David Giguère - Hisser Haut - Le Canal Auditif

David Giguère – Hisser Haut

C’est jeudi dernier, le 26 janvier, que David Giguère larguait Hisser Haut devant une foule nombreuse au National. Le jeune homme, finissant en 2010 du programme de théâtre du Cégep Lionel-Groulx, a connu une année passablement chargée. L’album que nous pond Giguère charmera le plus grand nombre. Il nous présente de l’électro-pop intelligent et bien écrit. L’album s’entame sur Le Dépanneur, une courte pièce qui donne tout de suite un ton mélancolique à la galette. Puis, Désirs vient donner un ton plus rythmé.

Il faut dire que l’album passe au travers de plusieurs styles tout en conservant des mélodies captivantes au possible. À la voix de Giguère se joint celle de Camille Poliquin qui surprend par sa singularité, ce qui crée un duo très plaisant pour l’appareil auditif. S’ajoute aussi des collaborations d’Emmanuel Schwartz qui s’offre un rap sur la chanson titre et Fanny Bloom qui vient faire son tour aussi sur Permettez-moi, la «toune cachée» de l’album. Si le talent et l’intelligence de Giguère est indéniable, il faut dire qu’il a été bien entouré pour produire cet opus. Pierre-Philippe «Pilou» Côté (DJ Champion, Ariane Moffat) et nul autre qu’Ariane Moffat l’accompagnent sur cette création. D’ailleurs, l’influence des deux musiciens s’entend sur des pièces telles que 1-2. Il faut noter aussi l’intelligence des textes de Giguère qui s’amuse aussi bien avec les sens que les sonorités; une poésie intelligente et sensible.

Une seule réserve : un petit côté déjà-vu dans certains arrangements. La pièce 1-2 en est un bon exemple avec une guitare acoustique rythmique que l’on a entendu maintes fois. Outre ces quelques petits moments qui sont éparpillés sur l’ensemble de l’album, Hisser Haut touche au cœur et vous entraînera sur des mers de plaisirs avec ses imparables mélodies. Il saura charmer le grand public. Je vous le recommande chaudement.

Ma note : 7,5/10

David Giguère
Hisser Haut
Audiogram/Select
38 minutes

david-giguere.com

Exprimez-vous!

*