Coeur de pirate Archives - Le Canal Auditif

L’autre gala de l’ADISQ 2017 : Les nominations.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’autre gala de l’ADISQ, c’est aussi beaucoup de bons albums qui sont en nominations.

Voici les finalistes par catégorie:

Album de l’année — Alternatif :

— Antoine Corriveau — <em>Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter
— Klô Pelgag — L’étoile thoracique
— Julien Sagot — Bleu Jane
— Les Hay Babies — <em>La quatrième dimension
— Samuele — Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent

Album de l’année — Anglophone :

— Beyries — Landing
— Bobby Bazini — Summer is Gone
— Leonard Cohen — You Want It Darker
— Lisa Leblanc — Why You Wanna Leave, Runaway Queen?
— Matt Holubowski — Solitudes

Album de l’année — Choix de la critique :

— Alaclair Ensemble — Les Frères cueilleurs
— Antoine Corriveau — Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter
— Avec pas d’casque — Effets spéciaux
— Daniel Bélanger — Paloma
— Klô Pelgag — L’étoile thoracique
— Philipe B — La Grande nuit vidéo

Album de l’année — Classique : Orchestre et grand ensemble :

— Alexandre Da Costa — Stradivarius à l’opéra
— Angèle Dubeau — Silence on joue – prise 2
— Julie Boulianne — Vivaldi & Handel : Arias
— Les violons du roi — Mozart : Horn Concertos & Bassoon Concerto
— Yannick Nézet-Séguin /Orchestre métropolitain de Montréal — Bruckner: symphonie no.2, WAB 102

Album de l’année — Classique : Solite et petit ensemble :

— Charles Richard-Hamelin — Live: Beethoven – Enescu – Chopin
— Daniel Taylor — The Tree of Life
— Marina Thibeault /Janelle Fung— Toquade
— MG3 (Montreal Guitare Trio) — Danzas: Spanish Guitar
— Philippe Sly — Schubert Sessions : Lieder With Guitar

Album de l’année — Country :

— Cindy Bédard— Coeur sédentaire
— Gabrielle Goulet — Elle sait
— Mario Peluso & les Hobos Hurleurs — Vers le mur
— Sara Dufour — Dépanneur Pierrette
— Sylvain Garneau — La clé du bonheur

Album de l’année — Folk :

— Alexandre Poulin— Les temps sauvages
— Avec pas d’casque— Effets spéciaux
— Émile Bilodeau — Rites de passage
— Philippe B — La grande nuit vidéo
— Saratoga — Fleurs

Album de l’année — Instrumental :

— Alain Lefèvre— Sas Agapo
— André Gagnon— Les voix intérieures
— Artistes Variés — Doux moments pour Philou
— David Brunet — Antonio3
— Guy Bélanger — Traces & scars

Album de l’année — Jazz :

— Andrea Lindsay— Entre le jazz et la java
— Jean-Pierre Zanella — Quattro Venti
— Lorraine Desmarais — Danses danzas dances
— Rémi Bolduc — Swingin’ avec Oscar
— Simon Denizart Trio — Beautiful People

Album de l’année — Meilleur vendeur :

— 2Frères — Nous autres
— Céline Dion — Encore un soir
— Daniel Bélanger — Paloma
— Harmonium — L’Heptade XL (Remastered)
— Mario Pelchat et les prêtres — Agnus Dei

Album de l’année — Musique du monde :

— Afrikana Soul Sister — Afrikana Soul Sister
— Artistes Variés — Plante : La bibliothèque-interdite
— Briga — Femme
— Roberto Lopez — Criollo Electrik
— Samito— Samito

Album de l’année — Musique du monde :

— Afrikana Soul Sister — Afrikana Soul Sister
— Artistes Variés — Plante : La bibliothèque-interdite
— Briga — Femme
— Roberto Lopez — Criollo Electrik
— Samito— Samito

Album de l’année — Réinterprétation :

— Alexandre Désilets — Windigo
— Artistes Variés — La Voix 5
— Guylaine Tanguay — Classique Country
— Mario Pelchat et les prêtres — Agnus Dei
— Safia Nolin — Reprises, Vol.1

Album de l’année — Rock:

— Caravane — Fuego
— Chocolat — Rencontrer Looloo
— Gazoline — Brûlerensemble
— Les Dales Hawerchuk — Désavantage Numérique
— Les Taverneux — Mort de rire

Album de l’année — Traditionnel:

— Bon débarras — En panne de silence
— Galant, Tu perds ton temps — Nous irons danser
— La famille Soucy — Rouge & noir
— Maz — ID
— Yves Lambert Trio — Laissez courrir les chiens

Album ou DVD de l’année — Humour:

— François Bellefeuille — François Bellefeuille
— Jean-Marc Parent — Événement JMP Vol.2 (2011-2013)
— Les Appendices — Chanson de la saison 9, qui sont moins longues à écouter que lire le titre de l’album
— Rachid Badouri— Rechargé
— Stéphane Rousseau — Un peu princesse

Album ou DVD de l’année — Jeunesse:

— Ari Cui Cui — Le Noël d’Ari Cui Cui
— Artistes Variés — Les fleurs de pinotte
— Atlas Géocircus — Le monde est petit
— Elisabeth Cossette — Pyjama party
— Pepe & Colori — Pepe & Colori

h4>Artiste québécois de l’année s’étant le plus illustré hors Québec

— Charles Richard-Hamelin
— Coeur de Pirate
— Klô Pelgag
— Leonard Cohen
— Peter Peter

Spectacle de l’année — Anglophone:

— Bobby Bazini — Summer is Gone
— Charlotte Cardin — Big Boy
— Half Moon Run — Sun Leads Me On
— Lisa Leblanc — Why You Wanna Leave, Runaway Queen?
— Matt Holubowski — Solitudes

Spectacle de l’année — Humour:

— Alexandre Barette — Imparfait
— Fabien Cloutier — Assume
— Mariana Mazza — Femme ta gueule
— Pierre Hébert — Le goût du risque
— Simon Leblanc — Tout court

Vidéo de l’année

— Alaclair Ensemble — Ça que c’tait
— Avec pas d’casque — Derviches tourneurs
— Chocolat — Ah ouin
— Fred Fortin — Oiseau
— Manu Militari — Peace & Love
— Safia Nolin — Technicolor

ALEX NEVSKY – NOS ELDORADOS

Alex NevskyAlex Nevsky avait fait belle figure avec Himalaya mon amour dans le monde de la critique de disque. De notre côté, on trouvait que ça regorgeait un peu trop de Pa-pa-pa-pa-pa et de la-la-la-la-la, sans compter que l’album donnait l’impression de monter une montagne et d’ensuite la redescendre pendant de longues minutes. Ça n’enlève rien au talent de mélodiste de l’homme qui a prouvé à maintes reprises ses capacités.

Nos Eldorados est un album beaucoup mieux équilibré que le précédent. La pop de Nevsky est souvent facile, mais ses textes eux, n’ont rien de paresseux et tout au long du nouvel opus, il démontre sa grande culture. Même si ce n’est pas musicalement tellement aventureux, Nevsky essaie de nouvelles avenues sur cette nouvelle galette et laisse derrière peu de chansons faibles. C’est une mission accomplie pour le jeune homme.

L’enfer c’est les autres, une pièce assez sombre, fait référence à la fameuse phrase de Sartre dans Huis clos. Il y dépeint une société grise qu’il est difficile de nier avec l’élection de Donald Trump chez les voisins du Sud, les réactions face à l’habillement de Safia Nolin ou encore la section commentaire des grands médias qui servent de piscine à fiel pour des êtres humains qui manquent de retenue. « La télé chaque jour remplie/Du discours raciste et haineux/Regarder se dissoudre/L’envie de faire mieux. » Sur Nos eldorados, Nevsky nous parle de cette société qu’on nous promettait plus jeune où les humains sont respectueux les uns envers les autres, où la peur ne fait pas loi et où la collectivité se soutient. De bien beaux idéaux. Sur Nos Eldorados, il reprend le fameux titre de Pierre Falardeau : La liberté n’est pas une marque de yogourt.

Il offre aussi quelques pièces intoxicantes dont l’entraînante Réveille l’enfant qui dort, une pièce de pop bien construite avec une puissante force de frappe. On y voit aussi Koriass venir faire un rap qui honnêtement, fonctionne à moitié. Ça fait un peu cliché. Mais bon, ça reste une bonne chanson. La collaboration avec Cœur de Pirate est un peu plus plaisante sur Jeter un sort.

Il y a quand même quelques succès faciles qui, au moins, devraient connaître un bon succès à la radio, mais qui laisse froid. Polaroid, premier extrait, est assez convenu et malgré sa mélodie hyperaccrocheuse, on tend à s’en lasser assez vite. Alex Nevsky ne fait pas beaucoup de coups douteux sur Nos Eldorados, mais l’horrible silence dans Le lit des possibles est à rager. Pourquoi fermer le son pour le rallumer? Est-ce que ça a déjà été un procédé efficace? On dirait plus une erreur de technicien qui aurait accroché le piton du volume pendant le mixage.

Alex Nevsky, malgré les quelques petits bogues, nous offre Nos Eldorados, un album solide de pop qui se prête bien au jeu de la radio commercial. Heureusement, c’est bien plus plaisant d’y entendre un jeune homme cultivé et instruit plutôt que DNCE ou Desiigner. C’est plus solide que son précédent effort et les amoureux de pop dynamique y trouveront leur compte.

Ma note: 7/10

Alex Nevsky
Nos Eldorados
Audiogram
39 minutes

https://alexnevsky.ca/