Moriarty - Epitaph - Le Canal Auditif

Moriarty – Epitaph

MoriartyMoriarty est un groupe franco-américain qui fait dans le country et le blues vintage. En hommage à Dean Moriarty, le fameux personnage de Kerouac du roman Sur la route (et non l’ennemie jurée de Sherlock Holmes) la bande avant déjà bien fait avec Gee Whiz But This Is A Lonesome Town paru en 2007 et The Missing Room en 2011.

Toujours avec une filiation littéraire importante, le groupe s’est inspiré de Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov comme prémisse de départ. Cela a donné entre autres le rock When I Ride qui ouvre la galette. D’ailleurs, les rythmes sont entraînants et cadencés sur ce nouvel album du groupe français. Longlive The (D) Evil est un autre exemple réussi alors que les guitares s’excitent, l’harmonica est rythmé et la basse juteuse.

Moriarty est particulièrement doué pour les chansons de blues déchirant et ils nous gâtent encore une fois avec la mélancolique Milena. Long Is The Night met aussi en vedette la voix particulière de Rosemary Standley, en mode tristesse, ce qui est un régal pour les tympans. On a droit, de l’autre côté du spectre, à certaines pièces qui sont franchement plus groovy dont la surprenante Diamonds Never Die.

Maybe A Little Lie rappelle que la formation a fait une œuvre collaborative avec Mama Rosin et on y reconnaît une petite touche cajun alors que Fire Fire se démarque par ses rythmes quasi dansants, une nouveauté pour le groupe.

Au final l’ensemble n’est pas aussi marquant que les deux albums précédemment mentionnés, mais ça reste tout de même un solide effort du groupe français qui fera plaisir aux fans de blues et rock à l’ancienne. Et si vous ne connaissiez pas la bande, c’est une excellente raison de vous y attarder.

Ma note: 7/10

Moriarty
Epitaph
Air Rythmo
48 minutes

http://www.moriartyland.net/

Exprimez-vous!

*