Asgeir Archives - Le Canal Auditif

Ásgeir : Un autre Islandais digne d’attention

Ásgeir sera en concert au Théâtre Corona le 26 septembre prochain. Mais qui est cet Islandais au juste? Nous vous le présentons en cinq chansons qui ont marqué sa jeune carrière.

Leyndarmál

Ásgeir Trausti est né sur une toute petite île de l’archipel islandais où vivait seulement une dizaine de personnes. Il a grandi dans le silence et la solitude tout en tombant en amour avec la musique à travers Nirvana, Bob Dylan et Johnny Cash. Après une avoir été le meilleur lanceur de javelot pour les moins de 15 ans d’Islande (oui, oui, vous avez bien lu), il revient à la musique suite a une blessure. Cela le mène tranquillement vers la création de son premier album : Dýrð í dauðaþögn. Celui-ci sera acheté par un islandais sur 10 à sa sortie. C’est énorme! Malgré son jeune âge, il a à peine 21 ans, ses chansons de folk mélodieux trouvent rapidement une place dans le cœur des mélomanes.


 
 

Hvítir Skór

En décembre 2012, il participe à un projet avec Blaz Roca, un rappeur islandais. Cela donne une chanson de Noël un peu étrange qui incorpore un peu trop les Télétubbies. Mais voilà, la trame est tout à fait réussie et accrocheuse. La chanson a passé neuf semaines au numéro 1 des palmarès islandais. On va se le dire, c’est hyper contagieux comme mélodie.


 
 

King and Cross

Vous risquez d’avoir un sentiment de déjà entendu en pesant sur « jouer » sur King and Cross. En effet, c’est la version en anglais de Leyndarmál. En 2013, Ásgeir s’est allié au musicien John Grant pour retravailler ses chansons en anglais. Cela a donné l’album In the Silence qui a connu un succès en Islande et à travers l’Europe. On remarque que la production devient de plus en plus léchée et travaillée.


 
 

Unbound

Ásgeir a lancé en février dernier un premier simple de son album Afterglow paru en mai. Non seulement Unbound est accompagné d’un clip magnifique qui joue sur la limite de la réalité et du fantasme, mais il propose une nouvelle esthétique sonore. Ce premier simple a permis de se rendre compte que l’Islandais avait pris de nouvelles avenues de création. Les pièces sont produites de manière beaucoup plus contemporaine et empruntent à l’électro-pop et à la soul. On y entend des similarités avec SOHN, Bon Iver et Ben Howard.


 
 

I Know You Know

Ásgeir continue son parcours impressionnant qui l’a porté à l’avant-plan de la scène européenne en seulement 5 ans. Plus mature, l’auteur-compositeur-interprète a lancé plusieurs chansons qui mélangent soul et rythmes dansants avec Afterglow. I Know You Know vous donnera certainement envie de vous déhancher grâce à son rythme contagieux et entraînant.


 
 

Ásgeir sera en concert au Théâtre Corona le 26 septembre 2017.
Pour vous procurer des billets, c’est par ici :

Billetterie