anatole Archives - Le Canal Auditif

CCF 2017: Anatole à l’Esco

On a découvert Anatole lors de son passage remarqué aux Francouvertes 2015. Le projet d’Alex Martel, aussi chanteur de Mauves, compte dans ses rangs des grosses pointures de la scène souterraine de Québec. On y trouve, entre autres, Cédric Martel (Mauves et Tire le Coyote), Simon Paradis (Alexandra Lost) et Jean-Étienne Collin-Marcoux (De la Reine). Bref, Anatole est l’une des choses qui bouillent sur la réputée scène du Pantoum.

Showman, vous avez dit?

Les lumières se tamisent à l’Esco, celles sur scène prennent des couleurs mauves et roses… on sent l’impatience fébrile de la foule alors qu’un enregistrement est lancé. De la musique pour accueillir le groupe qui se présente affublée d’un nouveau costume. Le visage maquillé blême, à la manière des vampires, chacun des musiciens porte un tablier et une cape. Puis, le maître de la cérémonie arrive. Habillé tout de noir, il prend des poses alors qu’il chante une première chanson. La mise en scène est nickel. On sait qu’on aura du plaisir en compagnie d’Anatole.

Et il ne nous a pas déçus. Multipliant les sorties dans le public, chantant à quelques pouces du visage des spectateurs (c’est correct, il avait bonne haleine), il se livre avec énergie et intensité. Les pieds se mettent à taper, les hanches à grouiller et tout le monde sont embarqués dans le vaisseau Anatole qui ressemble à un mélange du Rocky Horror Picture Show et de Dracula. Martel pousse même l’audace à se mettre à quatre pattes sur le bar de l’Esco pour se rendre à l’autre bout de la salle et se commander un verre de whiskey pendant qu’il chante une chanson plus intime.

Pendant la soirée, il nous a graciés de Boulevard des crépuscules, L.A./Tu es des nôtres et quelques nouvelles chansons. Par moment, on se retrouve dans un funk contagieux, alors que la finale de Le Grand sommeil est lourde et donne l’opportunité au public de se headbanger le tout avec un plaisir évident.

On a très hâte de pouvoir se mettre de la nouvelle musique d’Anatole dans les oreilles. En attendant, ce concert à L’Esco était tout à fait satisfaisant. Voilà pour une première soirée de Coup de cœur francophone. On se retrouve demain pour la suite.

Coup de Coeur Francophone 2017 : la programmation complète

Ça s’en vient déjà. Dès le 2 novembre prochain, ce sera reparti pour 11 jours de plaisir auditif au Coup de Cœur Francophone. Nous connaissons maintenant la programmation complète, en voici quelques éléments dignes de mention!

Tout frais, tout show

Il y aura plusieurs lancements dans le cadre de CCF cette année, dont le plus attendu, celui de Philippe Brach le 6 novembre au Club Soda. Mais ce n’est pas tout. La Bronze, Loud, La Famille Ouellet, Tendre, Étienne Fletcher, Mara Tremblay, Coco Terreur et Totem Tabou lanceront aussi des albums dans le cadre du festival. Disons que ça ne manque pas de nouveauté pour le mélomane qui ne veut rien manquer de neuf. Ça nous rappelle qu’il reste encore beaucoup d’albums à paraître d’ici la fin de 2017!

Des grosses pointures

L’an dernier, il y était avec Les Goules, cette année, Keith Kouna est de retour en solo. Il présentera la soirée d’ouverture en compagnie de Mon Doux Saigneur le 2 novembre au Club Soda. Canailles prendra la scène pour présenter un spectacle assurément festif alors que Les Dales Hawerchuk vont livrer leur gros rock. Martin Léon va se faire aller le piano et on fêtera les 20 ans du Verre Bouteille le 5 novembre. Le 6 novembre, c’est l’événement De tout cœur avec Petite-Vallée qui sera à l’affiche. Damien Robitaille sera suivi de DJ Janime Jeanine le 8 novembre au Lion d’Or pendant que Daran sera au Club Soda. Le lendemain, ce sera Julien Sagot au Lion d’Or et les Sœurs Boulay au Club Soda. Eman et Vlooper auront une grosse soirée le 10 novembre en faisant la première partie de… Alaclair Ensemble.

De la relève de qualité

Anatole reprend du service le 2 novembre à l’Esco alors que Fuudge sera à Vinyle Chope et Bermudes au Quai des Brumes. Paupière sera accompagné de la formation française Juniore le 4 novembre au Lion D’Or. Double Date With Death s’est francisé le nom et jouera en compagnie de Victime plus tard en soirée. Medora présentera les chansons du réussi Ï alors que Laura Babin et Mélanie Venditti seront dans le même spectacle en compagnie de Mathias Bressan. Samuele et Julie Aubé seront à la Sala Rossa le 8 On compte aussi sur Tendre, Pure Carrière, Le Winston Band, MCC, Mathieu Bérubé, Chassepareil, Matiu, Nicolet, De la Reine, Marie-Claire, Mat Vezio, Louis-Philippe Gingras, Look Sacré, Zouz, Loïc April, La Fête, Martel Solo, Valery Vaughn et Miss Sassoeur et les Sassys.

La marge a de la place

Une soirée Frimat sera organisé et compte sur des artistes intéressants de l’Abitibi : Geneviève & Matthieu, Nanochrome et Carapace. Ce n’est pas tout, la direction de CCF a osé en programmant la talentueuse Xarah Dion avec Automelodi et Ellemetue. On pourra aussi voir Violett Pi reprendre sa chaise épeurante alors que Guillaume Mansour donnera un 5 @ 7 en jouant ses coups de cœur francophones. La soirée à ne pas manquer est celle du festival de la musique énervante en compagnie de Navet Confit, Crabe, Le monde dans le feu et Cou coupé mais qui joue OH MISÈRE en même temps que PONI et Dany Placard. La délicieuse française Halo Maud sera en terre québécoise pour un spectacle avec Corridor. Les fans de country pas convenu seront servis avec Menoncle Jason et Sarah Dufour le 10 novembre alors qu’IDALG fermera le tout en beauté le 12 novembre.

Bref, ce sera une grosse édition pour CCF.

Anatole – L.A./Tu es des nôtres

AnatoleAnatole offre ses performances scéniques endiablées sur la scène montréalaise et québécoise depuis un peu plus de deux ans. Projet électro-pop d’Alexandre Martel (Mauves), il s’était fait remarquer lors des Francouvertes 2015 avec une performance scénique déjantée et audacieuse. Avec un beau «one-piece» de squelette, le chanteur se permet de fumer sur scène, de boire la bière d’autrui, de multiplier les coups de hanches lascifs… bref, c’est tout un numéro. Un numéro qui lui a d’ailleurs valu le prix de la meilleure prestation scénique.

Tu veux trouver le gars un peu plus génial dans sa démarche? Anatole est le nom donné aux squelettes anciennement dans les bureaux de médecins et les classes d’écoles. C’est aussi une suite d’accord spécifique en jazz. Oui, Martel a réfléchi à tout avant de se lancer dans ce projet.

Il nous arrive enfin avec un premier album sur lequel il présente les pièces qu’il joue sur scène depuis un bon bout de temps. On y retrouve aussi quelques nouvelles pièces toujours plongées dans cet univers musical où le synthétiseur est maître, où l’atmosphère est glauque et pue la déchéance à plein nez.

La chanson-titre mérite entièrement sa place sur ce premier album puisqu’elle représente parfaitement le projet Anatole. Rythmes entraînants, dansants et sensuels, des paroles enivrantes et une mélodie qui reste prise entre les deux oreilles pendant un bon bout de temps. Les pièces qui donnent envie de se shaker le popotin sont d’ailleurs bien présentes sur L.A./Tu es des nôtres. Mon La La Land, son refrain à la mélodie atypique et ses synthés bruyants, en est un bon exemple. Aspic se lance dans le son et s’y perd. C’est totalement rock et ça mérite le détour.

Anatole sait aussi manier la mélodie plus douce. Son interprétation est centrale à l’attrait de ces chansons. Baladeur Sony est groovy et accrocheuse alors que Le grand sommeil se perd dans l’atmosphérique. Cette dernière est bien, mais il manque un petit quelque chose. Les quelques fois qu’on décroche un peu, c’est dans ces chansons plus atmosphériques qui manquent une petite «twist» qui nous surprendrait.

Outre cela, Anatole nous envoie un album tout à fait délectable. Bien que ce soit difficile d’arriver à épater autant que sur scène, les chansons de L.A./Tu es des nôtres se défendent très bien une fois couchées sur disque. Alex Martel est un homme talentueux et ce premier album d’Anatole ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà.

Ma note: 7,5/10

Anatole
L.A. / Tu es des nôtres
Pantoum Records
40 minutes

https://anatolequebec.bandcamp.com/