – Maniwaki
Half Moon Run – Sun Leads Me On
I.D.A.L.G. – Post dynastie
Laura Sauvage – Extraordinormal
Les Goules – Coma
Rouge Pompier – Chevy Chase
Sèxe Illégal – Rock danger
Simon Kingsbury – Pêcher rien
VioleTT Pi – Manifeste contre la peur

EP rock de l’année

Bermudes – Filles allégoriques
Fuudge – Fuudge EP
Laura Sauvage – Americana Submarine
Solids – Else EP
UUBBUURRUU – Swamp Ritual

Album indie rock de l’année

Adam Strangler – Ideas Of Order
Bernhari – Île Jésus
Navet Confit – LOL
Pandaléon – Atone
Renard Blanc – Empire Onirique

EP indie Rock de l’année

Michèle O – L’Amour violet
Navet Confit – EP7
Palais – Koundara
Parade! – Les portes de l’aube
Patrick Lac & South Heaven – Streets of Life

Album rap de l’année

Arthur Comeau – Propare
Brown – Brown
Dead Obies – Gesamtkunstwerk
Koriass – Love Suprême
Toast Dawg – Brazivilain Vol. II Revisité

Album électro de l’année

Beat Market – Sun Machine
Black Tiger Sex Machine – Welcome To Our Church
FOXTROTT – A Taller Us
Le Matos – Chronicles Of The Wasteland/Turbo Kid Original Motion Picture Soundtrack
Millimétrik – Fog Dreams

Album et EP jazz de l’année

BUeLLER – Melancholy Status
Feel Burned – Adaptation
Justin St-Pierre – L’Insulaire
Michel Cusson – Solo
Misc – Misc

EP électro de l’année

Bronswick – Chassés-croisés
La Bronze – Rois de nous
Paupière – Jeunes instants
Of Course – First
X-Ray Zebras, Bengale – Crème fraîche

Album ou EP expérimental de l’année

Atsuko Chiba – Figure and Ground
Echoes From Jupiter – Kosmonavt
Give Me Something Beautiful – A Ghost On a Throne
Le Pélican Noir – Sous tes paupières les plages désertes luminescentes
Mia Verko – EP4

Album ou EP trad de l’année

Astheur – Signaux de fumée
Lakes Of Canada – Transgressions
Les Frères Berthiaume – Le temps des fêtes est terminé
Musique à Bouches – Jusqu’aux oreilles
Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs – 3/4 Fort

Album ou EP world de l’année

Bombolessé – Vice & Versa
King Abid – King Abid
Poirier – Migration
Samito – Samito
Tomas Jensen – Retour

Couverture d’album de l’année

Crabe – Le temps f33l (Gabrielle Laïla-Tittley)
I.D.A.L.G. – Post-Dynastie (Albane Simon)
Koriass – Petit Love (DA et design graphique: Nouvelle Administration/Illustration: Stéphane Poirier)
Les Goules – Coma (Illustration et peinture: Newjoecool, aka Pierre Bouchard/Photos couverture, Chine, Bouddha: Catherine Côté /Pré-presse et montage sacré: Gabriel Pelletier/ Master of pochette: Sam Murdock)
Navet Confit – LOL (Navet Confit)

Vidéo de l’année

Beat Market –«Les belles années»
Brown – «Brown Baby»
Canailles – «Ronds-points»
Dead Obies – «Aweille!»
Despised Icon – «Beast»
Eman X Vlooper – «Dookie»
Half Moon Run – «Turn Your Love»
Le Couleur – «Tendresse particulière»
Philippe B – «Nous irons jusqu’au soleil»
Safia Nolin – «Noël partout»

Artiste de l’année

Brown
Dead Obies
Koriass
Rosie Valland
Safia Nolin

Révélation de l’année

Ariane Zita
Bermudes
Laura Sauvage
Laurence Nerbonne
Paupière

Spectacle de l’année

Alexandre Désilets
Dead Obies
La Bronze
Les Goules
Les Hôtesses d’Hilaire

Auteur-compositeur de l’année

Marie-Ève Roy
Mathieu Bérubé
Philémon Cimon
Rosie Valland
Safia Nolin

Salle de spectacle de l’année

Le Divan Orange
Le Matahari Loft
Le Mouton Noir
Le Sous-Bois
Le Zaricot

Festival de l’année

Bivouak’alooza
Festival du Pont couvert
FME
Le Festif
Pouzza Fest

Média de l’année

La Bible Urbaine
CISM
Feu à volonté
Le Canal Auditif
Sors-tu.ca

https://projetpapineau.com/gala-alternatif-de-la-musique-independante-du-quebec-gamiq/

GAMIQ 2015

gamiq 2015Le milieu de la musique indépendante québécoise était convoqué au Bain Mathieu par ce froid dimanche soir de novembre pour le 10e Gala alternatif de la Musique indépendante du Québec. Tout le monde était présent avec son plus beau sourire pour célébrer la musique bien de chez nous qui ose. Oubliez les tapis rouges, les robes Yves St-Laurent pis les potins sur la vie des vedettes. Nous nous sommes gelé les grelots comme tout le monde à faire la file pour entrer avant le gala et l’on buvait de la bonne vieille bière blonde.

Ce dixième gala était surtout le moment d’inaugurer le nouveau trophée: le Lucien en hommage à Lucien Francoeur, ce poète rebelle, ce rockeur éternel et cet homme qui n’a jamais vu sa langue se transformer en bois. D’ailleurs, le premier prix à être décerné pendant la soirée était le sien. Après un vibrant hommage de la part de Félix B. Desfossés, Francoeur a fait un discours qui aurait fait capoter quelques matantes eut-il été dit sur les ondes télévisuelles d’un gala mondain. Après avoir écorché l’industrie musicale et les instances officielles, il a fait l’apologie d’une vie rock’n’roll: «si tu prends assez de drogues tu vas vivre vieux!» Bref, on était loin d’un speech de Marie-Hélène Thibert.

La soirée comprenait aussi un hommage-surprise à Vincent Peake, un des piliers de la scène indépendante québécoise. Celui-ci a même lancé un bien senti: «j’le mérite». En effet, le co-porte-parole des prochaines Francouvertes mérite amplement cette reconnaissance pour ses participations à Groovy Aardvark, Grimskunk, Aut’chose et plusieurs autres projets. Un réel gentleman. Ne se trouvait personne au Bain Mathieu pour dire du mal du vétéran au cœur d’enfant. Les piliers de la scène punk et métal québécoise, dont Marco Calliari et Marc Vaillancourt ont profité de l’occasion pour lui chanter Y’a tu quelqu’un?

On a eu droit à plusieurs prestations endiablées, dont celle de Hashed Out, qui est rentrée au poste pas à peu près. On en profite pour saluer CISM qui a remporté le Lucien de Média de l’année. Cette radio universitaire remplit un mandat extraordinaire. C’est avec humilité et reconnaissance qu’on salue son travail essentiel. On vous laisse ici avec les gagnants de chacune des catégories et on se revoit l’année prochaine GAMIQ!

Album Pop de l’année/Pop Album of the year
Milk & Bone – Little mourning

Album Rock de l’année/Rock album year
Chocolat – Tss Tss

EP Rock de l’année/Rock EP of the year
Heat – Rooms EP

Album Indie rock de l’année/Indie Rock album of the year
Bernhari – Bernahri

Album Folk de l’année/Folk album of the year
Tire le coyote – Panorama

EP Folk de l’année/Folk EP of the year
Saratoga – Saratoga

Album Heavy de l’année/Heavy album of the year
Sandveiss – Scream Queen

Album Musique électronique de l’année/Electronic music of the year
Pierre Kwenders – Le dernier empereur bantou

EP Musique électronique de l’année/Electronic Music EP of the year
Le Couleur – Dolce Desir EP

Album ou EP Roots de l’année/Roots Album or EP of the year
Orkestar Kriminal – Tummel

Album Jazz/Contemporain de l’année/Jazz/Contemporary album of the year
Benoit Paradis Trio – T’as tu toute?

Album Expérimental de l’année/Experimental album of the year
Jardin Mécanique – La sinistre histoire du théâtre Tintamarre épisode 2

Album Rap de l’année/Rap album of the year
Eman X Vlooper – XXL

Vidéo de l’année/Video of the year
Tire le Coyote – Ma révolution tranquille

Révélation de l’année/Upcoming artist of the year
Milk & Bone

Auteur-Compositeur de l’année/Songwriter of the year
Félix Dyotte

Chanson de l’année/Song of the year
Coconut Water – Milk & Bone

Spectacle de l’année/Show of the year
Alaclair Ensemble

Artiste de l’année/Artist of the year
Loud Lary Ajust

Festival de l’année/Music Festival of the year
Le Festif

Salle de spectacle de l’année/Venue of the year
Le Divan Orange

Illustration d’album de l’année/Album cover of the year
Louis-Alexandre Beauregard/Thomas B. Martin – Ponctuation – La réalité nous suffit

Maison de disques de l’année/Record Label of the year
Bonsound Records

Agent de spectacle de l’année/Booker of the year
Heavy Trip

Média de l’année/Media of the year
CISM 89,3

http://gamiq.net