Chastity Archives - Le Canal Auditif

Les EP à LP du mois d’octobre 2017

Chastity – EP


Voilà quelque temps que je suis ce que fait Brandon Williams sous le pseudonyme Chastity. L’homme originaire de Whitby en Ontario s’est rapidement fait repêcher par la maison de disque Captured Tracks. Après le délicieux TAPE paru en novembre 2015, il nous offre un premier EP qui reprend entre autres, l’intoxicante Manning Hill. Malgré la noirceur de ses pièces, l’avenir est prometteur pour Williams. Pour les fans de Metz et SOLIDS.


 

Gazoline – Yügen

Le groupe de rock montréalais Gazoline lance ce mois-ci Yügen, une collection de 5 chansons. Celui-ci arrive environ un an après la sortie de Brûlerensemble. La formation prend une nouvelle avenue sonore et injecte beaucoup plus de new wave dans son rock mélodique. On y retrouve aussi des grooves atypiques pour le groupe. De plus, la formation s’aventure dans des zones d’ombres et utilise de nouveaux procédés dans ses paroles. C’est très intéressant de les voir oser ces essais!


 

Bleu Nuit – Bleu Nuit

Au début de mois d’octobre, nous vous avions proposé l’écoute exclusive de ce premier EP pour la formation Bleu Nuit. Celle-ci compte des membres issus de Pandacide et Eliza. C’est un rock assez brut, mais mélodique qui ose se lancer hors des sentiers battus. Entre les airs efficaces de Ferme les rideaux et les rythmes hachurés d’On se dévoile dans nos décombres, on retrouve un jeune groupe qui compose bien et recherche des façons originales d’aborder le rock.


 
 

Rust Eden – Bald Matador

Le quintette Rust Eden est un peu le « house band » de la maison Chivi Chivi. Après Appartment Green en mai 2016, la formation nous envoie Bald Matador. Vous trouverez sur cet EP des chansons à forte tendance psychédélique avec une bonne dose de distorsion. Les cinq chansons de Bald Matador sont mélodieuses et particulièrement Empty Bottles qui groove allègrement. En plus des guitares généreuses, les claviers prennent en rajoute avec des sons puissants et salopés.


 

Birds of Paradise – Love Hotel

Birds of Paradise est un autre projet qui compte sur l’apport de Roy Vucino qu’on connaît déjà pour sa participation à Red Mass et Pypy. Cette fois-ci, il s’est acoquiné avec Hannah Lewis et sa voix feutrée et mélodieuse pour créer des chansons qui mélangent psychédélismes, rock atmosphérique des années 60 et jazz de début du siècle. Un mélange qui peut paraître étrange à la lecture, mais qui donne des résultats très convaincants. C’est un peu obscur avec une bonne dose de sonorités ésotériques. Le duo n’a pas froid aux yeux et le prouve avec ce Love Hotel aussi sensuel qu’inquiétant.

Pages : 1 2

Les 3 étoiles du 6 octobre 2017

Dear Criminals – Waste Land

Non seulement Dear Criminals lance cette nouvelle chanson assez succulente, merci! Ils nous annoncent du même coup que leur premier album sort aujourd’hui même! Fatale est son titre, et gageons que les fans qui les suivent depuis un bon bout de temps seront contents d’enfin avoir un long jeu au complet à se mettre sous la dent. En attendant de vous le procurer ou de lire la critique, Waste Land est une chanson qui se construit tranquillement pour ensuite se déconstruire tout aussi progressivement. Rajoutez à cela une bonne dose de noise et de sonorités intéressantes et le tour est joué.


 

Chastity – Chains

On suit Chastity depuis ses débuts. L’artiste ontarien s’apprête à lancer un deuxième EP titré Chains le vendredi 13 octobre. En attendant que la collection soit disponible, il nous offre la chanson-titre. C’est dans un univers sombre, limite lugubre, coiffé d’un riff lourd et d’une bonne dose de bruit que le jeune homme nous entraîne. On commence à trouver des influences grunge dans le travail de Chastity et ce n’est pas déplaisant du tout!

La Bronze – On danse par en dedans

Le projet musical de la comédienne Nadia Essadiqi offre de la bonne électro-pop depuis un bon bout de temps. Voici que la grande frisée est de retour avec un premier simple tiré de Les corps infinis, son deuxième album, à venir le 3 novembre. On danse par en dedans fait un peu le pont entre les sonorités de l’excellent EP Rois de nous et son premier album. Ça fonctionne à merveille et on a hâte d’entendre le reste!