Vous avez cherché Neurosis - Page 3 sur 4 - Le Canal Auditif

Résultats de recherche pour : Neurosis

Heavy Mtl 2015

heavy_montreal-rockfest_2015Cette année, Le Canal Auditif va encore aller se faire brasser la cage à Heavy Mtl qui aura lieu du 7 au 9 août prochain. On a pensé te faire une présentation des bands que tu ne voudrais pas manquer chaque jour!

VENDREDI 7 août

Korn qui fait son album homonyme d’un bout à l’autre? Oui monsieur! De quoi revenir en arrière de 20 ans! On aura droit aussi à des revenants. Alexisonfire est de retour et la bande à George Petite devrait être survoltée. Les vétérans de Mesuggah vont démontrer pourquoi ils sont les rois du groove métal alors qu’Arch Enemy et sa chanteuse montréalaise devraient te donner plusieurs occasions de te faire aller la tête. On a aussi la visite des Californiens de Lagwagon et de Neurosis. Et ce n’est pas tout, Veil Of Maya, les bêtes locales d’Anonymus et Cattle Decapitation qui font paraître bientôt un nouvel album seront là pour satisfaire les mélomanes.

SAMEDI 8 août

Autre grosse journée de gros stock. De Slaves On Dope à The Brains en passant par The Agonist et B.A.R.F., la scène locale est à l’honneur. On aura aussi les dynamiques garçons de Dying Feotus, mais surtout la formation Deafheaven qui y sera. Les auteurs de Sunbather vont sans doute se faire de nouveaux admirateurs. En plus, il y aura Glassjaw qui nous ramènera dans les années 90 et Rocket From The Crypt qui va nous livrer leur rock lourdement délicieux. Mais disons que les têtes d’affiche sont particulièrement impressionnantes ce soir-là: Testament, Gojira, Billy Talent, NOFX, Iggy Pop et Faith No More fouleront la scène tour à tour. Amène tes bouchons, ça va rocker!

DIMANCHE 9 août

Pour clore la fin de semaine, on aura droit à Pig Destroyer, Marky Ramone avec Andrew W.K. au micro et Asking Alexandria. Lamb Of God et Slipknot vont fermer la marche et donner au métalleux la possibilité de se faire aller dans le «mosh pit» avant de rentrer au boulot le lundi matin.

http://heavymontreal.com/fr/

Yob – Clearing The Path To Ascend

yob5Le doom metal se décline de toutes sortes de façons. À la base, c’est une musique en lenteur, en longueur et en notes graves, mais il existe plusieurs types de fans de doom metal, et chacun a son groupe culte. Pour les intellos branchés par l’art conceptuel, il y a Sunn O))). Pour les cyniques iconoclastes, il y a Melvins. Pour ceux qui trouvent que la musique a atteint son apogée en 1974, il y a Cathedral. Pour ceux qui veulent des riffs évoquant des visions d’apocalypse, il y a Neurosis. Pour ceux qui affectionnent fumer une certaine plante verte, il y a Sleep (quoique, soyons honnête, à peu près tout bon groupe doom fait l’affaire sous l’influence de cette plante). Et pour ceux qui aiment utiliser la musique heavy comme exercice méditatif zen, il y a Yob.

Yob s’est formé en Oregon à la fin des années 1990 autour du chanteur et guitariste Mike Scheidt. La reconnaissance a tardé à venir. Scheidt a même annoncé la mort de Yob en 2006 quand ses deux comparses ont décidé de quitter le groupe. Il a cependant trouvé des remplaçants et l’approbation de l’influente maison de disques Profound Lore avant de lancer The Great Cessation en 2009 et Atma en 2011. Le groupe se retrouve cette fois-ci dans les pénates des disques Neurot.

Le style de Yob est resté à peu près inchangé depuis ses débuts, mais s’est peu à peu raffiné. On parle ici d’un doom metal dense et lent, agrémenté de la riche voix de Scheidt, qui passe d’aigus stridents ozzyesque aux hurlements rauques du death metal vintage. Les thèmes abordés sont ceux chers à la méditation transcendantale, soit l’essence de la conscience et de la réalité elle-même. Les riffs accompagnent ces thèmes en formant de longs passages répétés sans jamais être abrégés ou pressés. Yob effectue ces passages patiemment, tel des artisans perses tissant un tapis à la main, ou tels des moines bouddhistes préparant méticuleusement un mandala. L’exercice place clairement les musiciens en transe, et les auditeurs qui se prêtent au jeu y plongeront eux aussi, aussi profondément qu’ils sont prêts à plonger.

Ce qui distingue Clearing The Path des disques précédents de Yob est la sagesse qui s’installe doucement dans l’approche de Scheidt, ce qui rend l’album légèrement plus accessible. Les pièces In Our Blood et Unmask The Spectre sont des exemples typiques de la sonorité Yob, toutes en lourdeur et balancements de l’atonalité à l’harmonie. Nothing To Win avance à un rythme plus rapide, avec des transitions rappelant le thrash. Quant à la pièce finale, Marrow, c’est ce que Yob a fait de plus près du classic rock, une espèce de version doom de Freebird, qui ira assurément rejoindre Adrift In The Ocean et Ball Of Molten Lead parmi les moments forts des concerts du groupe.

En bref (ce que Yob n’est jamais), un solide album d’un groupe qui s’impose peu à peu comme un pilier du doom metal. À écouter les yeux fermés, vêtu ou non d’un kesa, en faisant du headbang à s’en arracher la tête.

Ma note: 8,5/10

Yob
Clearing the Path to Ascend
Neurot Recordings
63 minutes

www.facebook.com/quantumyob


 

Index par artiste

#  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

N

Nada Surf – The Stars Are Indifferent Astronomy
Nada Surf – You Know Who You Are
Nails
Naomi Punk
Nap Eyes – Whine Of The Mystics
Nap Eyes – Thought Rock Fish Scale
Nas
Natalie Prass
Navert
Navet Confit – LOL
Navet Confit – Minneapolis Normcore Karaoké Mixtape
Neil Holyoak
Neil Young – Storytone
Neil Young And Crazy Horse – Americana
Neil Young And Crazy Horse – Psychedelic Pill
Neil Young + Promise Of The Land – The Monsanto Years
Neil Young + Promise Of The Real – The Visitor
Neil Young – Peace Trail
Neko Case
Nels Cline
Neneh Cherry
Neurosis – Honor Found In Decay
Neurosis – Fires Within Fires
Nevermen
Never Tête Enough
New Order
Nicolet
Nick Cave And The Bad Seeds – Push The Sky Away
Nick Cave & The Bad Seeds – Skeleton Tree
Nick Oliveri’s Uncontrollable
Nick Waterhouse
Nicki Minaj
Nicolet
Nina Persson
Nine Inch Nails
Nine Inch Nails – The Fragile : Deviations 1
Nite Jewel
No Age
Noel Gallagher’s High Flying Birds – Noel Gallagher’s High Flying Birds
Noel Gallagher’s High Flying Birds – Chasing Yesterday
Noel Gallagher’s High Flyng Birds – Who Built The Moon ?
NOEM
NOFX
No Joy
Nomadic Massive
Norma Jean
Norman Westberg
Nosfell
Nothing – Guilty Of Everything
Nothing – Tired Of Tomorrow
Nôze