Animal Collective Archives - Le Canal Auditif

Les EP à LP d’avril 2017

Animal Collective – Meeting of the Waters

Animal Collective est archi-productif depuis un an et demi. La formation est particulièrement éveillée en ce début d’année 2017 puisqu’elle a fait paraître The Painters, un peu plus tôt. Meeting of the Waters est un projet légèrement différent. Tout d’abord, il ne fait appel qu’à Avey Tare et Geologist. Ensuite, il a été enregistré au cœur de la forêt amazonienne en plus d’être documenté par la série Earth Works de Viceland. La présence de seulement deux membres joue beaucoup sur le son qui est plus minimaliste. On entend même des bruits d’animaux dans Amazonawana /Anaconda Opportunity. C’est « wild »… t’as pognes -tu?

 

Zouz – EP1

« Un zouz est une cigarette roulée composée de tabac classique à laquelle est rajoutée une substance illicite, telle que le cannabis sous forme de résine. » Le zouz se consomme en se fumant, seul ou à plusieurs. » Zouz est aussi un nouveau projet noise et assez délicieux mené par David Marchand (Eliza, Mon Doux Saigneur, Laurenc-Anne). Il est accompagné dans son aventure par Étienne Dupré (Caltâr-Bateau, Mon Doux Saigneur) et Francis Ledoux (Mon Doux Saigneur, Jesse Mac Cormack). C’est distorsionné, c’est mélodieux, c’est crasse, bref, Zouz possède tous les attributs pour qu’on tombe en amour avec. Comme on tombe en amour avec un mauvais garçon/fille. On est Lola et Zouz, c’est Pete.

Of Course – Naufrage un jeudredi

Le groupe Of Course est débarqué sur la scène montréalaise en 2015. Depuis, la formation s’est fait des amis, dont l’Amalgame avec lesquels ils ont collaboré pour la sortie de l’EP Le Prix du funk en septembre passé. Voilà que le trio d’exilés français nous présente leur plus récente création qui est encore une fois bien réussie. Of Course nous envoie de l’électro-funk qu’on peut comparer vaguement à Valaire. Par contre, le groupe base beaucoup plus ses compositions sur le chant et des constructions standard.

Black Sails for Red Seas : Wave II

On vous avait parlé de Black Sails for Red Seas lorsque la formation de métal avait fait paraître son premier EP en juin 2015. Un EP que j’avais beaucoup aimé. Voici qu’ils reviennent avec un deuxième tome! Cette fois-ci, ils ont signé chez Deathbound Records, une excellente boîte de musique lourde montréalaise. Dès Palisades, on comprend que le groupe a fait un pas en avant. C’est chargé de distorsion et très bien construit avec de beaux moments de cassure. On surprend le groupe à s’aventurer un peu du côté de groupes tels que Deafheaven sur la chanson To The Lions. Un groupe à écouter.


 

Almeeva – Unset

Gregory Hoepffner est de retour avec un nouvel EP. Le compositeur de musique électronique n’a pas l’habitude de nous décevoir et Unset poursuit dans la même lignée. On y trouve des pièces rythmées et intoxicantes, peut-être les plus dansantes qu’il ait faites à date. Some Revelation offre des moments luxuriants alternant entre une mélodie efficace et des moments de suspension nuancés. Arches plonge dans un univers sonore plus sombre avant de catapulter dans une reprise assez dopante de What Is Love.

Pages : 1 2

Les EP à LP de février 2017

Mélanie Venditti – EP

On surveille la jeune femme depuis un petit bout de temps. En fait, depuis la sortie de l’excellente Pompéi l’automne passée. Voici qu’on a enfin un EP à se mettre dans les oreilles. On y retrouve plusieurs excellentes chansons, dont Phare avec sa magnifique montée mélancolique. Les Gyres est cadencée, peuplée d’altos doux aux oreilles et menée par un air solide. Elle s’est bien entourée pour cette première aventure, on retrouve Guillaume Guilbault (Kroy) à la réalisation, Étienne Dupré (Câltar-Bateau, Mon Doux Saigneur) à la basse, Mandela Coupal Dalgleish (Câltar-Bateau) à la batterie et Elyze Venne-Deshaies (Eliza, ex-Câltar-Beateau) à la clarinette. On peut dire mission réussie à Mélanie Venditti avec ce premier EP.

Millimetrik – Sour Mash EP

Un de nos DJ / compositeurs d’électro préférés au Québec, Millimetrik, revient avec un nouvel EP. Sour Mash est dans la continuité de son travail. Pascal Asselin nous gâte encore avec des trames luxuriantes avec des atmosphères intelligentes, travaillées et riches à souhait. Il fait une fois de plus appel à des voix québécoises pour habiter ses chansons, dont celle de Maude Audet, dans la fantomatique Trop loin de toi. C’est tout à fait réussi pour Millimetrik… encore une fois.


 

Emma Ruth Rundle & Jaye Jayle – The Time Between Us

La toujours aussi délicieusement mélancolique Emma Ruth Rundle fait paraître un « split » et pas avec n’importe qui! Jaye Jayle est le pseudonyme en solo d’Evan Patterson de Young Widows. Celui-ci vient tout juste de rejoindre l’écurie Sargent House. Ce dernier nous offre des pièces de country noir coloré d’effets sonores étranges. C’est réussi et ça donne envie d’en entendre plus. La paire nous gâte en ce début d’année.


 

Animal Collective – The Painters EP

Animal Collective a fait paraître le bien intéressant Painting With en 2016. Voici que la bande fait paraître des chansons issues de la même période créatrice, mais qui n’avaient pas été retenues. N’allez pas croire que c’est ennuyant ou inférieur en qualité pour autant. Kinda Bonkers et Goalkeeper valent le détour avec leurs airs intéressants et joyeux. Eh oui, ils sont toujours aussi baroques.


 

No Joy – Creep EP

No Joy est reconnu pour son shoegaze assez efficace merci. Par contre, Creep est une surprise qui surprend, pour vrai. On découvre l’étendue de leur talent de composition, jusqu’ici (on s’en rend compte) inconnu. Fluorescent Dread est une chanson de techno trance alors que Hellhole est une chanson avec une grosse distorsion chaude et enveloppante. Le duo féminin est tout simplement en feu sur Creep. Ne vous attendez pas à une suite de chansons tranquilles qui perpétuent leur son. Soyez prêt à tomber en bas de votre chaise. On conseille même le port du casque lors de la première écoute.

Pages : 1 2