Chaman Archives - Le Canal Auditif

Critique : Columbine – Enfants terribles

Columbine est une formation de rap française qui compte 8 membres! Chaman, Chaps, Foda C, Lujipeka, Sacha, Sully, Yro et Lorenzo se partagent le micro et offre un rap contemporain qui tout en s’influençant de ce qui se fait aux États-Unis, ne se contente pas d’imiter ce qui s’y passe, il l’adapte. Ceux qui tiennent leur nom de la tuerie de Columbine, événement qui a révélé le mal-être d’une certaine génération, ne sont pas là pour faire dans la langue de bois. Et pourtant, malgré les vulgarités qui habitent leurs textes, c’est surtout les sujets plus sérieux et un regard lucide sur la société qui en ressort.

Enfants terribles est leur deuxième album et les confirme comme étant l’une des voix les plus pertinentes des nouveaux mouvements de rap en France. On peut tracer des liens avec ce qui se faisait chez Loud Lary Ajust au Québec. Les textes sont aussi intelligents que limpides envoyant des images fortes qui parfois semblent choisies pour choquer. Il faut comprendre aussi que la formation emprunte des personnages pour parler de sujets plus troubles.

À part niquer j’vois rien à faire cet après-midi
Sèche mes larmes j’veux me moucher dans ton clitoris
J’me prends en main, j’veux conclure
Te prendre contre le mur
T’es dans le dur
J’suis dans la douceur
J’veux pas finir tout seul
Enfants terribles

Musicalement, ça se défend très bien aussi. Les productions sont léchées sans tomber dans le trop lisse. Talkie-walkie met de l’avant une trame dynamique pendant que le groupe lance ses rimes avec autant de nuances que de personnalité. Dans un mouvement qui trop souvent parle de la prochaine baise, d’y aller d’une pièce plus tournée vers l’amour, c’est toujours rafraîchissant. Encore une fois, on se retrouve un peu dans le même genre d’optique qu’Alaclair Ensemble.

Tout n’est pas rose dans le monde de Columbine. Été triste plonge dans les anxiétés qui peuvent assailler autant les étudiants que le rythme du prolétaire pris entre les obligations et l’envie d’escapade. Le collectif est aussi souvent tourné vers le R & B et infuse ses vers de sensualité comme le démontre éloquemment Temps électrique.

J’suis en avance et toujours à l’heure
Tu sais, j’ai passé trop d’journées tout seul
Viens m’faire un massage, j’ai besoin de douceur
J’aime pas c’qui r’fait surface quand j’me noie dans l’alcool
Les yeux rouges sont derrière les lunettes de soleil
J’ai promis pour la vie, ça durera quelques semaines
Fireworks

C’est un album réussi pour Columbine qui propose du rap original, qui emprunte à ce qui se fait ailleurs sans jamais se dénaturer. Une formation qui est en plein essor et qui sera à surveiller dans les prochaines années. Gageons qu’on s’en reparlera plus tôt que tard.

Ma note: 8/10

Columbine
Enfants terribles
Universal Music
54 minutes

Site Web